Actualité
La justice se saisit du dossier du Levothyrox
Il y a 10 jours
La justice se saisit du dossier du Levothyrox

Le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire après le dépôt de dizaines de plaintes de malades de la thyroïde.

Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
Pesticides : cacophonie gouvernementale sur l’interdiction du glyphosate
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
« Au lieu de condamner la pilule, considérons la parole des femmes »
Il y a 1 heures
« Au lieu de condamner la pilule, considérons la parole des femmes »
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Quand le sexe est responsable de mort subite
Il y a 13 heures
Quand le sexe est responsable de mort subite
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Stimulé, un patient dans un « état végétatif » récupère une conscience minimale
Il y a 13 heures
Stimulé, un patient dans un « état végétatif » récupère une conscience minimale
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Né par PMA, « j’ai grandi avec l’idée que j’allais pouvoir dire merci au donneur »
Actualité
Une nouvelle enquête sur la contraception confirme la désaffection pour la pilule
Actualité
Kevin Mayer : « Les énergies pétrolières ont un impact sur les performances sportives »
Actualité
En direct. Le sport, nouvelle assurance santé ?
Il y a 2 jours
En direct. Le sport, nouvelle assurance santé ?
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Vaccin DTP non disponible à la vente : un nouveau recours contre l’Etat
Actualité
Vaccins : une étude relance le débat sur les adjuvants
Il y a 3 jours
Vaccins : une étude relance le débat sur les adjuvants
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Etudes de médecine : vers la fin de la filière belge
Il y a 3 jours
Etudes de médecine : vers la fin de la filière belge
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Flexisécurité : « Une évaluation d’impact sur la santé devra être mise en place »
Articles liés par le même flux
Blog
Il y a 1 heures
Rédaction médicale et scientifique

Nous avons évoqué la préparation d'une liste des compétences des rédacteurs, avec notamment un meeting lors du congrès de EASE à Strasbourg en juin 2017. L'article vient d'être publié dans BMC Medicine (11 septembre 2017) avec le titre : "Core competencies for scientific editors of biomedical journals: consensus statement".

Il y a 30 auteurs, et toutes les sociétés savantes de rédacteurs étaient représentées dans le panel. David Moher et James Galipeau, Montréal, ont géré ce travail. Bonnes description des méthodes pour ce travail, avec de nombreuses méthodes pour collecter toutes les suggestions : une scoping review (étude de portée) pour analyser la littérature, une enquête en ligne auprès de rédacteurs, une méthode Delphi, une réunion de consensus à Strasbourg (juin 2016), étapes de rédaction et de relectures avant soumission à BMC Medicine.

Les 14 compétences sont groupées en 3 domaines, et ont de nombreux compléments pour les expliciter... Donc la liste fait deux pages dans la revue. Je ne reprends ci-dessous que les 14 compétences traduites en français, sans traduire les explications.....

Qualités et compétences des rédacteurs. Les rédacteurs scientifiques sont capables de :

  1. Démontrer une expérience et une connaissance approfondie du (des) domaine (s) couvert (s) par le journal
  2. Synthétiser les informations et les opinions à partir d'un large éventail de sources et prendre des décisions éclairées
  3. Suivre un apprentissage tout au long de la vie lié à leur rôle en tant que rédacteur en chef et dans leur (s) domaine (s) d'expertise
  4. Communiquer de manière claire et gérer efficacement les communications et relations avec les auteurs, les relecteurs, les autres rédacteurs, le personnel (le cas échéant), les lecteurs, les propriétaires des revues, les éditeurs et les autres personnes ou groupes pertinents
  5. Agir avec leadership et intégrité et rendre compte aux auteurs, aux relecteurs, aux autres rédacteurs, aux lecteurs, aux propriétaires des revues, aux éditeurs et aux autres personnes et groupes pertinents

Ethique des publications et intégrité de la recherche. L[...]

Actualité
Il y a 11 heures
Santé Environnement
En Belgique, un nombre croissant de personnes ont recours à l'aide alimentaire pour survivre. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse d'augmenter. Parallèlement, les productions agricoles génèrent des surplus comme en témoigne une étude de la SoCoPro et DiversiFerm. Une possibilité de valorisation de ces surplus serait de soutenir l'approvisionnement de l'aide alimentaire et par la même occasion améliorer la qualité des colis qui en ont bien besoin.

