Actualité
Il y a 3 mois
Des ciseaux et un peu de colle à ADN pour supprimer les symptômes de la drépanocytose et de la bête-thalassémie ?

Drépanocytose et bêta-thalassémie sont toutes deux liées à un défaut de l’hémoglobine A, la principale hémoglobine de l’adulte. Les nouveau-nés drépanocytaires et bêta-thalassémiques ne présentent cependant pas de symptômes à la naissance car leurs globules rouges contiennent encore une globine gamma fœtale protectrice dans leur hémoglobine fœtale, et [...]

JIM
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 19 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 September 2017
Source:Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
Author(s): M. Rouif, P. Bogaert
L’examen clinique est la première étape de toute démarche thérapeutique médicale ou chirurgicale. Sa qualité est essentielle afin d’adapter le traitement à la demande du patient. Dans le cadre du rajeunissement facial, l’interrogatoire et la compréhension des motivations, photos anciennes à l’appui, participent à l’évaluation. La connaissance de l’anatomie et du processus de vieillissement facial facilite l’analyse. Il s’agit non seulement de déterminer le degré de ptôse tissulaire, mais aussi d’évaluer les variations volumétriques. Enfin, les tensions musculaires et la qualité cutanée participent à la genèse de rides distinctes. Ces modifications complexes aboutissent à un aspect fatigué ou triste, voire âgé. Les demandes des patients, souvent limitées à une seule région, ne doivent pas dispenser d’une analyse globale. Le rôle du praticien est aussi de faire prendre conscience au patient, avec tact, de l’incidence des autres régions sur l’impression générale. L’objectif sera d’obtenir un résultat harmonieux, naturel qui signe l’excellence du savoir-faire médicochirurgical. L’examen clinique doit, en outre, permettre de repérer les difficultés techniques. Enfin, un bilan photographique, voire vidéo, fixe l’analyse et permet de disposer d’éléments objectifs pour affiner le traitement, aider à sa compréhension et évaluer le résultat. Le temps passé à examiner et expliquer permet de statuer avec le patient sur les choix thérapeutiques et d’en préciser leurs limites. Il permettra ainsi d’accroître la satisfaction du patient qui doit s’approprier le résultat. Cet effort d’analyse est dès lors un acte opératoire, tout aussi important que la technique elle-même. Apporter un résultat « sur mesure », indispensable lorsqu’il s’agit de l’image de la personne, constitue enfin la garantie du plaisir à toujours vouloir améliorer notre pratique.The first step to determine a medical or surgical intervention is the clinical exam. The clinical exam is the paramount step to provide a treatment plan that can be modified and individualized accounting the patient preferences. During the consultation for facial rejuvenation, atten[...]

Actualité
Il y a 21 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Dans l'Eurozapping de ce mardi 26 septembre, un leader du groupe Etat Islamique jugé en Allemagne, des sticks à lèvres qui seraient cancérigènes en Belgique et un village bulgare qui se passionne pour la Chine.


Actualité
Il y a 22 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Selon une étude de l'UFC-Que Choisir, 10 références de baume à lèvres, dont Labello, Yves Rocher, Avène ou encore La Roche-Posay, comportent des substances toxiques.


Presse médicale
Il y a 24 jours
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): A.L. Lecoq, C. Stratakis, S. Viengchareun, R. Chaligné, L. Tosca, V. Deméocq, M. Hage, A. Berthon, P. Hanna, J. Young, M. Lombès, I. Bourdeau, D. Maiter, A. Tabarin, J. Bertherat, H. Lefebvre, W. De Herder, E. Louiset, A. Lacroix, P. Chanson, J. Bouligand, P. Kamenicky
Le syndrome de Cushing dépendant de l’alimentation est dû à l’expression illégitime du glucose-dependent insulinotropic peptide receptor (GIPR) dans les adénomes ou dans les hyperplasies surrénaliennes. Les mécanismes moléculaires conduisant à l’expression ectopique du GIPR dans les lésions surrénaliennes, qui confèrent une sensibilité anormale au GIP, ne sont pas connus. Nous avons analysé 16 échantillons surrénaliens obtenus à partir de 14 patients présentant un syndrome de Cushing GIP-dépendant et d’un patient avec un hyperaldostéronisme GIP-dépendant. Le RNA FISH, permettant de visualiser l’ARN naissant dans les noyaux interphasiques, a mis en évidence une expression monoallélique du GIPR dans l’ensemble des échantillons. Le pyroséquençage n’a pas identifié d’anomalies de méthylation du promoteur de GIPR. La CGH-array a identifié des duplications de la région 19q13.32 contenant le gène GIPR dans 3 échantillons. Le s[...]

Presse médicale
Il y a 24 jours
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): C. Buffet, J. Cazarin De Menezes, L. Barde, R. Corre, F. Hecht, R. Andrade Louzada Neto, A. Al Ghuzlan, D. Hartl, S. Leboulleux, M. Schlumberger, C. Dupuy
La mutation BRAFV600E contribue à l’agressivité des cancers papillaires de la thyroïde (CPT) avec une inhibition de l’expression du symporteur de l’iode (NIS), essentiel pour le traitement des patients par irathérapie. Nos données récentes montrent que l’inactivation de la NADPH oxydase NOX4, enzyme générant des espèces réactives de l’oxygène (ROS), entraîne une réexpression du NIS dans des lignées humaines de CPT mutées BRAFV600E. La réversibilité de l’inhibition suggère l’existence de mécanismes épigénétiques contrôlant l’expression du gène sous le contrôle de NOX4. Notre hypothèse est que NOX4 induit des dommages à l’ADN à l’origine du recrutement au promoteur du NIS d’un complexe de silençage contenant des ADN methyltransferases (DNMT) et des histone deacetylases (HDAC). Nous montrons qu’un traitement par H202 entraîne un enrichissement à la chromatine de DNMT1 dans la lignée CPT mutée BRAFV6[...]

Actualité
Il y a 26 jours
CADUCEE

SAN CARLOS, Californie et AARHUS, Danemark, le 22 septembre 2017 /PRNewswire/ -- Natera, Inc., (NASDAQ : NTRA), leader mondial en tests ADN sans cellules, a conclu une collaboration de recherche avec l'Université d'Aarhus au Danemark, afin de tirer parti de la technologie de biopsie liquide personnalisée Signatera™ (uniquement à des fins de recherche) de la société pour évaluer l'ADN tumoral circulant (ADNtc) en tant que biomarqueur utile dans le diagnostic et le traitement du cancer de la vessie. Signatera™ a récemment été lancée uniquement à des fins de recherche pour les chercheurs en oncologie et les sociétés biopharmaceutiques, et n'est pas destinée à une utilisation dans le cadre [...]