Actualité
Cafés Citoyens Santé et Travail : le programme 2017
Il y a 14 jours
Cafés Citoyens Santé et Travail : le programme 2017

Les rencontres mensuelles avec des spécialistes de la santé au travail débutent en ce mois de septembre 2017 et continueront jusqu’en juin 2018.

Quoi de mieux qu’un café pour se rencontrer, échanger, partager des idées et expériences autour de spécialistes de la santé au travail ?

C’est ce que nous vous proposons, à partir de ce mois de septembre 2017, avec un programme qui a pour but de mieux vous informer et de contribuer toujours à diffuser la connaissance sur le travail humain, comme le mentionnent nos objectifs :

« … la mise en valeur des connaissances sur la notion de travail, sur sa centralité dans la construction de l’identité humaine et du lien social, la mise en réseau des consultations spécialisées dans la prise en charge de la souffrance au travail, la diffusion du droit du travail, et la mise à disposition des informations utiles à tous les acteurs du monde du travail, des salariés aux employeurs, des médecins du travail aux médecins généralistes, des inspecteurs du travail aux magistrats. »

Nous espérons vous rencontrer nombreuses et nombreux autour de nos rendez-vous mensuels, pour que nous fassions avancer ensemble cette connaissance sur le travail humain.

Le programme 2017 :

  • Mardi 19 septembre 2017 : « Burn-out partout, burn out nulle part »
    Avec Marie PEZÉ, psychanalyste, fondatrice du réseau « Souffrance & Travail » (association Diffusion et Connaissance du Travail Humain). [COMPLET – Inscriptions closes]
  • Mercredi 11 octobre 2017 : « Souffrance au travail : se défendre dans l’entreprise, présenter son dossier aux juges, comment faire ? »
    On dit souvent qu’en matière de souffrance au travail c’est la parole de l’un contre celle de l’autre, que la preuve est impossible et que c’est le pot de terre contre le pot de fer. Pourtant, si l’on connait bien ses droits, on peut les faire valoir et obtenir une reconnaissance des faits et une indemnisation du préjudice. Mais ça ne s’improvise pas et il faut mobiliser les ressources à l’intérieur de l’entreprise comme à l’extérieur.
    Avec Rachel SAADA, avocate, spécialiste en droit social.
  • Jeudi 16 novembre 2017 : « Harcèlement sexuel au travail : de quoi on parle ? Comment se défendre ? »
    En 2017, comment définit-on le harcèlement sexuel au travail ? En France aujourd’hui, 80 % des femmes âgées de 25 à 49 ans sont actives. Les femmes représentent presque la moitié des actifs et sont désormais pl[...]
Souffrance et travail
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 2 minutes
CHU de Toulouse

Résumé : Aménagé dans le bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines (URM) du site de Purpan, l'Espace ressourcement est né d'une volonté du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse de créer un lieu d'apaisement unissant le design et la santé. Ce projet vient d'être lauréat dans la catégorie « aménagement intérieur » du palmarès Construction Bois Occitanie 2017 dont les trophées ont été remis le 12 septembre 2017, à l'Hôtel de Région à Toulouse par Madame Carole Delga, présidente de Région Occitanie.

Espace ressourcement : un lieu d'apaisement hors du temps [231.8 ko]

Actualité
Il y a 2 minutes
CHU de Toulouse

Résumé : Aménagé dans le bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines (URM) du site de Purpan, l'Espace ressourcement est né d'une volonté du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse de créer un lieu d'apaisement unissant le design et la santé. Ce projet vient d'être lauréat dans la catégorie « aménagement intérieur » du palmarès Construction Bois Occitanie 2017 dont les trophées ont été remis le 12 septembre 2017, à l'Hôtel de Région à Toulouse par Madame Carole Delga, présidente de Région Occitanie.

Espace ressourcement : un lieu d'apaisement hors du temps [231.8 ko]

Actualité
Il y a 3 minutes
SNPI

Le FIPHFP doit baisser son budget de 25% suite aux ponctions de l'Etat !

