Actualité
Il y a 2 mois
La douleur, complication souvent négligée de l’IVG médicamenteuse

Paris, le samedi 18 mars 2017 – Au printemps dernier à l’occasion de l’élargissement des compétences des sages-femmes libérales, qui désormais peuvent réaliser des IVG médicamenteuses, cette méthode a été l’objet d’appréciations et de commentaires suggérant une certaine banalisation de cet acte et une minimisation de ses conséquences médicales. Prenant [...]

JIM
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 2 heures
La documentation française

Lancée en août 2016, l’évaluation de l'organisation et du fonctionnement des instances médicales a été confiée à une mission composée de membres de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), de l’inspection générale de l’administration (IGA), de l’inspection générale des finances (IGF) et de l’inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR). Son pilotage a été assuré par la DRH du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales (SGMAS) en lien avec la direction générale de l’administration de la fonction publique (DGAFP). Le rapport remis par la mission d’évaluation en mars 2017 fait état d’un dispositif complexe et inefficient en dépit des efforts des acteurs impliqués dans sa mise en oeuvre. La multiplicité des intervenants, le cloisonnement du dispositif entre les sujets relevant d[...]

Blog
Il y a 3 heures
La Médicale

À partir du 1er janvier 2018, l’impôt sur le revenu des professionnels de santé sera directement prélevé de leur rémunération

professionnelle. Les modalités seront différentes selon que le professionnel est salarié ou à son compte.

Comme tous les contribuables, les professionnels de santé s’apprêtent ce printemps à remplir leur déclaration de revenus. L’an prochain, ils s’acquitteront également de cette tâche à la différence que le mode de recouvrement de l’impôt aura, entre temps, été profondément modifié.

A compter du 1er janvier 2018, l’impôt sur le revenu (IR) va être prélevé « à la source », c’est-à-dire directement sur la rémunération professionnelle et sans décalage dans le temps. A partir de l’an prochain, la taxation va porter sur l’année N (les revenus de 2018 au titre de 201[...]

