Actualité
Il y a 4 mois
Au-delà de la nausée – billet d'humeur
La vie nous donne parfois l'occasion de mesurer combien est grand l'écart entre une représentation intellectuelle et l'émotion ressentie lorsqu'on y est confronté « pour de vrai ». Impliqué depuis des années dans divers dossiers relatifs aux normes d'émissions des véhicules automobiles, je suis conscient que les constructeurs sont prêts à tout pour contourner les obligations légales et augmenter leurs marges bénéficiaires. La découverte de l'existence d'une pratique supplémentaire particulièrement sordide vient néanmoins de provoquer chez moi des symptômes de dégoût dépassant la « simple » nausée.

L'affaire du « dieselgate » a mis au grand jour des pratiques dont tous les experts du secteur connaissaient (ou suspectaient fortement) l'existence. A savoir l'utilisation de « dispositifs d'invalidation » qui (1) détectent que le véhicule ne se trouve pas dans les conditions d'un test officiel de contrôle des émissions et (2) modulent ou désactivent alors les systèmes de dépollution [1]. Les émissions excédentaires d'oxydes d'azote (NOX) induites par ces procédés illégaux se paient cash : sans doute plusieurs centaines de morts par an au niveau de la Belgique, d'après nos estimations [2].

Outre les oxydes d'azote, les véhicules automobiles produisent également de nombreuses autres substances nocives. Dont les particules fines, qui constituent la famille de polluants qui tuent le plus en Europe. Les moteurs à essence à injection directe émettent un grand nombre de particules très fines – plus encore que les moteurs diesel équipés d'un filtre à particules. Et plus une particule est fine, plus elle pénètre profondément dans les poumons, plus elle risque de faire des dégâts . Afin d'éviter d'équiper également les voitures à essence à injection directe de filtres à particules, les constructeurs ont déjà déployé un plaidoyer tout à fait amoral [3].

Mais ce n'était qu'un début.

Ce 26 janvier, la Commission européenne publiait une note d'orientation ayant pour objectif « d'aider les autorités et les opérateurs [4] en présentant les bonnes pratiques pour une mise en œuvre efficace du droit applicable » [5] Avec l'aide de son Centre de recherches conjoint (JRC), la Commission a mis au point un protocole d'essai permettant de détecter une éventuelle présence de dispositifs d'invalidation. Même si les recommandations émises ne sont hélas pas contraignantes et n'ont aucun effet rétroactif, l'initiative de la Commission doit être saluée. C'est néanmoins dans ce document que se trouve l'origine de mon haut-le-cœur.

On y découvre en effet que certains constructeurs abaissent délibérément la taille des particules fines en-dessous de 23 nm (23 millionièmes de millimètre) soit en-dessous du seuil de détection des instruments de mesure actuels !!! [6] De telles particules pénètrent au plus profond des poumons. Ces constructeurs s'en moquent : cela leur permet de « respecter » les normes.

Vous pensiez que l'industrie automobile avait touché le fond de l'ignominie ? Vous aviez raison - mais elle creuse toujours, repoussant frénétiquement ses propres limites ! Avec la triche aux oxydes d'azote, les constructeurs augmentent la quantité de polluants au-dessus des seuils légaux. Avec cette triche aux particules fines, ils font plus fort : ils en accroissent la nocivité ! Et ceci délibérément, pour éviter d'équiper les véhicules d'un filtre dont le coût est estimé à 25 euros ! [7] C'est tout simplement inqualifiable, sauf à user d'un vocabulaire ordurier auquel la décence m'interdit de faire appel.

Très nombreux sont celles et ceux qui s'émeuvent des pratiques de certaines personnalités politiques. Nombreux aussi celles et ceux qui franchissent le pas, tout aussi excessif que dangereux, du « tous pourris ». Plus rares sont les personnes qui sont scandalisées par les agissements de certains acteurs de l'industrie dont les conséquences, pourtant, s'apparentent plus à l'homicide involontaire qu'au détournement de fonds. C'est particulièrement le cas pour l'industrie automobile en qui, malgré les scandales, la confiance ne faiblit pas [8]. Les foules se pressent aux salons de l'auto. Les citoyens continuent d'acheter les véhicules surdimensionnés que, à grands coups de messages publicitaires, l'industrie leur fait désirer. Et les représentants du secteur, sans doute conscients de la dépendance grave dans laquelle notre société se trouve à l'égard de l'automobile, font preuve d'une arrogance intolérable [9] et ne se remettent nullement en question [10]

Puisse ce billet d'humeur contribuer à faire naître des initiatives de résistance à ce secteur particulièrement pervers.