Le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), géré par la Caisse des Dépôts, est entièrement financé par les contributions des employeurs publics n'atteignant pas le chiffre de 6% d'agents en situation de handicap dans leurs établissements, leurs administrations, leurs ministères.

Ce fonds sert à favoriser le maintien dans l'emploi, la compensation du handicap, le recrutement et l'emploi des personnes handicapées en adaptant leurs postes de travail et en leur proposant des formations. En 2016, leur taux d'emploi dans la fonction publique a atteint un niveau "historiquement élevé" de 5,32% représentant 232.206 personnes. Pour ce faire, le FIPHFP a investi un montant de 157 millions d'euros mais pour la même période les contributions n'ont représenté que 132 millions d'euros soit, un déficit de 25 millions d'euros dont la CFE-CGC s'inquiète.

Afin de maintenir le fonds pour les trois prochaines années, le budget sera abaissé à 120 millions d'euros, ce ne sera donc plus suffisant.

Cette décision n'a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail, pire le débat à la Convention d'Objectifs et de Gestion (COG) entre les représentants des différents ministères, les tutelles de l'[...]

Actualité
Il y a 3 minutes
SNPI

Le FIPHFP doit baisser son budget de 25% suite aux ponctions de l'Etat !

Le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), géré par la Caisse des Dépôts, est entièrement financé par les contributions des employeurs publics n'atteignant pas le chiffre de 6% d'agents en situation de handicap dans leurs établissements, leurs administrations, leurs ministères.

Ce fonds sert à favoriser le maintien dans l'emploi, la compensation du handicap, le recrutement et l'emploi des personnes handicapées en adaptant leurs postes de travail et en leur proposant des formations. En 2016, leur taux d'emploi dans la fonction publique a atteint un niveau "historiquement élevé" de 5,32% représentant 232.206 personnes. Pour ce faire, le FIPHFP a investi un montant de 157 millions d'euros mais pour la même période les contributions n'ont représenté que 132 millions d'euros soit, un déficit de 25 millions d'euros dont la CFE-CGC s'inquiète.

Afin de maintenir le fonds pour les trois prochaines années, le budget sera abaissé à 120 millions d'euros, ce ne sera donc plus suffisant.

Cette décision n'a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail, pire le débat à la Convention d'Objectifs et de Gestion (COG) entre les représentants des différents ministères, les tutelles de l'[...]

Actualité
Il y a 3 minutes
SNPI

Le FIPHFP doit baisser son budget de 25% suite aux ponctions de l'Etat !

Le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), géré par la Caisse des Dépôts, est entièrement financé par les contributions des employeurs publics n'atteignant pas le chiffre de 6% d'agents en situation de handicap dans leurs établissements, leurs administrations, leurs ministères.

Ce fonds sert à favoriser le maintien dans l'emploi, la compensation du handicap, le recrutement et l'emploi des personnes handicapées en adaptant leurs postes de travail et en leur proposant des formations. En 2016, leur taux d'emploi dans la fonction publique a atteint un niveau "historiquement élevé" de 5,32% représentant 232.206 personnes. Pour ce faire, le FIPHFP a investi un montant de 157 millions d'euros mais pour la même période les contributions n'ont représenté que 132 millions d'euros soit, un déficit de 25 millions d'euros dont la CFE-CGC s'inquiète.

Afin de maintenir le fonds pour les trois prochaines années, le budget sera abaissé à 120 millions d'euros, ce ne sera donc plus suffisant.

Cette décision n'a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail, pire le débat à la Convention d'Objectifs et de Gestion (COG) entre les représentants des différents ministères, les tutelles de l'[...]

Actualité
Il y a 33 minutes
Quotidien du médecin

Devant une large banderole rouge, une cinquantaine de personnels hospitaliers et de représentants syndicaux de la CGT se sont rassemblés ce mardi après-midi, devant le hall d'entrée de l'hôpital Bichat Claude-Bernard de l'Assistance publique ...