Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 4 heures
EFSA

Published on: 20 July 2017

The conclusions of EFSA following the peer review of the initial risk assessments carried out by the competent authorities of the rapporteur Member State France and co-rapporteur Member State Belgium for the pesticide active substance thiram are reported. The context of the peer review was that required by Commission Implementing Regulation (EU) No 844/2012. The conclusions were reached on the basis of the evaluation of the representative uses of thiram as a fungicide on apple, pear, cherry, strawberry, peach and maize. The reliable end points, appropriate for use in regulatory risk assessment, are presented. Missing information identified as being required b[...]

Actualité
Il y a 8 heures
EFSA

Published on: 20 July 2017

The infection with Brucella abortus, Brucella melitensis and Brucella suis has been assessed according to the criteria of the Animal Health Law (AHL), in particular criteria of Article 7 on disease profile and impacts, Article 5 on the eligibility of the infection with B. abortus, B. melitensisand B. suis to be listed, Article 9 for the categorisation of the infection with B. abortus, B. melitensisand B. suis according to disease prevention and control rules as in Annex IV and Article 8 on the list of animal species related to the infection with B. abortus, B. melitensis and B. suis. The assessment has been performed following a methodology composed of information collection and compilation, expert judgement on each criterion at individual and, if no consensus was reached before, also at collective level. The output is composed of the categorical answer, and for the questions where no consensus was reached, the different supporting views are reported. Details on the methodology used for this assessment are explained in a separate opinion. According to[...]

Actualité
Il y a 10 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 4,7 milliards de personnes, soit 63% de la population mondiale, sont couvertes par au moins une mesure globale de lutte antitabac. Elles n'étaient qu'un milliard en 2007 ! A la clef selon l'agence onusienne, des millions de vies s


Actualité
Il y a 15 heures
Observatoire des Inégalités

Les différentes catégories sociales n'ont pas du tout le même poids selon les départements. À Paris, presque la moitié de la population est composée de cadres supérieurs [1]. Ces derniers représentent 37,5 % de la population des Hauts-de-Seine et 30 % dans les Yvelines. Inversement, les cadres supérieurs rassemblent moins de 10 % de la population dans les départements où ceux-ci sont les moins représentés comme le Cantal ou la Lozère.

Les écarts entre départements sont moins grands pour les catégories les moins qualifiées [2]. Dans les dix départements où les ouvriers et les employés non qualifiés sont les moins représentés, ils constituent entre 11 % (Paris) et 17 % (Bouches-du-Rhône) de la population. Ils en représentent un peu moins d'un quart dans les départements où une part d'emplois industriels relativement importante persiste : Ardennes (24,7 %), Aisne (24,5 %), Vosges (24,3 %).

Derrière ces données départementales se cache le pouvoir d'attraction des métropoles où sont situés les centres de décision et la plupart des emplois des cadres supérieurs. Les prix de l'immobilier jouent aussi : une partie de la population active n'a plus les moyens de se loger au cœur de certaines grandes villes, hors du parc social. L'histoire industrielle de la France continue à marquer le paysage social pour ce qui concerne les ouvriers, mais les employés sont répartis de façon beaucoup plus homogène sur le territoire.

Ces données départementales doivent être complétées, au sein de chaque département, par une analyse plus fine de la géographie des catégories sociales. Le fait que la part des cadres soit plus élevée dans les pôles urbains ne signifie pas que les autres catégories aient été reléguées à l'extérieur. Selon le Centre d'observation de la société, ouvriers et employés sont davantage présents dans ces pôles qu'au sein des couronnes périurbaines ou dans les espaces ruraux.

Analyser la place des différentes catégories sociales est essentiel pour comprendre les inégalités territoriales. Les inégalités territoriales d'éducation ou de santé par exemple sont directement liées à la composition socioprofessionnelle du territoire. Les données reflètent alors surtout la part de telle ou telle catégorie sociale et non l'effet spécifique d'une "culture" locale ou du territoire lui-même. Une part de cadres élevée joue sur la réussite scolaire comme sur l'espérance de vie moyenne d'un territoire.

