Actualité
Il y a 1 mois
Alcoologie, le baclofène confirme sa place thérapeutique

Très attendus, les résultats définitifs des études Bacloville et Alpadir ont été présentés aujourd’hui à l'occasion d’une plénière des journées annuelles de la Société Française d'Alcoologie organisées à Paris. Après plusieurs années de contr...

Le généraliste
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 17 heures
Les promesses d’un vaccin contre Escherichia Coli
Le généraliste
Actualité
Actualité
Il y a 23 heures
Pénurie de vaccins contre la polio
Le généraliste
Actualité
Il y a 1 jours
2795-LSG
Le généraliste
Actualité
Il y a 1 jours
Editorial - Deux voies
Le généraliste
Actualité
Actualité
Il y a 1 jours
Courrier des lecteurs - Effet nocebo...
Le généraliste
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 5 minutes
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cogniti[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
APF ICM

« Étudiant handicapé, j'ai passé une année Erasmus en Irlande. »

Voir l'article de Faire Face, du 24 avril 2017 :

    • Victor Fourcin, 25 ans, atteint d'infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd'hui titulaire d'un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d'une expérience à l'étranger. (...).

-www.faire-face.fr/2017/04/24/erasmus-handicap-irlande.

Actualité
Il y a 1 heures
APF ICM

« Étudiant handicapé, j'ai passé une année Erasmus en Irlande. »

Voir l'article de Faire Face, du 24 avril 2017 :

    • Victor Fourcin, 25 ans, atteint d'infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd'hui titulaire d'un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d'une expérience à l'étranger. (...).

-www.faire-face.fr/2017/04/24/erasmus-handicap-irlande.

Actualité
Il y a 2 heures
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cognitive chez le[...]

Actualité
Il y a 2 heures
APF ICM

« Étudiant handicapé, j'ai passé une année Erasmus en Irlande. »

Voir l'article de Faire Face, du 24 avril 2017 :

    • Victor Fourcin, 25 ans, atteint d'infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd'hui titulaire d'un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d'une expérience à l'étranger. (...).

-www.faire-face.fr/2017/04/24/erasmus-handicap-irlande.

Presse médicale
Il y a 9 heures
ScienceDirect

Publication date: May 2017
Source:Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique, Volume 65, Supplement 2
Author(s): P. Verger, S. Cortaredona, M. Tournier, H. Verdoux
IntroductionL’usage des hypnotiques peut entraîner une tolérance caractérisée par une diminution progressive de l’effet thérapeutique pour une même dose administrée, notamment chez les personnes traitées pendant plusieurs semaines. Les études sur la consommation chronique d’hypnotiques en population générale indiquent que les doses sont majoritairement stables. Peu d’études portent cependant sur de longues périodes de suivi (5 ans). L’objectif de cette étude est de confirmer si différentes dynamiques temporelles (ou trajectoires) de doses d’hypnotiques existent en population générale, et d’estimer leurs prévalences.MéthodesL’étude a été réalisée à partir d’une cohorte du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2013. La population d’analyse est composée par l’ensemble des personnes âgées de 50 ans et plus au 1er janvier 2006, incluses dans l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB), rattachées au régime général (RG) de l’Assurance maladie et qui ont eu au moins un remboursement de médicament hypnotique chaque année de la période de suivi (n=8645). La variable d’intérêt est la dose journalière moyenne délivrée en hypnotiques (équivalent diazepam en mg) sur chaque semestre de la période de suivi. Les profils latents de trajectoires de doses prescrites d’hypnotiques sont estimés par des modèles mixtes à classes latentes (LCMM), dans différentes catégories d’âge et de sexe.RésultatsSur l’ensemble des strates d’âges et de sexe, les modèles permettent tout d’abord d’identifier une trajectoire dans laquelle les doses moyennes sont stables et inférieures à 5mg/j (85 % des consommateurs d’hypnotiques) ; dans certaines strates d’âge et de sexe, les modèles identifient une trajectoire caractérisée par des doses augmentant progressivement pendant le suivi (prévalences 10 % sur l’ensemble des strates). Cette trajectoire est plus fréquente (et plus marquée) chez les femmes et chez les personnes âgées de moins de 75 ans à l’inclusion. Une trajectoire, faiblemen[...]