Actualité
Il y a 4 mois
Douleurs musculaires sous statines : un effet nocebo ?

Les douleurs et faiblesses musculaires comptent parmi les évènements les plus fréquemment rapportés sous statines. Plus que de réels effets secondaires pharmacologiques, ces symptômes pourraient en fait relever d’un effet nocebo, selon une

Le généraliste
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Actualité
Actualité
Il y a 21 heures
Les suicides en augmentation au Brésil
Le généraliste
Actualité
Actualité
Il y a 1 jours
Courrier des lecteurs - État d'AME
Le généraliste
Articles liés par le même flux
Actualité
Vaccin DTP non disponible à la vente : un nouveau recours contre l’Etat
Il y a 4 heures
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.

Une association demande la condamnation de la France pour non-respect de la décision qui l’oblige à rendre le vaccin contre la diphtérie, tétanos et poliomyélite accesible en pharmacies.

Presse médicale
Il y a 9 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 September 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique
Author(s): Emna Gaies, Mouna Ben Sassi, Hanene El Jebari, Nadia Jebabli, Rim Charfi, Ichraf Chokri, Issam Salouage, Anis Klouz, Sameh Trabelsi
Mycophenolate mofetil is a prodrug widely used in renal transplantation to prevent organ rejection. It is hydrolyzed to its active compound mycophenolic acid (MPA). MPA area under the curve (AUC0−12h) is considered the best pharmacokinetic parameter for the estimation of MPA exposition and for prediction of rejection. MPA-AUC requires several blood samples, making it impractical for clinical practice. Therefore, development of a limited sampling strategy (LSS) to estimate MPA AUC0−12h using three blood samples is very helpful for MPA individual dose adjustment. Results of LSS differ according to the patient background and to the drug formulation. Therefore, the purpose of this study was to develop a LSS for the estimation of MPA AUC0−12h in Tunisian renal transplant patients treated with the generic formulation of mycophenolate mofetil ([...]

Actualité
Il y a 10 heures
sante-medecine-RFI

La Côte d’Ivoire serait gangrénée par les faux médicaments. Plusieurs professionnels de santé s’inquiètent de voir le nombre de contrefaçons envahir le marché informel. La semaine dernière, plusieurs responsables du secteur pharmaceutique ivoirien ont donné une conférence de presse pour alerter l’opinion : qu’il s’agisse de médicaments « grand public » ou de produits hospitaliers, tous les types de produits sont concernés par les contrefaçons. Outre les dangers pour la santé publique, ces faux médicaments privent l’Etat de plusieurs dizaines de milliards de francs CFA par an. Pour en parler, le docteur Charles Boguifo, président de l’Ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire, répond aux qu[...]

Presse médicale
Il y a 16 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 September 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Christine Cortet-Rudelli
La bouche est le siège de nombreuses anomalies dans l’acromégalie. Leur développement est lentement progressif. Elles concernent les lèvres (épaissies et éversées), la mandibule (prognathisme), la langue (macroglossie), le palais mou, le parodonte (hyperplasie gingivale, épaississement des rebords alvéolaires, parodontite), les dents (diastème, hypercémentose, augmentation de leur mobilité et de leur chute).Les conséquences fonctionnelles sont importantes (syndrome des apnées du sommeil obstructif, troubles de l’occlusion dentaire, dysfonctions temporomandibulaires à l’origine de douleurs, altération de la qualité de vie).Elles sont rarement à l’origine du diagnostic du fait du caractère très progressif de l’installation des symptômes et de la rareté de la maladie, peu connue de nos confrères stomatologues et dentistes.Elles sont partiellement ou non réversibles après correction de l’excès de sécrétion de l’hormone de croissance justifiant une prise en charge spécialisée qui ne peut être envisagée qu’après un contrôle parfait de l’hypersomatotropisme.Orofacial changes are frequent in acromegaly. Their evolution is slowly progressive. The lips (everted and thickened), the mandibular morphology (prognathism), the tongue (macroglossia), the soft palate and the uvula (increased and thickened), the parodontis (gingival hyperplasia, paradontitis), the teeth (increased interdental spaces, hypercementosis, increased dental mobility, multiple tooth loss) are concerned.Functional [...]

