Actualité
Il y a 2 mois
Des signes et des images pour mieux communiquer

Objectifs
Les objectifs de ce projet sont les suivants :
Améliorer la communication verbale et non verbale
Améliorer la compréhension

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Ch MArc JACQUET de MELUN

2 rue fréteau de Pény

MELUN 77011

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

BRECHET Séverine

Qualité : Ingénieur Qualité

Téléphone professionnel : 0164716843

Courriel : severine.brechet@ch-melun.fr

Fax : 0164716293

Le contexte

L'origine
Les troubles du langage sont fréquents chez les personnes âgées admises dans notre SSR et EHPAD et est donc une entrave à la communication. Ce défaut de communication peut être une difficulté dans leur prise en charge. Aussi l'idée de ce projet a été d'améliorer la communication pour optimiser leur
qualité de vie.

La finalité
Les améliorations attendues avec ce projet ont été de :

  • améliorer l'intégration sociale du résident
  • améliorer les troubles du comportement
  • améliorer le statut nutritionnel
  • améliorer les troubles de l'attention
  • améliorer le contact visuel

La description du dispositif
Il s'agit de proposer aux patients présentant un trouble expressif sévère un système de communication amélioré pour compléter le langage oral déficitaire. Ce système comprend l'usage de pictogrammes et de signes développés.
Cet outil développé initialement chez l'enfant a été adapté adapté aux besoins du patient âgé en modifiant le vocabulaire utilisé.
L'objectif est de réaliser un outil adapté au sujet âgé, en utilisant des moyens techniques (tablettes androïdes, vidéos des séances de rééducation), d'apprécier la faisabilité de la mise en place de ce programme et de former d'autres équipes dans un deuxième temps.
Des ateliers thérapeutiques ont été élaborés pour des petits groupes de résidents sous une forme ludique.
De plus des cahiers de communication ont été réalisés pour faciliter la communication au quotidien.

Les acteurs
Le médecin responsable du pôle de gériatrie a été formé dans un 1er temps puis un groupe d'une dizaine de soignants volontaires et motivés composés d'ergothérapeutes, de neuropsychologues, d'une orthophoniste, d'un cadre, une IDE et deux aides-soignantes ont été formés à cette technique.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l'accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d'autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d'actions de formation aux droits des usagers ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Pour mettre en en œuvre ce projet une première sélection des patients a été faite par un bilan neuropsychologique puis via des tests des fonctions cognitives. 20 patients ont été sélectionnés. Le consentement de ces patients a été recueilli par le médecin et les familles ont donné leur accord à la mise en place de ce projet. Un 1er groupe va bénéficier des ateliers puis ensuite un [...]

Ministère de la Santé
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 2 jours
Déplacement d'Agnès Buzyn à Lille le 22 juin 2017
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 2 jours
Communiqués de Agnès Buzyn
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 3 jours
Journée nationale de réflexion sur le don d'organes
Ministère de la Santé
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 12 minutes
APF ICM

Évaluation de la marche dans la paralysie cérébrale de l'enfant.

S. Dziria, , , A. Mrabetb, F.Z. Ben Salaha, I. Miria, C. Dziria

Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Volume 38, Issue 1, March 2017, Pages 34–38, pdf.

Page web

Revue : Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement

Site de l'éditeur : www.sciencedirect.com.

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]

Actualité
Il y a 14 minutes
sante-medecine-RFI

En raison de ses infrastructures, de la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins, les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir se soigner en Tunisie. Si la majorité sont des Libyens, victimes de la guerre, beaucoup viennent de pays d’Afrique subsaharienne, en manque d’offre de soins pour certaines pathologies lourdes, ou encore d’Europe, attirés par la chirurgie esthétique bon marché. C’est ainsi que la Tunisie est devenue, en termes de volume, la première destination de tourisme médical en Afrique, générant un revenu de presque un milliard de dinars (450 millions d'euros). Selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement, en 2013, près de 38[...]