[1] Pour une description des différents types de dispositifs d'invalidation : http://www.iew.be/spip.php ?article7869

[2] Pour un calcul visant à établir l'ordre de grandeur de l'impact sanitaire : http://www.iew.be/spip.php ?article7605

[3] Pour un détail de ces manœuvres de l'industrie : http://www.iew.be/spip.php ?article7934

[4] Les « autorités de réception » nationales qui homologuent les voitures n'ont en effet jamais mené d'investigations sérieuses pour identifier de tels dispositifs d'invalidation illégaux. Et elles ne semblent nullement disposées à le faire (http://www.iew.be/spip.php ?article7770)

[5] La communication de la Commission est téléchargeable ici : http://ec.europa.eu/DocsRoom/documents/21151.

[6] Voir la dernière ligne du tableau de la page 9 du document de la Commission. Y sont présentées les « stratégies auxiliaires de limitation des émissions » (AES) connues à ce jour et devant faire l'objet d'une attention particulière.

[7] http://www.iew.be/spip.php ?article7934

[8] La méfiance vis-à-vis de l'industrie chimique, par exemple, est aujourd'hui plus palpable [...]

Santé Environnement
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 32 minutes
ISNI

L’entreprise

Notre client, groupe de référence en France et en Europe est spécialiste des services d’accompagnement et de soins pour les seniors.

La clinique, située en Charente sur un site historique renommé et touristique, est spécialisée dans les soins de suite et de réadaptation polyvalents (SSR)

Elle accueille des patients adultes en perte d’autonomie suite à une hospitalisation ou une maladie.

L’établissement dispose de solutions de kinésithérapie et de rééducation fonctionnelle accomplies et s’appuie sur une équipe médicale pluridisciplinaire pour assurer la prise en charge globale de ses patients.

Poste

Rattaché(e) directement au Directeur de l’établissement, les missions du Médecin Généraliste sont les suivantes :

  • Il assure les soins aux patients de l’établissement et garantit leur continuité (évaluation initiale, définition du projet thérapeutique individuel, suivi et bilan de sortie des patients).
  • Il est susceptible de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet d’établissement et du projet médical notamment dans le cadre des instances, des réunions de coordination.
  • Il participe activement en collaboration avec le Directeur(trice) d’établissement, à l’intégration de l’établissement dans les filières de soins.
  • Il contribue à l’amélioration continue de la prise en charge par une participation active à la démarche de qualité et gestion des risques et par le développement des bonnes pratiques professionnelles.
  • Il participe activement au développement des bonnes pratiques profess[...]
Actualité
Il y a 32 minutes
ISNI

L’entreprise

Notre client, groupe de référence en France et en Europe est spécialiste des services d’accompagnement et de soins pour les seniors.

La clinique, située en Charente sur un site historique renommé et touristique, est spécialisée dans les soins de suite et de réadaptation polyvalents (SSR)

Elle accueille des patients adultes en perte d’autonomie suite à une hospitalisation ou une maladie.

L’établissement dispose de solutions de kinésithérapie et de rééducation fonctionnelle accomplies et s’appuie sur une équipe médicale pluridisciplinaire pour assurer la prise en charge globale de ses patients.

Poste

Rattaché(e) directement au Directeur de l’établissement, les missions du Médecin Généraliste sont les suivantes :

  • Il assure les soins aux patients de l’établissement et garantit leur continuité (évaluation initiale, définition du projet thérapeutique individuel, suivi et bilan de sortie des patients).
  • Il est susceptible de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet d’établissement et du projet médical notamment dans le cadre des instances, des réunions de coordination.
  • Il participe activement en collaboration avec le Directeur(trice) d’établissement, à l’intégration de l’établissement dans les filières de soins.
  • Il contribue à l’amélioration continue de la prise en charge par une participation active à la démarche de qualité et gestion des risques et par le développement des bonnes pratiques professionnelles.
  • Il participe activement au développement des bonnes pratiques profess[...]
Actualité
Il y a 35 minutes
ISNI

Cabinet de recrutement spécialisé biologie médicale et santé, COOPER CONSULTANTS intervient en France métropolitaine et d’outre-mer pour les plus grands noms privés et publics de ce secteur.

Actuellement pour l’un de nos grands clients, nous avons à pourvoir sur Paris intra muros, un poste de Biologiste H/ F spécialisé en spermiologie et /ou pma .

