Actualité
Il y a 3 mois
Coup de chaleur : l’équipe d’HOSPIDOM en vigilance active
Coup de chaleur, déshydration, le service d’Hospitalisation à Domicile de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, HOSPIDOM, est sur le pied de guerre. Son équipe pluridisciplinaire met à la disposition des médecins libéraux ou exerçant en EHPAD un numéro de téléphone d’urgence. Objectif : répondre à leur alerte et éviter à leur patient un passage aux urgences ou une hospitalisation traditionnelle parfois inappropriée pour des personnes déjà fragilisées.

Ce dispositif est déployé durant tout l'été 2017 dans le cadre des recommandations « fortes chaleurs et canicule » (lien texte ministère). En le composant, médecins de ville, médecins coordonnateurs d’EHPAD ou d'établissements médico-sociaux auront l’assurance de voir leur patient traiter au plus vite par le service d'Hospitalisation à Domicile de l’AP-HM. Ses professionnels se rendront dans les plus brefs délais auprès des personnes signalées afin de mettre en place une réhydratation intraveineuse, un bilan biologique et une surveillance clinique continue. HOSPIDOM : l’expertise du CHU à la maison
Réservée aux prises en charges les plus lourdes, l'hospitalisation à domicile (HAD) de l’AP-HM a suivi 5 000 patients de Marseille et sa région depuis sa création en septembre 2011. L’équipe suit en moyenne 60 patients par jour. Ces patients de tout âge (prématurés, enfants, femmes enceintes, adultes ou seniors) souffrent de graves pathologies physiques ou mentales. Fonctionnant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ce service allie l’expertise hospitalo-universitaire du CHU et le confort de la maison. Dans l’environnement rassurant de leur cocon familial, les [...]
Réseau CHU
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 3 heures
Amazon medecine
Le régime Mind : Le meilleur régime du monde pour le cerveau
Carole Garnier , Raphaël Gruman , Anne Dufour
(2)

Acheter neuf : EUR 12,99

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 3 heures
Amazon medecine
Le régime Mind : Le meilleur régime du monde pour le cerveau
Carole Garnier , Raphaël Gruman , Anne Dufour
(2)

Acheter neuf : EUR 12,99

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 3 heures
Amazon medecine
Le régime Mind : Le meilleur régime du monde pour le cerveau
Carole Garnier , Raphaël Gruman , Anne Dufour
(2)

Acheter neuf : EUR 12,99

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 3 heures
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr
Actualité
Il y a 3 heures
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr
Actualité
Il y a 3 heures
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr