Actualité
Création de l'association congolaise des hémophiles
Il y a 2 mois
Création de l'association congolaise des hémophiles

Santé publique : vers la création de l'Association congolaise des hémophiles

http://www.adiac-congo.com/content/sante-publique-vers-la-creation-de-lassociation-congolaise-des-hemophiles-64263

Mardi 16 Mai 2017 - 17:25

Cette association regroupera les patients et proches, les hématologues, les biologistes, les médecins de diverses spécialités, les psychologues, les sociologues et autres personnes intéressées à l'hémophilie

Au Congo, il y a des patients atteints d'hémophilie (forme congénitale), de sexe masculin (enfants et adultes) et d'autres atteints d'affection hémorragiques (forme congénitales et acquise de la maladie de Von Willebrand) proches de l'hémophilie. Depuis l'année 1993, environ 67 enfants et adultes atteints de cette pathologie ont été répertoriés au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville. La circoncision reste le seul moyen de diagnostic et la transfusion sanguine celui de prise en charge des patients. Ce qui n'améliore pas toujours la santé des personnes malades.

Mais la célébration, pour la première fois au Congo, de la Journée Mondiale de l'Hémophilie en avril dernier, a été considérée, par certains patients, comme une occasion susceptible d'impulser une dynamique nouvelle dans le diagnostic, le traitement, la prise en charge et le suivi des hémophiles.

« Le Congo est, depuis janvier 2017, éligible sur appel à candidature, au programme de 2 ans de l'Alliance franco-africaine pour le traitement de l'hémophilie (Afath). Mais il ne pourra bénéficier pleinement des actions de ce programme, axées sur les formations médicales et associatives, que si les patients sont regroupés en association », soulignait Jean Paul Léonard Ngoukoulou dans son témoignage.

Ainsi, il a annoncé la création de l'Association[...]

AFH
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 11 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 July 2017
Source:Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Author(s): B. Khatibi, A. Bambe, C. Chantalat, M. Resche-Rigon, A. Sanna, C. Fac, M. Bagot, F. Guibal


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Il fallait contenir hémorragie. A Epinay-sous-Sénart, d’ici 5 ans, près de 70 % des médecins de la commune pourraient être partis à la retraite et ne pas être remplacés. Dans une commune où il faut...


Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

SANTE - Le président américain veut réduire les fonds investis par son pays alors qu'ils représentent les deux tiers des financements gouvernementaux internationaux...


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Cette semaine, nous allons aborder une question grave: les mutilations génitales féminines dans le monde. C’est une pratique sociale qui entraîne un problème de santé publique, avec des conséquences sociales redoutables. Pour lutter contre l’excision en France, il importe de mieux connaître la population de femmes concernées et les pratiques dans les pays d’origine, africains principalement. Pour cela, deux chercheurs de l’Institut national des études démographiques, Armelle Andro et Marie Lesclingand, se sont attelées à cette tâche. Le résultat de ce travail est une publication dans la revue Population & Sociétés n° 543 – avril 2017. (Rediffusion du 23 avril 2017).