Actualité
Hépatites virales : un fléau mondial en expansion
Il y a 2 mois
Hépatites virales : un fléau mondial en expansion

L’OMS constate une hausse de la mortalité due aux virus B et C et les lacunes du dépistage et du traitement.

Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Sanofi : La France en manque de bio
Il y a 6 heures
Sanofi : La France en manque de bio
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Il y a 7 heures
Face au fléau du diabète en Afrique, une mobilisation mondiale s’impose d’urgence
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Il y a 23 heures
Alerte aux écrans pour les enfants
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Dans la mer Noire, une collection de produits toxiques
Il y a 4 jours
Dans la mer Noire, une collection de produits toxiques
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Crises aviaires : manifestation d’éleveurs du Sud-Ouest pour le versement d’aides
Il y a 4 jours
Crises aviaires : manifestation d’éleveurs du Sud-Ouest pour le versement d’aides
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
La consommation de cannabis chez les 18-64 ans reste très élevée
Il y a 4 jours
La consommation de cannabis chez les 18-64 ans reste très élevée
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
La consommation mondiale d’opioïdes explose
Il y a 4 jours
La consommation mondiale d’opioïdes explose
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
« Réduire les polluants de l’air jusqu’au dernier kilomètre »
Il y a 5 jours
« Réduire les polluants de l’air jusqu’au dernier kilomètre »
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Quelle est la drogue la plus nocive ?
Il y a 5 jours
Quelle est la drogue la plus nocive ?
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Vaccins : la justice européenne facilite l’indemnisation des accidents
Il y a 5 jours
Vaccins : la justice européenne facilite l’indemnisation des accidents
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Canicule : la prise en charge des plus fragiles a-t-elle été améliorée depuis 2003 ?
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 58 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

AVIS D’EXPERT - De nombreuses nouvelles molécules ont été mises sur le marché, mais leurs effets secondaires sont souvent mal connus. Encourager leur déclaration par les patients eux-mêmes serait bénéfique à tous, expliquent Ségolène Duran et Patrice Viens de l’Institut Paoli-Calmettes.


Actualité
Il y a 1 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreuses al[...]

Actualité
Il y a 1 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreuses al[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Réseaux santé

PLANNING SESSIONS D'ECHANGES
septembre et octobre 2017

ARDENNES
jeudi 14 septembre, Prise en charge du sujet âgé atteint d'un cancer?, TROYES
jeudi 21 septembre, Les traitements du diabète RETHEL
jeudi 21 septembre, Prise en charge du patient diabétique, GIVET
jeudi 28 septembre, Addictions sans produit, ROMILLY
mardi 03 octobre, Diabète et soin dentaire, CHARLEVILLE-MEZIERES
vendredi 13 octobre, Prise en charge de la douleur, CARIGNAN
mardi 17 octobre, Addictions et précarité, VOUZIERS

AUBE
jeudi 28 septembre, Addictions sans produit, ROMILLY
mardi 03 octobre, Alimentation et ETP? / diabète et diététique, TROYES
jeudi 12 octobre, Alimentation et ETP? / diabète et diététique, TROYES

MARNE
jeudi 14 septembre, Parcours d'une activité physique adaptée, SEZANNE
jeudi 28 septembre, Parcours d'une activité physique adaptée, SAINT MENEHOULD
jeudi 28 septembre, Les soins spécifiques en médecine buccodentaire chez la personne diabétique, REIMS
mardi 03 octobre, Les soins spécifiques en médecine buccodentaire chez la personne diabétique, REIMS
mercredi 04 octobre, Addictions sans produit, FISMES
jeudi 19 octobre, Insuffisance rénale liée au diabète et à certains médicaments, CHALONS
mardi 14 novembre, La diététique chez la personne âgée, SAINT MENEHOULD
jeudi 23 novembre, Le Binge Drinking, REIMS

[...]
Actualité
Il y a 2 heures
Réseaux santé

Le dépistage de la rétinopathie
Interview d'Amandine JANCENELLE, assistante de projet Réseaux de santé ADDICA? - CARéDiab?



Reims, le 10 mai 2017



Amandine Jancenelle, assistante de projet, 34 ans



Amandine, peux-tu te présenter brièvement ?