Taux de cadres supérieurs par département dans la population totale
Unité : %

Les dix départements où la proportion de cadres supérieurs est la plus élevée
Paris 44,0
Hauts-de-Seine 37,5
Yvelines 29,8
Val-de-Marne 23,9
Haute-Garonne 23,4
Essonne 21,6
Rhône 21,4
Isère 18,2
Val-d'Oise 17,6
Bouches-du-Rhône 17,1
Les dix départements où la proportion de cadres supérieurs est la moins élevée
Cantal 7,5
Haute-Marne 7,5
Meuse 7,6
Orne 7,7
Ardennes 7,8
Indre 7,8
Dordogne 8,0
Creuse 8,1
Aisne 8,1
Lozère 8,2
France métropolitaine 16,0
Ensemble de la population, retraités et autres inactifs compris.
Source : Insee - Données 2013 - © Observatoire des inégalités
Taux de non-qualifiés dans la population totale
Unité : %

Les dix départements où la proportion de non-qualifiés est la plus élevée
Ardennes 24,7
Aisne 24,5
Vosges 24,3
Somme 24,1
Pas-de-Calais 23,9
Jura 23,9
Haute-Saône 23,8
Haute-Marne 23,8
Indre 23,8
Sarthe 23,6
Les dix départements où la proportion de non-qualifiés est la moins élevée
Paris 11,0
Hauts-de-Seine 12,3
Yvelines 13,8
Haute-Garonne 15,5
Val-de-Marne 16,3
Essonne 16,5
Rhône 17,2
Seine-et-Marne 17,2
Hérault 17,3
Bouches-du-Rhône 17,4
France métropolitaine 19,4
Ouvriers non qualifiés et employés non qualifiés. Ensemble de la population, retraités et autres inactifs compris.
Source : Insee - Données 2013 - © Observatoire des inégalités

Photo / © Moultipix - Fotolia


[1] Il s'agit bien de l'ensemble de la population. La population d'un ménage (notamment les conjoints et les enfants) est rattachée à la catégorie sociale du chef de ménage. Les retraités sont rattachés à leur dernière catégorie socioprofessionnelle.

[2] Nous avons rassemblé les employés non qualifiés et ouvriers non qualifiés.

Répartition des catégories sociales par région
Unité : %
Agriculteurs exploitants
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise
Cadres, professions intellectuelles supérieures
Professions intermédiaires
Employés
Ouvriers
Alsace 0,8 4,5 12,9 23,8 27,7 30,2
Aquitaine 2,9 6,8 12,1 23,5 30,5 24,3
Auvergne 4,6 6,6 9,9 22,3 29,6 26,9
Basse-Normandie 3,8 6,2 9,3 21,8 29,8 29,1
Bourgogne 3,1 6,0 10,0 22,1 29,6 29,2
Bretagne 3,6 6,0 12,0 23,3 28,4 26,7
Centre 2,2 5,4 11,5 23,2 29,7 28,1
Champagne-Ardenne 3,7 4,8 9,6 21,2 29,5 31,2
Corse 2,3 9,6 9,8 21,2 35,9 21,2
Franche-Comté 2,2 5,2 10,5 22,6 27,1 32,5
Haute-Normandie 1,3 5,0 10,9 23,5 29,3 30,0
Languedoc-Roussillon 2,6 8,0 12,0 23,8 31,8 21,9
Limousin 5,0 6,6 9,8 22,6 30,4 25,6
Lorraine 1,3 4,4 10,7 22,7 31,2 29,8
Midi-Pyrénées 3,7 6,7 14,8 24,6 28,9 21,3
Nord-Pas-de-Calais 0,9 4,2 11,1 23,6 30,1 30,1
Pays de la Loire 3,0 5,4 11,2 23,0 28,2 29,2
Picardie 1,7 4,6 10,2 22,7 29,6 31,2
Poitou-Charentes 3,8 6,5 9,8 21,7 30,9 27,3
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,9 7,6 14,0 24,7 32,5 20,4
Rhône-Alpes 1,5 6,3 14,5 25,7 27,6 24,4
Province 2,2 5,9 11,9 23,6 29,7 26,7
Ile-de-France 0,2 4,5 25,7 26,1 28,1 15,3
France métropolitaine 1,9 5,6 14,8 24,1 29,2 24,3
Guadeloupe 2,2 9,2 7,9 20,8 38,2 21,6
Guyane 1,9 10,8 9,5 22,2 33,0 22,5
Martinique 1,7 7,5 8,5 21,2 37,3 23,8
Réunion 2,0 5,8 7,6 19,3 37,6 27,7
France 1,9 5,6 14,7 23,9 29,5 24,4

Source : Insee - 2007
Actualité
Il y a 16 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages e[...]

Actualité
Il y a 19 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreuses alterna[...]