Actualité
Il y a 11 jours
Alcoologie, le baclofène confirme sa place thérapeutique

Très attendus, les résultats définitifs des études Bacloville et Alpadir ont été présentés aujourd’hui à l'occasion d’une plénière des journées annuelles de la Société Française d'Alcoologie organisées à Paris. Après plusieurs années de contr...

Le généraliste
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 21 heures
Nouveau patron pour l'ANRS
Le généraliste
Actualité
Il y a 21 heures
Allergies: attention, les pollens arrivent !
Le généraliste
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 8 minutes
Réseau CHU
A Angers, un programme expérimental de prévention des addictions (alcool, tabac, cannabis) et des conférences d'information sur la vie affective et sexuelle sera porté par 21 étudiants en médecine, en pharmacie et en soins infirmiers auprès des collégiens et lycéens. Il s'agit de casser la barrière de génération pour que le message passe plus facilement. Tel est le pari tenu par le CHU, l’Université d’Angers (UFR Santé) et la Direction académique des services de l’Éducation nationale de Maine-et-Loire, associés autour de cette initiative.
Concrètement, une vingtaine d'étudiants en médecine, en pharmacie et en soins infirmiers sont allés à la rencontre des adolescents collège Jean-Vilar et le lycée professionnel Simone Veil, pour rencontrer des adolescents en 3e et en 2nde. Ces étudiants ont bénéficié d’une formation spécifique, en lien étroit avec le Service Universitaire de Médecine Préventive et Promotion de la Santé (SUMPPS) de l’Université d’Angers.

Leurs interventions se déroulent en trois temps, entre février et avril. La première séance consiste à présenter le programme et distribuer un questionnaire anonyme. Sur la base des réponses à ces questionnaires, les étudiants élaborent des ateliers interactifs pour la deuxième séance. Le dernier rendez-vous est une séance de débriefing, l’occasion pour les élèves de poser de nouvelles questions, de récupérer des contacts, mais aussi de faire un bilan des interventions et une évaluation du programme.

[...]
Actualité
Il y a 28 minutes
SNFGE
29/03/2017

Ce record est sans nul doute le résultat de la qualité du programme et de l'intérêt de tous les participants pour la connaissance scientifique et la formation médicale continue de la spécialité. Il témoigne aussi de la convivialité des JFHOD, le rendez-vous incontournable de l'hépato-gastroentérologie et de l'oncologie digestive francophone.

Rendez-vous l'an prochain pour une nouvelle édition des JFHOD qui auront lieu du 22 au 25 mars 2018 au Palais des congrès de Paris. La thématique sera la douleur et le pays invité la Roumanie.


Actualité
Il y a 28 minutes
SNFGE
29/03/2017

Ce record est sans nul doute le résultat de la qualité du programme et de l'intérêt de tous les participants pour la connaissance scientifique et la formation médicale continue de la spécialité. Il témoigne aussi de la convivialité des JFHOD, le rendez-vous incontournable de l'hépato-gastroentérologie et de l'oncologie digestive francophone.

Rendez-vous l'an prochain pour une nouvelle édition des JFHOD qui auront lieu du 22 au 25 mars 2018 au Palais des congrès de Paris. La thématique sera la douleur et le pays invité la Roumanie.

Site du congrès : www.jfhod.com


Actualité
Il y a 40 minutes
Quotidien du médecin

Le pôle santé publique du Parquet de Paris a ordonné un procès pour le Pr Michel Aubier, médecin-conseil chez Total, pour « faux témoignage sous serment », selon une source judiciaire interrogée par l'AFP, confirmant une information...

Blog
Il y a 2 heures
Tribune miniblog

Il est urgent de restaurer la confiance entre tous les acteurs de santé martèle François Fillon dans cet entretien accordé aux rédactions d'Izeos, le leader du secteur soignant. A trois semaines du premier tour des élections présidentielles, il répond aux préoccupations majeures des professionnels de santé que soutiennent Remede.org, Infirmiers.com, Cadredesante.com et Reseau-chu.com. De la Paces à l'internat jusqu'à l'installation des jeu[...]

Actualité
Il y a 2 heures
JIM

Paris, le mercredi 29 mars 2017 – Nous l’évoquions hier : le directeur du centre de pharmacovigilance de Toulouse, Jean-Luc Montastruc, chargé d’établir un recensement des complications mortelles associées au docetaxel depuis son lancement en 1996 a rendu ses premières conclusions à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Ces dernières son[...]