« Oui, je m'appelle Amandine Jancenelle, j'ai 34 ans. J'ai obtenu mon BTS d'assistante de direction qui m'a permis de décrocher mon premier emploi en tant qu'assistante commerciale durant 7 ans. Puis, je me suis réorientée dans le domaine médical en devenant aide-soignante.



Après cette seconde expérience très enrichissante, j'ai voulu trouver un équilibre professionnel et familial en gardant toujours un contact avec le patient c'est pourquoi le poste d'assistante de projet au sein de l'association ADDICA?-CARéDiab? fut une réelle opportunité pour moi. »



Quelles sont tes principales missions et activités ?



« Ma principale activité est le dépistage de la rétinopathie diabétique qui consiste à rencontrer les patients diabétiques n'ayant pas de suivi ophtalmologique dans toute la Champagne-Ardenne afin de leur permettre de réaliser un fond d'œil. »



Peux-tu nous expliquer plus précisément comment les dépistages sont-ils mis en place ?



« Nous organisons des dépistages au sein des cabinets médicaux et des officines. Aujourd'hui, les sites de dépistages sont de plus en plus nombreux, grâce au soutien des ordres et des syndicats médecins et pharmaciens, de notre prospection et par l'information diffusée lors des sessions d'échanges*.
La date de dépistage fixée, les professionnels de santé se chargent d'informer leur patientèle et de prendre les rendez-vous. Les patients peuvent également contacter le réseau directement.



De notre côté, nous nous chargeons de la communication et plus tard de la création d'une fiche d'information pour chaque patient via le logiciel de partage de données sécurisées (ORNICARE?), étape indispensable pour le ce programme de télémédecine. »



* Des sessions d'échanges sur le thème des Addictions et du Diabète sont organisées par le réseau dans toute la Champagne-Ardenne et ouvertes à tous les professionnels de santé.



Comment se déroule une journée type de dépistage ?



« J'apporte le rétinographe mobile sur le site, puis j'accueille chacun des patients, vérifie leur coordonnées, leur fait signer un consentement pour la prise et le partage des clichés de leurs yeux et les aide à remplir une feuille de soin.



Le patient passe ensuite l'examen avec ma collègue orthoptiste* et vient me retrouver à la fin pour remplir le questionnaire de satisfaction. L'examen est totalement indolore et très rapide (10 min par patient).



A l'issue de la prise des clichés (2 par œil), les photos sont télétransmises à nos ophtalmologues lecteurs qui les analysent. Ces dernières seront ensuite envoyées au médecin traitant du patient et au patient. »



*Spécialiste du dépistage, de la rééducation et de la réadaptation oculaires, l'orthoptiste intervient notamment à la demande d'un ophtalmologiste pour mesurer le champ visuel ou déceler des strabismes.



Avec qui travaillez-vous au quotidien ?



Je suis en relation directe avec Marion FERREIRA, pilote du projet, les orthoptistes, les pharmaciens et médecins accueillants ainsi que leur personnel et indirectement avec les ophtalmologues.



Qu'appréciez-vous le plus dans votre métier ?



« Surtout le contact avec les patients, l'aspect relationnel.



Aussi, avec la difficulté actuelle à obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologue, je suis heureuse de pouvoir contribuer à ce service de proximité et de participer à ce programme de santé publique pour l'amélioration de la prise en charge des patients. »



Chiffres clés rétinopathie :



• En France
La rétinopathie est la 1ère complication du diabète. On estime qu'environ 40% des diabétiques sont porteurs d'une rétinopathie, ce qui représenterait environ 1 000 000 de patients en France.



La rétinopathie diabétique (RD) est aussi fréquente au cours du diabète de type 1 qu'au cours du diabète de type 2.



• En Champagne Ardenne
La prévalence du diabète en Champagne-Ardenne est estimée à 5% contre 4.4% pour la France. En 2007 déjà la Champagne Ardenne affichait la densité d'ophtalmologistes (5.6/100000) la plus faible de France (9/100000) et une densité d'orthoptistes (2.1/100000)[...]

Actualité
Il y a 3 heures
JIM

Cette étude illustre la difficulté qu'il y a d'interpréter l'absence de réponse à un anti-TNF du fait de la persistance des douleurs. Une fibromyalgie concomitante peut influencer les scores de mesure de l'activité du rhumatisme inflammatoire. Il faut en tenir compte avant d'intensifier inutilement le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

La prévalence[...]