Actualité
Il y a 4 heures
Réseau CHU
Créé en fin d’année dernière, le Fonds de dotation du CHRU de Brest, INNOVEO lance sa campagne officielle pour le financement de la recherche médicale. Dans le même temps le public est convié au vernissage de l’exposition éponyme consacrée à la recherche médicale, dans le grand hall de l’Aéroport Brest Bretagne*
" Je suis très honoré d’être l’ambassadeur d’INNOVEO" témoigne Jean-Guy Le Floch, célèbre PDG d’Armor Lux, qui apporte un soutien de poids pour mobiliser la population et les entreprises du territoire autour des grands projets portés par ce nouveau Fonds et qui concernent l'enfance, la médecine de précision et les pathologies vasculaires. "La recherche en santé dans le Finistère doit être une priorité. Je suis confiant dans notre capacité à nous mobiliser pour la recherche médicale". Le CHRU de Brest à la pointe de la recherche
La recherche est l’une des trois missions fondamentales du CHRU de Brest, aux côtés du soin et de l’enseignement : elle permet de mieux comprendre les phénomènes favorisant la santé, d’évaluer l’état de santé d’une région, mais aussi de diffuser rapidement les innovations thérapeutiques auprès des populations. Avec ses 9 équipes (dont 4 INSERM), ses 2 fédérations hospitalo-universitaires et un groupement fédératif d’excellence en génétique, le CHRU de Brest dispose d’une activité de recherche translationnelle et clinique particulièrement active, servie par un des plus importants Centres d’Investigations cliniques INSERM français en termes d’effectifs : 71 personnes et plus de 500 études en cours. Cette dynamique garantit au CHRU un leadership sur ses projets internationaux, tout en ouvrant d’autres portes entre acteurs de la société civile et chercheurs.
Réunir population, professionnels et entreprises
Le Fonds de dotation Innoveo s’adresse aux particuliers, aux entreprises et a[...]
Actualité
Il y a 4 heures
Réseau CHU
Créé en fin d’année dernière, le Fonds de dotation du CHRU de Brest, INNOVEO lance sa campagne officielle pour le financement de la recherche médicale. Dans le même temps le public est convié au vernissage de l’exposition éponyme consacrée à la recherche médicale, dans le grand hall de l’Aéroport Brest Bretagne*
" Je suis très honoré d’être l’ambassadeur d’INNOVEO" témoigne Jean-Guy Le Floch, célèbre PDG d’Armor Lux, qui apporte un soutien de poids pour mobiliser la population et les entreprises du territoire autour des grands projets portés par ce nouveau Fonds et qui concernent l'enfance, la médecine de précision et les pathologies vasculaires. "La recherche en santé dans le Finistère doit être une priorité. Je suis confiant dans notre capacité à nous mobiliser pour la recherche médicale". Le CHRU de Brest à la pointe de la recherche
La recherche est l’une des trois missions fondamentales du CHRU de Brest, aux côtés du soin et de l’enseignement : elle permet de mieux comprendre les phénomènes favorisant la santé, d’évaluer l’état de santé d’une région, mais aussi de diffuser rapidement les innovations thérapeutiques auprès des populations. Avec ses 9 équipes (dont 4 INSERM), ses 2 fédérations hospitalo-universitaires et un groupement fédératif d’excellence en génétique, le CHRU de Brest dispose d’une activité de recherche translationnelle et clinique particulièrement active, servie par un des plus importants Centres d’Investigations cliniques INSERM français en termes d’effectifs : 71 personnes et plus de 500 études en cours. Cette dynamique garantit au CHRU un leadership sur ses projets internationaux, tout en ouvrant d’autres portes entre acteurs de la société civile et chercheurs.
Réunir population, professionnels et entreprises
Le Fonds de dotation Innoveo s’adresse aux particuliers, aux entreprises et a[...]
Actualité
Il y a 5 heures
Réseau CHU
Dans l’ombre des blouses blanches qui s’activent chaque jour à accueillir et soigner les patients, les blouses roses œuvrent en coulisse pour redonner le sourire aux enfants malades et à leur famille. Le comité grenoblois vient de financer trois nouveaux projets au bénéfice des urgences pédiatriques du CHU Grenoble Alpes. Redonner le sourire aux enfants malades et à leurs familles. Un pari une nouvelle fois relevé haut la main par le comité grenoblois de l’association Les Blouses Roses qui vient de financer différents projets au bénéfice des urgences pédiatriques de l’Hôpital Couple Enfant du CHU Grenoble Alpes. A savoir une belle salle de jeux, des panneaux de décoration ludiques ainsi que trois tiroirs "Distra-Box" équipant les chariots de soin. « Nous avons pu financer l’achat de ces trois projets grâce à notre dernière action menée avec le concours de L’Entrepôt du Bricolage », confie Hervé Gigon, président de l’association. « Nous sommes heureux de pouvoir apporter un peu de joie aux enfants dans des périodes pas toujours simples ». Des propos qui résonnent avec la réaction unanime des professionnels de santé des urgences pédiatriques. « Cette salle de jeu dédiée aux enfants hospitalisés aux urgences permet aux parents de partager des moments avec leurs enfants dans une période d'attente de résultats et de diagnostic qui peut s'avérer source d'inquiétudes. Le but de ces aménagements est de dédramatiser l'hôpital, de rendre le lieu le plus proche possible d'un milieu de vie et non de maladie», explique Emmanuelle Rouault, cadre de santé aux urgences pédiatriques. Des urgences qui accueillent chaque année 23 000 passages et 5 000 hospitalisations.
"Distra’box": distraire pour moins souffrir
Au-delà de la salle de jeux et des décorations murales, le projet "Distra’box"a été imaginé dans le cadre d’un groupe de réflexion portant sur la gestion de la douleur -appelé Dolokids- avec le soutien du Docteur Marielle Cartal, anesthésiste pédiatrique et médecin de la douleur à l’Hôpital Couple Enfant. La distraction vise à diminuer la s[...]
Actualité
Il y a 7 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Trouver un nom pour un nouveau médicament? L'exercice peut sembler anodin, comparé à la découverte et au long développement d'une molécule. Pourtant, cocher toutes les cases réglementaires en la matière peut causer aux laboratoires de sérieux maux de tête.