Actualité
Il y a 8 jours
Fumer, même un peu, réduit le poids de naissance du bébé
Une étude de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) révèle qu'il est préférable pour les femmes enceintes d'arrêter complètement les cigarettes en début de grossesse ou, de préférence, avant la conception que de les réduire. Des résultats publiés dans la revue Nicotine and Tabbaco Research.
Une consommation de moins de 5 cigarettes au cours de la grossesse réduit déjà significativement le poids de naissance du bébé par rapport à l'abstinence tabagique totale, indiquent les auteurs. Pour mettre au jour ces résultats, l'équipe de la Pitié-Salpêtrière AP-HP/université Pierre et Marie Curie/Inserm a étudié, sous la direction du Dr Ivan Berlin, l'impact d'une consommation tabagique réduite comparé à un arrêt total, avec pour critère principal d'évaluation le poids du bébé à la naissance.
Une étude clinique sur 371 femmes enceintes
371 femmes enceintes ont ainsi été incluses dans cette étude clinique (abstinence complète: 20, moins de 5 cigarettes/jour: 192, 5 à 9 cigarettes/jour: 122 et= 10 cigarettes/jour: 37).
Les chercheurs ont ainsi constaté que le poids du nouveau-né à la naissance était en moyenne: de 3,417 kg si la mère avait totalement arrêté de fumer, 3,081 kg si la mère avait fumé moins de 5 cigarettes par jour, 3,043 kg si la mère avait fumé entre 5 à 9 cigarettes par jour et de 2,831 kg si la mère avait fumé 10 cigarettes par jour ou plus. Des données explicites quant à la toxicité des cigarettes en termes de poids de naissance.
Présen[...]
Réseau CHU
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 37 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Après le scandale du Mediator, y a-t-il un scandale de la Dépakine? Il y a une semaine, l'Agence nationale de sécurité du médicament et l'Assurance maladie ont révélé pour la première fois le nombre d'enfants souffrant de malformations. Jusqu'à 4 000 jeunes victimes auraient été touchés, mais ce chiffre serait bien supérieur si on y inclut les troubles autistiques.


Actualité
Il y a 57 minutes
Amazon medecine
Moins de médicaments, plus de plantes
Laurent Chevallier
(8)

Acheter neuf : EUR 7,30
12 neuf & d'occasion à partir de EUR 7,15

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 57 minutes
Amazon medecine
Plantes médicinales : Mode d'emploi
Olivier Escuder
(4)

Acheter neuf : EUR 25,20
12 neuf & d'occasion à partir de EUR 21,21

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
L’enquête sanitaire sur l’anticancéreux docétaxel se poursuit
Il y a 1 heures
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.

L’Agence du médicament avait lancé une enquête de pharmacovigilance en septembre à la suite de la mort de plusieurs femmes soignées pour des cancers du sein.

Presse médicale
Il y a 1 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 28 April 2017
Source:Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
Author(s): M. Atanasiu, A. Paré, A. Joly, D. Goga, B. Laure
IntroductionLa prise en charge des séquelles des traumatismes orbito-frontaux est difficile compte tenu du retentissement fonctionnel, de l’impact esthétique mais aussi de la complexité géométrique du squelette craniofaciale. L’utilisation de guides de coupes et de repositionnement permet une nouvelle approche de reconstruction craniofaciale grâce à des greffes osseuses sur mesure. Nous présentons pour illustrer cette technique le cas d’un patient.ObservationUn patient de 50 ans présentait des séquelles de traumatisme craniofaciale avec une déformation frontale gauche, une orbite gauche élargie avec une énophtalmie et une valgisation du zygoma gauche. Le patient souffrait d’une diplopie permanente, d’un gène esthétique et sociale importante entravant sa vie quotidienne. Une planification chirurgicale a été réalisée pour une prise en charge optimale. Nous avons réalisé une cranioplastie fronto-temporale par dédoublement pariétal, une ostéotomie de zygoma et greffe osseuse intra-orbitaire sur mesure à l’aide de guides de coupe. Les pièces osseuses ont été repositionnées grâce aux guides de repositionnement.DiscussionCette présentation illustre une nouvelle application des guides de coupe. Cette technique a pour avantage l’utilisation d’os autologue sur mesure. S’il s’agit du gold standard celle-ci nécessite une certaine expérience chirurgicale.IntroductionReconstruction of craniofacial defects due to traumatic injuries is a challenge for a reconstructive surgeon, given the functional impact, the aesthetic impact and the geometric complexity of the craniofacial skeleton. The use of cutting and repositioning guides enables a new approach from the craniofacial reconstruction with bone grafts on measure. We are presented to illustrate this technique the case of a patient.ObservationThe patient was 50 years old, he presented a traumatic facial sequelar: a left frontal craniofacial deformation, an enlarged left orbit with enophthalmos and valgus left zygoma. The patient had a permanent diplopia, an important aesthetic and social gene impeding daily life. Surgical planning was performed for optimal care. We perfor[...]

Presse médicale
Il y a 1 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 28 April 2017
Source:Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
Author(s): J. Laloze, A. Varin, N. Bertheuil, J.L. Grolleau, C. Vaysse, B. Chaput
Autologous fat transfer, or lipofilling, is a common technique used for soft tissue reconstruction. It has been used for many years, but the technique is associated with a significant graft resorption rate (20% to 80%). To improve the fat graft survival rate, several methods have been tested, and one has appeared more promising: cell-assisted lipotransfer (CAL). In the CAL method, fat is enriched with adipose-derived stromal cells (ASC), contained in the stromal vascular fraction (SVF) obtained after enzymatic d[...]