Actualité
Il y a 2 mois
Aux p'tits soins- LIvre d'accueilpoiur les enfants sourds à l'hospital

Objectifs
Réaliser un livre interactif d'accueil et d'informations de base pour créer un lien de confiance entre les professionnels et les jeunes :
1. Améliorer l'accueil des enfants sourds et malentendants à l'hôpital
2. Améliorer l'accueil et la transmission de l'information auprès des parents sourds d'enfants sourds ou entendants
3. Améliorer le séjour des sourds et malentendants à l'hôpital.
4. Faciliter l'échange entre personnel soignant et patients.
5. Créer un objet ludique et informatif

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

ADEPEDA 35

31 BD DU PORTUGAL

RENNES 35200

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

LE DIVELEC OLIVIA

Qualité : PRESIDENTE

Téléphone professionnel : 0679706982

Courriel : lediveleco@gmail.com

Fax :

Le contexte

L'origine
Le projet fait suite à une demande du service de chirurgie pédiatrique de l'Hôpital Sud de Rennes à notre association, qui était à la fois à la recherche de supports pour informer les enfants sourds et de conseils pour améliorer les conditions d'accueil de ces enfants. Un enfant sur mille naît sourd. Tous les enfants sourds ou parents sourds sont susceptibles de faire un séjour à l'hôpital pour des soins communs à tout un chacun (urgence, opération, soins…) mais la communication n'est malheureusement pas adaptée, soit par manque de langue commune soit par manque de visuel. Actuellement la plupart des enfants sourds, une fois la surdité détectée, font un séjour à l'hôpital pour se faire poser un appareil appelé implant cochléaire, à un âge variable, dès 6 mois. Enfin certains enfants sont entendants de parents sourds, et sont accompagnés par leurs parents qui n'ont pas toujours toutes les informations nécessaires.

La finalité
- Pour que l'enfant aie bien toutes les informations sur cet univers qui l'entoure.

  • Pour que le personnel de l'hôpital bénéficie aussi de bons supports de communication.
  • Pour que les parents puissent aussi bénéficier d'un support autour de ce thème délicat : l'hôpital.
  • Pour susciter les premiers échanges, rien de tel que l'image, en y associant la langue des signes et le français oral pour aller plus loin !

La description du dispositif
- Comme dit le projets est destiné aux enfants et à leur familles et aux équipes des soins en contact direct avec les patients sourds néanmoins il peut servir aussi à tous ceux qui n'ont pas accès à la langue française orale

  • Un travail d'étroite collaboration entre : adepeda 35 pour sa connaissance des familles, une équipe bénévole de l'hopital pédiatrique de Rennes pour le contenu, 10 doigts compagnie pour la coordination avec l'illustratrice sourde, une illustratrice sourde pour son regard concerné et son savoir faire et l'éditeur Goater
  • Une fois la maquette réalisée : support interactif bilingue et imagé : coloriage, personnalisation, etc…+ présentation à quelques familles concernées
  • Recherche de partenaires financiers et de dons : à ce jour Prix KLESIA
  • Dons d'exemplaires à l'hôpital sud

Les acteurs

  • L'ADEPEDA 35 est à l'initiative du projet suite à la demande de l'hopital sud et à plusieurs constat de témoignages de part et d'autre pour les enfants sourds à l'hopital (professionnels et enfants et familles) (situation qui existe aussi pour les adultes : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1631901-je-suis-sourde-savez-vous-a-quel-point-c-est-dur-de-se-faire-comprendre-par-un-medecin.html) -travail d'étroite collaboration entre : adepeda 35 pour sa connaissance des familles, une équipe bénévole de l'hopital pédiatrique de Rennes pour le contenu, 10 doigts compagnie pour la coordination avec l'illustratrice sourde, une illustratrice sourde pour son regard concerné et son savoir faire et l'éditeur Goater
  • Rencontres régulières : tous les mois pour la co-construction de l'ouvrage : détail des ustensiles de soin…etc
  • Décisions prises en CA de l'adepeda 35 après concertation des coconstructeurs
  • Communication presse, et autres structures de soins possiblement intéressées aussi !

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l'accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d'autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d'actions de formation aux droits des usagers ;

favoriser la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées … ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CDU, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l'exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, l[...]

Ministère de la Santé
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 2 jours
Déplacement d'Agnès Buzyn à Lille le 22 juin 2017
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 2 jours
Communiqués de Agnès Buzyn
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 3 jours
Journée nationale de réflexion sur le don d'organes
Ministère de la Santé
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 12 minutes
APF ICM

Évaluation de la marche dans la paralysie cérébrale de l'enfant.

S. Dziria, , , A. Mrabetb, F.Z. Ben Salaha, I. Miria, C. Dziria

Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Volume 38, Issue 1, March 2017, Pages 34–38, pdf.

Page web

Revue : Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Site de l'éditeur : www.sciencedirect.com.

Actualité
Il y a 12 minutes
APF ICM

Évaluation de la marche dans la paralysie cérébrale de l'enfant.

S. Dziria, , , A. Mrabetb, F.Z. Ben Salaha, I. Miria, C. Dziria

Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Volume 38, Issue 1, March 2017, Pages 34–38, pdf.

Page web

Revue : Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Site de l'éditeur : www.sciencedirect.com.

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]