Actualité
En France, 1 enfant sur 32 naît par PMA
Il y a 13 jours
En France, 1 enfant sur 32 naît par PMA

Alors que Marlène Schiappa vient d’annoncer que le gouvernement souhaitait ouvrir la « PMA pour toutes » à l’occasion de la révision des lois de bioéthiques en 2018, l’AFP livre les derniers chiffres de l’Agence de Biomédecine sur la PMA en France :

En 2015, 145 255 tentatives de PMA ont été réalisées, soit près de 1500 essais de plus qu’en 2014. Près de 25 000[1] enfants sont nés d’une PMA cette même année, soit 1 enfant sur 32 ou encore 3,1% des naissances. 97% de ces enfants ont reçu le patrimoine génétique de leurs parents. Un chiffre qui risque de chuter fortement avec la « PMA pour toutes »[2].

Cette activité coûte au bas mot 200 millions d’euros par an[3]. Outre les questions éthiques essentielles qui se posent, celle concernant les conditions de financement de la « PMA pour toutes » n'a pas, à ce jour, obtenue de réponse.

Par ailleurs, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes a déclaré qu’ouvrir la PMA aux femmes célibataires et aux couples de femmes allait de soi après l’avis favorable du CCNE. C’est oublier que cet avis n’était pas soutenu de manière unanime par les membres du CCNE, dont plus d’un quart s’est déclaré défavorable (cf. Avis du CCNE sur la PMA : onze dissidents favorables au statu quo). C’est encore ignorer les débats qui devront précéder la révision des lois de bioéthique.

[1] 24 839 en 2015 vs 25 208 en 2014

[3] « L’ensemble des actes facturables réalisés par les médecins de ville et les centres clinico-biologiques et des coûts additionnels couverts par une enveloppe « mission d’intérêt général » a été évalué, pour 2010, à un montant compris entre 175 et 206 millions d’euros, auxquels il convient d’ajouter des coûts non facturables liés notamment aux réunions pluridisciplinaires des centres d’AMP et à l’information des[...]

Genethique
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense
Il y a 17 minutes
Faculté de médecine Montréal

Le médecin et microbiologiste Armand Frappier a consacré sa vie à la lutte contre les maladies infectieuses. Premier chercheur nord-américain à avoir confirmé l’efficacité du vaccin contre la tuberculose, il a été l’un des principaux pionniers en recherche médicale et en santé publique au Québec et au Canada. À l’occasion d’une conférence organisée en mars 2017 par la Fondation Lionel-Groulx, le journaliste scientifique Yanick Villedieu retrace le parcours d’Armand Frappier, qui a laissé à la médecine un héritage immense.

Écouter l’entrevue sur le site de Radio-Canada.

Source: Radio-Canada

Cet article Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense est apparu en premier [...]

Actualité
Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense
Il y a 17 minutes
Faculté de médecine Montréal

Le médecin et microbiologiste Armand Frappier a consacré sa vie à la lutte contre les maladies infectieuses. Premier chercheur nord-américain à avoir confirmé l’efficacité du vaccin contre la tuberculose, il a été l’un des principaux pionniers en recherche médicale et en santé publique au Québec et au Canada. À l’occasion d’une conférence organisée en mars 2017 par la Fondation Lionel-Groulx, le journaliste scientifique Yanick Villedieu retrace le parcours d’Armand Frappier, qui a laissé à la médecine un héritage immense.

Écouter l’entrevue sur le site de Radio-Canada.

Source: Radio-Canada

Cet article Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense est apparu en premier [...]

Actualité
Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense
Il y a 17 minutes
Faculté de médecine Montréal

Le médecin et microbiologiste Armand Frappier a consacré sa vie à la lutte contre les maladies infectieuses. Premier chercheur nord-américain à avoir confirmé l’efficacité du vaccin contre la tuberculose, il a été l’un des principaux pionniers en recherche médicale et en santé publique au Québec et au Canada. À l’occasion d’une conférence organisée en mars 2017 par la Fondation Lionel-Groulx, le journaliste scientifique Yanick Villedieu retrace le parcours d’Armand Frappier, qui a laissé à la médecine un héritage immense.

Écouter l’entrevue sur le site de Radio-Canada.

Source: Radio-Canada

Cet article Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense est apparu en premier [...]

Actualité
Il y a 50 minutes
APF ICM

Je m'appelle Thibault, j'ai 28 ans et je vis en fauteuil roulant car je suis infirme moteur cérébral à 80% et atteint d'un handicap orphelin suite à un accident lors de ma naissance. Je vis chez mes parents mais dans la journée, je travaille dans un ESAT sur poste informatique à Strasbourg.

J'ai plusieurs passions : j'aime la vie, je tire à l'arc et je suis cavalier de l'équipe de France de para-dressage. Je suis 10 fois champion de France et vice-champion 2014 de dressage et je monte des chevaux de haut niveau ( ceux de la Garde Républicaine et ceux du Cadre Noir). J'ai été le sujet de deux documentaires qui racontent mon aventure avec les chevaux : "ma plus belle histoire" (2010) et "le défi de Thibault" (2012). Source : http://thibaultstoc.wixsite.com/thibault-stoclin.

Page face book : Stoclin Thibault cavalier de l'équipe de France de para-dressage


2 extraits :

https://www.youtube.com/watch ?v=Ism1m-sk1eo

Le défi de Thibault - Equidia Life


EXTRAIT - Ma plus belle histoire - Equidia Life https://youtu.be/FWFZeUv7oXU


Actualité :

​- 18 au 30 août : Championnat d'Europe à Göteborg (Suède) ​
- 9 au 13 novembre : Championnat de France à St Lô.

Actualité
Il y a 52 minutes
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr
Actualité
Il y a 52 minutes
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr