Actualité
Il y a 2 mois
Alerte au pollen: si vous avez ces symptômes, vous souffrez peut-être d’allergie

Nous sommes en pleine période de reproduction des végétaux. Comme 30% des Français, vous souffrez peut-être d’allergie au pollen. Symptômes, diagnostic, prévention, traitement: voici tout ce que vous devez savoir sur le traditionnel "rhume des foins".


News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 13 minutes
Moules, coques, palourdes : avant d’en ramasser, partez à la pêche aux infos
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Accusée d'avoir programmé un robot sexuel pour être violé, la société Truecompanion répond à la polémique
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Justin Bieber au chevet d'enfants malades
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Loubna Abidar : L'actrice de Much Loved révèle être atteinte d'une grave maladie
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Actualité
Il y a 2 heures
Qu'est-ce que le ChemSex ?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Nouvelle-Zélande : sept décès imputés au cannabis synthétique
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Un cas sur trois de démence peut être évité en ciblant les facteurs de risque dès l'enfance
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 3 heures
Bien manger est "une question d'éducation", selon le chef étoilé Christian le Squer
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 3 heures
Alimentation : c'est parti pour quatre mois d'états généraux
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 3 heures
Déserts médicaux : les pistes des médecins libéraux
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 3 heures
Une polyhandicapée forcée de voyager sans son siège adapté
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des no[...]

Actualité
Il y a 6 heures
Infirmiers

Dans cette affaire qui dure depuis l'accident de la route de Vincent Lambert, en septembre 2008, une nouvelle décision de justice relance la question de l'arrêt des soins. Le Conseil d'Etat a estimé, mercredi 19 juillet, que le médecin de ce patient âgé de 41 ans, ancien infirmier en psychiatrie, tétraplégique et victime de lésions cérébrales irréversibles, devait se prononcer sur la procédure d'arrêt des soins. L'interruption des traitements avait été annoncée en juillet 2015 par l'établissement hospitalier où il se trouve, le CHU de Reims, "au motif que les conditions de sérénité et de sécurité nécessaires à sa poursuite, tant pour le patient que pour l’équipe soignante, n’étaient pas réunies". Or, le Conseil d'Etat a jugé illégale la suspension de la procédure d'examen de l'interruption des traitements. Il en résulte que le médecin nouvellement en charge de M. Vincent Lambert devra se prononcer sur l’engagement d’une procédure d’examen du maintien de son alimentation et son hydratation artificielles, affirme le Conseil d'Etat, juge administratif suprême qui tranche les litiges relatifs aux actes des admini[...]

Actualité
Il y a 6 heures
Infirmiers

L’arrêté permettant la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives au VIH ou à une hépatite virale a été signé le 12 juillet 2017 par la ministre Agnès Buzyn, et publié en version consolidée le 21 juillet au Journal officiel. Cette levée sera effective au 1er janvier 2018, 32 ans après son instauration, et six ans après les premières promesses de l’État. Les associations de patients et d'usagers concernées - Actions Traitements, Act UP-Paris, Act Up Sud-ouest, AIDES, CHV (Collectif Hépatites Virales), ELCS (Elus Locaux Contre le SIDA), Fédération LGBT, Sidaction, SIS Animation, SOS Hépatites, SOS Homophobie, TRT-5 - ont signé un communiqué commun "VIH, hépatites virales : après 32 ans de discrimination, la levée l’interdiction des soins funéraires est signée !". Si elles ne peuvent que se réjouir de cet arrêté, elles entendent poursuivre leur combat c[...]