Actualité
Il y a 23 heures
APF ICM

Questionnaire - témoignage sur la spasticité

Vous pouvez vous aussi répondre au Questionnaire - témoignage


  • Présentation :

Qui êtes vous ? : Femme

Votre âge ? : 46 ans

Un prénom (pseudo ou pas) : Hélène !

  • Décrivez votre spasticité :

Je suis née à 6 mois et demi et je pesais onze cents grammes à la naissance. J'ai été en couveuse deux mois et c'est à 1 an que mes parents ont découverts que je ne tenais pas debout et que je ne marchais pas du à ma naissance prématurée et j'ai donc eu une atteinte neurologique et des problèmes d'éclatements de vaisseaux et on m'a diagnostiqué la maladie de little - IMC.

  • En souffrez-vous beaucoup ?

Oui, j'en souffre beaucoup en ce moment car j'ai un rétrécissement de mon canal lombaire très étroit et un nerf lombaire abimé par un peu d'arthrose et des fourmillements dans les pieds.

Grace aux infiltrations, ça va mieux mais je dois faire de la kiné et de la balnéothérapie car cela est primordial pour moi et j'ai en plus un gros blocage psychologique que je ne commande pas et il faut un certain temps pour me débloquer pour marcher car je suis forcée de me déplacer en taxi et en PAM et cela est pénible et me rends triste.

  • Stress , émotions ont-ils un impact sur les contractures ?

Oui dans la mesure ou ces douleurs chroniques me tendent psychiquement, et du au fait que je ne puissent pas courir lorsque j'ai très envi d'aller aux toilettes, cela me provoque d'énormes fuites urinaire et surtout beaucoup de fatigue lorsqu'il fait trop froid ou trop chaud et que la chaleur est torride l'été et je me sens très très contractée alors cela me gêne beaucoup car ça limite mes déplacements à cause du blocage psychique que j'ai en plus.

Lorsque ça me tends psychiquement, je n'arrive plus à me déplacer.

  • Y a t-il des conséquences dans votre vie quotidienne ?

Je voudrais dire que lorsque la spasticité est trop immense, et surtout à cause de la souffrance psychologique et du blocage psychologique fait que cela m'empêchent de vivre car lorsque les douleurs sont trop énormes, ces douleurs me font très très mal et me donnent envie de pleurer et ces pleurs deviennent des hurlement et cela m'empêche de vivre normalement car je suis coupée du monde et je ne peux plus rien faire.

  • Est-ce que cela vous fatigue ? Est-ce très gênant ?

Oui et cela me fait dormir, tellement je suis fatiguée !

  • Comment êtes-vous soigné ?

Je fais de la Kiné depuis toute petite et j'ai eu un suivi en psychomotricité à la trentaine.

J'ai été dans une Maison de post-Cure à Bois le Roi et j'ai travaillé l'équilibre, la relaxation et j'ai fait un atelier corps et voix pour exprimer ce qu'il y a dans mon corps et mes émotions et cet atelier m'a fait rire et surtout bien dormir mais mes douleurs me faisait tellement mal que ça m'empêchais de marcher et que ça me tendait encore plus psychiquement.

  • Avez-vous des effets indésirables (traitements) ?

Non !

  • Avez-vous des trucs des astuces pour pallier à cette spasticité ?

Je dois faire de la kiné à l'hôpital Saint-Joseph et de la Balnéothérapie à l'hôpital Sainte-Marie dés que ce sera possible car il n'y a pas de place en Balnéothérapie à l'hôpital Sainte Marie et je suis sur liste d'attente mais je vais devoir peut[...]

Actualité
Il y a 23 heures
JIM

Paris, le vendredi 22 septembre 2017 - Une enquête de la Société Santéclair et du magazine de l’Institut national de la consommation (INC), 60 millions de consommateurs, qui s’appuie sur les résultats d’une étude concernant près de 155 000 Françaises et Français de 65 ans et plus à qui sont prescrits de manière itérative au moins sept médicaments différ[...]