Rendez-vous le 22 juin de 9h45 à 16h00 à Mons, Hainaut Développement, Boulevard Initialis 22

Concrètement, les objectifs de l'évènement sont les suivants :

  • Proposer des pistes aux producteurs et aux acteurs de l'aide alimentaire pour renforcer les liens entre ces acteurs et de ce fait réduire le gaspillage alimentaire et améliorer la qualité de l'aide alimentaire ;
  • Interpeller les représentants politiques pour qu'ils soutiennent la mise en œuvre de ces pistes ;
  • Faciliter la mise en réseau des participants

Programme

La journée sera animée et modérée par Françoise Baré, RTBF

9H15 –9H45 : Accueil des participants

9H45 – 09H55 : Introduction et mise en contexte de la rencontre, Anne Thibaut, Fédération Inter-Environnement Wallonie

09H55 – 10H25 : Enquête sur le gaspillage alimentaire chez les agriculteurs et les artisans-transformateurs wallons de DiversiFerm et de la Socopro , Maryvonne Carlier, DiversiFerm, Accueil Champêtre en Wallonie

10H25 – 10H55 : Présentation du projet pilote du RAWAD, Tania Di Calogero, Observatoire de la Santé du Hainaut et Céline Baltramonaitis, Soreal

10H55 – 11H10 : Pause

11H10 – 11H30 : Témoignages de Catherine Sacré de la Ferme Cantraine ainsi que d'une association et d'un bénéficiaire de l'aide alimentaire (en collaboration avec le Réseau Wallon de lutte contre la pauvreté)

11H30 – 12H15 : Présentation de l'association française Solaal qui facilite le lien entre les donateurs des filières agricole et alimentaire et les associations d'aide alimentaire. Dorothée Briaumont, Solaal

12H15 – 13H15 : Buffet sandwichs

13H15 – 13H25 : Reprise dynamique

13H25 – 14H35 : Table ronde « Agriculture et aide alimentaire » : Comment rapprocher ces acteurs ?

  • Ho-Re-Sol par le CPAS de Herstal : récupération d'invendus, transformation et distribution à l'aide alimentaire.
  • NGE : Plate-forme pour l'aide alimentaire en province du Luxembourg - expérience avec les producteurs.
  • Food Waste Innovation Network : actions autour du glanage.
  • CPAS de Courcelles : distribution de produits au départ d'une criée et sensibilisation des bénéficiaires.
  • Alimenquestion et Level IT : outils de soutien aux dons alimentaires.
  • Les criées en partenariat avec l'aide alimentaire (à confirmer).

14h35- 15h00 : Débat avec les autorités publiques régionales

  • Carlo DI ANTONIO, Ministre de l'Environnement (à confirmer)
  • Willy BORSUS, Ministre de l'Agriculture et de l'Intégration sociale (à confirm[...]
Actualité
Il y a 13 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Selon une enquête de Santé Publique France, les Françaises délaissent de plus en plus la pilule au profit d'autres moyens de contraception.


Actualité
Il y a 17 heures
JIM

La douleur persistante ou prolongée [DP] est le lot commun des nouveau-nés admis dans une Unité de Soins Intensifs Néonatale [USIN]. Elle est la résultante de stimuli nociceptifs multiples, en grande partie inévitables (pathologies, ventilation mécanique, soins…). Habituellement, les soignants ont la tâche chronophage de l’évaluer plusieurs fois par jour, a[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Infirmiers

Les patients se sentent-ils à l’aise face à leur médecin ? Apparemment, non d’après une enquête récente! Et cela pourrait avoir des répercussions sur leur accès aux soins et même sur leur état de santé en général. En revanche, le jugement des infirmiers semble être heureusement moins redouté.

Docteur avec une patiente

D’après une enquête, la blouse blanche susciterait la crainte au point de ne pas tout dire à son médecin. Interrogé sur leur rapport avec les professionnel de santé, les sondés redoutent des remarques désobligeantes ou des leçons de morales en particulier de la part des praticiens.

Plus de trois Français sur quatre aurait déjà craint ou expérimenté le jugement d’un professionnel de santé, que ce soit à propos de leur état de santé, un traitement dont ils souhaiteraient bénéficier ou d’une simple question. C’est ce que révèle une enquête réalisé sur un échantillon de 1000 personnes par l’Institut BVA à la demande de ZAVA, un service de consultation en ligne.

Plus concrètement les Français appréhendent surtout les remarques désobligeantes, inappropriées ou encore les leçons de morale de la part de… leur médecin ! Qu’il s’agisse de leur généraliste ou d’un spécialiste, les sondés sont 74% à redouter leurs réactions. En parallèle, ils sont 17% à éprouver des difficultés à parler à leur pharmacien, 16% à leur secrétaire médicale et 9% à un ou une infirmière.

Un sentiment présent surtout chez les femmes et les jeunes

Graphique sur le jugementLa gent féminine et les 18-34 ans seraient les populations les plus touchés par ce sentiment. Ils sont respectivement 83 et 87% à l’avoir ressenti. De même, les chiffres sont similaires pour les personnes ayant déjà consulté pour des sujets d’ordre intimes comme des IST ou pour la[...]

Actualité
Une nouvelle enquête sur la contraception confirme la désaffection pour la pilule
Il y a 1 jours
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.

40 % des femmes la prenaient en 2010, elles ne sont plus que 33,2 % en 2016. Un désamour qui n’est pas lié à une baisse de la contraception, mais au recours à des méthodes plus variées.