Missions générales du poste :
– production et délivrance de bilans d’infertilité masculine (spermogrammes, hunter..)
– analyses de prélèvements cellulaires (frottis C-V féminins)
– réalisation des autres prélèvements bactériologiques réservés aux biologistes
– participation aux prélèvements sanguins au laboratoire (en seconde ligne)
– validation quotidienne des analyses en biologie polyvalente et spécialisée du site
– développement de l’activité générale du laboratoire auprès des prescripteurs
– échanges avec les biologistes du plateau technique de référence

Connaissances requises

Ce poste s’adresse à un médecin ou pharmacien biologiste h/f junior ou confirmé spécialisé en spermiologie et ou en PMA désireux de co manager une petite équipe et disposant d’un bon relationnel.

Formation et diplômes

DES de biologie Médicale précédé du diplôme de médecin ou de Pharmacien permettant l’inscription en France dans la spécialité biologie médicale à l’Ordre des Médecins ou des Pharmaciens + spécialisation en spermiologie et/ou en PMA

Autres informations complémentaires

Poste sous statut TNS
Temps plein
Rémunération envisagée : de l’ordre de 120 ke bruts annuels selon profil
Lieu PARIS, France
Categorie Biologie médicale
Type d’emploi Contrat à durée indéterminée
Rémunération annuelle brute Plus de 100 K€
Secteur d’activité : Biologie Médicale
Début de la mission : dés que possible
Durée du Contrat à durée indéterminée
Région : Île-de-France
Expérience Indifférente

Pour pos[...]

Actualité
Il y a 37 minutes
ISNI

La Mutualité Française Haute Garonne organisme à but privé non lucratif recherche pour son centre de santé médical de Toulouse Basso Cambo un ophtalmologue- CDI – 3 jours 1/2 ou 4 jours.

Le centre de Basso Cambo regroupe 33 praticiens qui se partagent 11 cabinets. Il offre à ses praticiens un plateau technique de qualité, bloc pour réaliser les intra-vitréennes, 2 cabinets d’ophtalmologie équipé d’un laser YAG, ARGON, délégation de tâche possible avec 2 orthoptistes du lundi au samedi, champs visuel, angiographe, rétinographe…

Les avantages de rejoindre notre structure : 6 semaines de congés payés, participation à la mutuelle, CE, prise en charge de la RCP, cotisation à la retraite, c[...]

Actualité
Il y a 37 minutes
ISNI

La Mutualité Française Haute Garonne organisme à but privé non lucratif recherche pour son centre de santé médical de Toulouse Basso Cambo un ophtalmologue- CDI – 3 jours 1/2 ou 4 jours.

Le centre de Basso Cambo regroupe 33 praticiens qui se partagent 11 cabinets. Il offre à ses praticiens un plateau technique de qualité, bloc pour réaliser les intra-vitréennes, 2 cabinets d’ophtalmologie équipé d’un laser YAG, ARGON, délégation de tâche possible avec 2 orthoptistes du lundi au samedi, champs visuel, angiographe, rétinographe…

Les avantages de rejoindre notre structure : 6 semaines de congés payés, participation à la mutuelle, CE, prise en charge de la RCP, cotisation à la retraite, c[...]

Actualité
Il y a 38 minutes
ISNI

Biologiste h/f LBM Bourgogne Franche Comté Description du poste : Cabinet de recrutement spécialisé biologie médicale, COOPER CONSULTANTS intervient en France métropolitaine et d’outre-mer pour les plus grands noms privés et publics de ce secteur. Actuellement, pour un groupement d’analyses médicales privé dirigé par des biologistes, implanté en région Bourgogne Franche Comté, nous avons à pourvoir un poste de Médecin ou Pharmacien Biologiste H/F second biologiste d’un laboratoire réalisant sur place ses prélèvements et techniques en biologie polyvalente pour une patientèle directe et d’établissements de santé régionaux Ce biologiste h/f devra assurer les missions suivantes : – supervision de la production des analyses par l’équipe technique – participation ponctuelle aux prélèvements au laboratoire (pas de domiciles à effectuer) – collaboration avec le biologiste titulaire du site au management du personnel, à la validation quotidienne et aux signatures des résultats, à la délivrance d’un conseil biologique aux médecins prescripteurs – mise en place de nouvelles techniques et validation des méthodes sur le site – maintien du système de management de la qualité Connaissances requises Outre une bonne maîtrise de la biologie polyvalente seront appréciées des compétences en microbiologie, hémostase et/ou en immunoenzymologie Formation et diplômes Ce poste s’adresse exclusivement à un médecin ou pharmacien biolo[...]