Actualité
Il y a 4 mois
FORMe : Coconstruction d'une offre de formation à distance pour les aidants

Objectifs
Offrir une offre de formation adaptée aux aidants et répondant à leurs besoins, grâce à une méthodologie de co-conception avec un ensemble d'acteurs de terrain et les aidants eux-mêmes.

Objectifs globaux des modules de formation :
* Permettre à la personne aidante :

  • de répondre aux besoins de son aidé,
  • d'établir avec lui une relation la plus harmonieuse et la plus durable, * Grâce à une meilleure
  • "gestion" de l'aidé,
  • prise en compte de soi et de ses besoins.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

GCS e-Santé Picardie

186 rue Edouard Branly
ZA de la Blanche Tâche

CAMON 80450

Type de la structure :
Groupement de Coopération Sanitaire

Coordonnées du contact

FERON ELISE

Qualité : Chargée de Développement Formation

Téléphone professionnel : 03 22 80 31 63

Courriel : elise.feron@esante-picardie.com

Fax :

Le contexte

L'origine
Les aidants familiaux ont un rôle majeur dans l'accompagnement des personnes âgées dépendantes ou des personnes handicapées. Toutefois, ils sont trop souvent démunis lorsqu'ils doivent prendre en charge un proche en perte d'autonomie, car la situation peut être inattendue et brutale.
La formation et l'information de l'aidant sont donc nécessaires pour lui apporter des clés, des compétences, lui permettant de :

  • Faire face à la présence d'une personne dépendante dans son entourage proche,
  • Établir une nouvelle relation avec la personne aidée
  • Mettre en place un accompagnement adapté,
  • Assurer son rôle d'aidant tout en se préservant des risques liées à cette "fonction" Or, les aidants sont aujourd'hui une cible qui n'a pas encore d'offre complète et adaptée à leur besoin et à leurs contraintes : disponibilité, mobilité, solution de "garde" pour les aidés, manque d'information, … Il nous a donc paru opportun de travailler sur des modules ludiques de formation accessibles à distance.

La finalité
Notre projet a pour objectif d'amener aux aidants, grâce à l'expérimentation d'un outil de type serious game, une offre de formation utilisant les nouvelles technologies, ludique et adaptée pour leur apporter des connaissances et compétences :

  • Pour accompagner leur aidé tout en respectant ses choix,
  • Pour eux-mêmes (réduire les impacts de son rôle sur leur propre santé, sur la qualité de vie sociale et familiale et sur leurs comportements),
  • Sur les droits des usagers (aides humaines, financières, matérielles)

Les améliorations attendues sont donc multiples :

  • Partir des besoins de formation et d'information des aidants pour y répondre de manière adaptée,
  • Diffuser des modules de formation et des informations aux aidants qui n'y ont pas accès (ou en complément au présentiel),
  • Co-concevoir des modules de formation avec un ensemble de partenaires et les aidants eux-mêmes, pour s'assurer de la bonne conception du projet et de l'usage qui en sera fait.

La description du dispositif
Pour ce projet, le GCS e-Santé Picardie et ses partenaires ont souhaité travailler dans une méthodologie de co-construction dans toutes les étapes du projet (méthodologie Living Lab).

Ainsi, début 2016, un formulaire et des ateliers de recueil de besoins ont eu lieu auprès de plus de 120 aidants pour déterminer les axes de formation et d'information prioritaires pour les aidants, et leur utilisation de l'outil numérique.
Cette première partie a permis de valider l'expérimentation de l'outil Serious Game.

Depuis, différents ateliers de co-construction avec les aidants et les différents partenaires, sont mis en place pour travailler et valider au fur et à mesure l'avancée du projet.

Public ciblé :

  • Tous les aidants souhaitant s'auto-former et s'informer à distance,
  • Les aidants d'aidants,
  • Acteurs du champs sanitaire, associations/ structures d'aide aux aidants.

Les acteurs
Porteurs de Projets : GCS e-Santé Picardie et PIXO 3D
Co-concepteurs/ Co-décideurs : Aidants - AAGDA - ALIIS - ALTERFORM-E, ARS Hauts de France, CH2O/Fil à Soi - GAP - IREPS de Picardie - MAIAs de la Somme - Plateformed e Répit de Liancourt - Réseau Aloïse

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l'accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d'autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Le GCS e-Santé Picardie et ses partenaires ont souhaité travailler dans une méthodologie de co-conception (Living Lab) associant les utilisateurs finaux (les aidants) et un ensemble de partenaires apportant leur expertise dans toutes les étapes du projet (via des ateliers).

Comme pour l'ensemble de ses projets, le GC[...]

Ministère de la Santé
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 19 heures
Assemblée plénière d'installation du 09.04.15
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 7 jours
J'effectue un stage en santé, je suis vacciné-e
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 8 jours
Lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale
Ministère de la Santé
Actualité
Actualité
Il y a 14 jours
Instances du CNPE
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 14 jours
Présentation du CNPE
Ministère de la Santé
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]

Actualité
Il y a 7 minutes
Moteurline

Culture et handicap : une exigence démocratique.

Rapport d'information de Mmes Nicole DURANTON et Brigitte GONTHIER-MAURIN, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 648 (2016-2017) - 19 juillet 2017.

  • Pdf, 74 pages.

Site éditeur : www.senat.fr.


Dix ans après l'entrée en vigueur de la loi « handicap » du 11 février 2005, la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a souhaité faire le point sur la participation des personnes handicapées à la vie culturelle.

Après avoir organisé, en mai 2015, une table-ronde consacrée à l'accessibilité des équipements et contenus culturels, elle a constitué en son sein un groupe de travail chargé d'examiner la question de l'accès des personnes en situation de handicap à la création et à la pratique artistique et culturelle.

Au term[...]