Presse médicale
Il y a 9 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 20 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Michel Underner, Jean Perriot, Gérard Peiffer, Nematollah Jaafari
IntroductionL’usage d’héroïne peut être responsable de complications pulmonaires parmi lesquelles figure l’asthme.ObjectifsRevue systématique de la littérature sur les données concernant l’asthme chez les consommateurs d’héroïne.Sources documentairesMedline® sur la période 1980–2017 avec pour mots-clés : « asthma » ou « bronchospasm » et « heroin » ou « opiate » ou « opiates », avec les limites « Title/Abstract » ; les langues retenues étaient l’anglais et le français. Parmi 97 articles, 67 résumés sélectionnés ont donné lieu à une double lecture aboutissant à retenir 23 études.RésultatsLes sept rapports de cas incluaient 21 patients (âge moyen : 28 ans [19 à 46 ans] ; sex-ratio : 2,5 [71,5 % d’hommes]). L’héroïne était inhalée (71,4 %), sniffée (19,0 %) ou injectée par voie intraveineuse (9,5 %). Les substances addictives associées étaient le tabac (81 %), le cannabis (38 %), l’alcool (4,7 %) et la cocaïne (4,7 %). L’évolution était fatale chez 3 sujets (14,3 %). Les autres études incluaient une étude transversale, 3 études cas-témoins et 12 études longitudinales (11 études rétrospectives et une étude prospective). La proportion de consommateurs d’héroïne était plus importante chez les sujets asthmatiques et la prévalence de l’asthme et de l’hyperréactivité bronchique était plus élevée chez les consommateurs d’héroïne. La consommation d’héroïne peut favoriser le développement de l’asthme, avec une relation temporelle entre le début de l’usage d’héroïne et l’apparition de l’asthme chez 28 % à 31 % des sujets. Une association positive entre l’usage d’héroïne inhalée et l’exacerbation de l’asthme a été notée. L’observance du traitement de l’asthme est moins bonne chez les consommateurs d’héroïne. En cas d’exacerbation d’asthme, les consommateurs d’héroïne s’adressent plus souvent aux services d’urgences, sont plus souvent admis en soins intensifs et plus souvent intubés avec un recours plus fréquent à une ventilation invasive. Les décès par asthme provoqués par l’héroïne surviennent principalement après une injection intraveineuse (notamment en cas de surdose), mais aussi après une utilisation d’héroïne par voie nasale (sniff) ou pulmonaire.ConclusionLa consommation d’héroïne peut favoriser le développement d’un asthme et provoquer des exacerbations aiguës d’asthme (pouvant nécessiter une intubation et une ventilation invasive), voire des décès par asthme. Une consommation d’héroïne doit être recherchée devant une exacerbation d’asthme survenant chez des sujets jeunes et les praticiens doivent aider les usagers d’héroïne à arrêter leur consommation.IntroductionHeroin use can be responsible for many respiratory complications including asthma.ObjectivesSystematic literature review of data on asthma in heroin users.Documentary sourcesMedline®, on the period 1980-2017 with the following keywords: keywords: “asthma” or “bronchospasm” and “heroin” or “opiate” or “opiates”, limits “title/abstract”; the selected languages were English or French. Among 97 articles, 67 abstracts have given use to a dual reading to select 23 studies.ResultsThe seven case reports included 21 patients (mean age: 28 years [19–46 years]; sex-ratio: 2.5 [males: 71.5%]). Heroin was inhaled (71.4%), sniffed (19%) or injected by intravenous route (9.5%). Associated addictive substances were tobacco (81%), cannabis (38%), alcohol (4.7%) and cocaine (4.7%). Outcome was fatal in 3 subjects (14.3%). Other studies included one cross-sectional study, 3 case-control studies and 12 longitudinal studies (11 retrospective studies and one prospective study). The proportion of heroin users was higher in asthmatic subjects and the prevalence of asthma and bronchial hyperreactivity was higher in heroin users. Heroin use can be responsible for asthma onset, with a temporal relationship between the onset of heroin use and asthma onset in 28 to 31% of subjects. A positive associa[...]

Actualité
Il y a 15 heures
sante-medecine-RFI

Le nombre de morts du Sida dans le monde est divisé par deux depuis 2005. C'est l'une des bonnes nouvelles du rapport de l'Onusida publié ce jeudi. Autre point positif : le cap des 50% de personnes séropositives sous traitement vient d'être franchi en juin. Un tournant incontestable dans la lutte contre[...]

Presse médicale
Il y a 15 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 20 July 2017
Source:Nutrition Clinique et Métabolisme
Author(s): Didier Quilliot, Niasha Michot, Laurent Brunaud, Aurélie Malgras
La thiamine (vitamine B1) est une vitamine hydrosoluble présente dans la levure de bière, la pulpe des fruits crus, les germes de céréales et les produits d’origine animale. Après absorption, elle est phosphorylée dans le foie et est un cofacteur d’enzymes intervenant dans le métabolisme énergétique et de l’alcool. Le magnésium est un cofacteur impliqué dans son métabolisme et son déficit est un facteur de résistance à la supplémentation. Les réserves sont quasi inexistantes. En dehors de l’alcoolisme, le déficit est lié à une carence d’apport, secondaire à vomissements ou diarrhée, à une malabsorption ou à une alimentation riche en glucide et carencée en vitamine B1 ou certains médicaments. Une forte susceptibilité génétique est en cause. Son dosage sanguin est faiblement contributif, ne représentant qu’un faible proportion du stock de l’organisme. Au niveau clinique, la forme « sèche » neurologique est l’encéphalopathie de Gayet-Wernicke, associée ou non à un syndrome de Korsakoff et la polynévrite résultant de carences multiples. La forme dite « humide » est une insuffisance cardiaque. La prévention de cette carence doit être systématique chez tout patient qui présente des troubles digestifs et une carence d’apport et chez tout patient à risque de syndrome de renutrition inappropriée. En cas de signes neurologiques évocateurs, le traitement doit être mis en route sans attendre les résultats du dosage et associé à une supplémentation en magnésium. Il faut prévenir et traiter de façon empirique tout patient suspect de carences, sans se préoccuper des résultats des dosages plasmatiques.Thiamine (vitamin B1) is a water-soluble vitamin. The richest natural sources are brewer's yeast, raw fruits (in the pulp) and cereal germs, but also animal products. It is absorbed by active and saturable transport in the proximal small intestine and phosphorylated in the liver (into an active form). It is an essential cofactor of enzymes involved in energy and alcohol metabolism. Magnesium is a major cofactor involved in the metabolism of thiamine and a factor of resistance to supplementation. Thiamine flows in the formed e[...]