Actualité
Il y a 3 mois
La mauvaise image de Monsanto, principal risque pour la fusion avec Bayer

Le PDG du groupe allemand Werner Baumann, qui a fait de l’alliance avec le semencier américain son projet personnel, et s’emploie depuis des semaines à déminer le terrain.

Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Quelle est la drogue la plus nocive ?
Il y a 3 heures
Quelle est la drogue la plus nocive ?
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Vaccins : la justice européenne facilite l’indemnisation des accidents
Il y a 4 heures
Vaccins : la justice européenne facilite l’indemnisation des accidents
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Canicule : la prise en charge des plus fragiles a-t-elle été améliorée depuis 2003 ?
Actualité
Alzheimer, AVC, dépression… la musique peut-elle remplacer les médicaments ?
Actualité
Vivre et travailler autrement
Il y a 1 jours
Vivre et travailler autrement
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
A Bordeaux, le plastique s’invite dans les assiettes des cantines
Il y a 1 jours
A Bordeaux, le plastique s’invite dans les assiettes des cantines
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Sida : pour un vrai plan d’urgence destiné à l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Actualité
« Dans les conflits récents, 30 % des soldats sont blessés au visage »
Il y a 2 jours
« Dans les conflits récents, 30 % des soldats sont blessés au visage »
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Il y a 3 jours
Ovocytes : l’académie de médecine se prononce pour l’autoconservation
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Maurice Mességué, père de la phytothérapie, est mort
Il y a 4 jours
Maurice Mességué, père de la phytothérapie, est mort
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
La mortalité des cancers pédiatriques continue de décliner
Il y a 5 jours
La mortalité des cancers pédiatriques continue de décliner
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Articles liés par le même flux
Actualité
L’IPEPS, incubateur de l’ICM, participait au salon vivatechnology 2017
Il y a 1 heures
ICM

Les 15, 16 et 17 Juin 2017 se tenait le salon Vivatech à Paris, premier salon mondial dédié aux startups et à l’innovation en France, co-organisé par Les Echos et Publicis. L’iPEPS, incubateur de l’ICM, était l’invité de la Région Ile de France lors de ce grand évènement.

VivaTechnology est le lieu de rencontre de l’innovation. Ce grand évènement réunit sur trois jours startups et grands groupes autour d’un ensemble de thématique. Avec, cette année, une place prépondérante donnée aux drones, à la réalité virtuelle et aux applications de l’intelligence artificielle. Ces 3 jours sont riches en conférences, ateliers et démonstrations et permettent la découverte de nouveaux projets.

Pour la deuxième année consécutive, l’iPEPS, incubateur de l’ICM, était invité à participer à ce grand évènement afin de présenter son modèle innovant. Julien Elric, manager de l’incubateur, et Philippe Auvray, CEO de Neurallys, ont exposé et illustré les forces de l’incubateur sur le stand de la région Ile-de-France. Neurallys est une startup hébergée au sein de l’incubateur iPEPS-ICM. La société développe un capteur intelligent mesurant la pression intracrânienne de manière continue et ambulatoire pour les personnes atteintes d’hydrocéphalie.

L’iPEPS-ICM est le premier accélérateur d’innovations dédié aux maladies du cerveau en France. Il vise à accélérer la concré[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Le généraliste

Un vieux paysan misérable me consulte pour des hémorroïdes. Je lui conseille l’emploi d’un onguent populéum quelconque : en onctions, matin et soir, à l’anus. Deux mois après, rencontre fortuite du susdit qui me remercie chaudement du succès ...

Actualité
Il y a 2 heures
Le généraliste

Un vieux paysan misérable me consulte pour des hémorroïdes. Je lui conseille l’emploi d’un onguent populéum quelconque : en onctions, matin et soir, à l’anus. Deux mois après, rencontre fortuite du susdit qui me remercie chaudement du succès ...

Actualité
Il y a 2 heures
Institut de veille sanitaire

Points clés

Le 20/06/2017 (vigilance orange dans les 6 départements de la région)

  • Tendance à la hausse des recours pour pathologies en lien avec la chaleur aux urgences hospitalières et auprès des associations SOS Médecins (malgré des effectifs qui restent relativement faibles), et ce essentiellement dans le Loir-et-Cher (41) et le Loiret (45) ; les recours aux services d’urgences concernaient en majorité les enfants de moins de 15 ans.
  • Pas d’impact notable de l’épisode de pollution à l’ozone (dépassement du seuil d’information) signalé pour le 20/06/2017.
Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Après son cancer du sein, Shannen Doherty semble avoir repris des forces et ses cheveux ont repoussé.


Actualité
Il y a 3 heures
Alliance Maladies Rares

Les associations d’intérêt général peuvent émettre des reçus fiscaux, permettant aux donateurs de déduire 66 ou 75% du montant de leurs dons de leurs impôts. A compter du 1er janvier 2018, l’administration fiscale pourra contrôler sur place, dans les locaux de l’association, que les montants portés sur les reçus correspondent bien aux dons et versements effectués.

Les contrôles porteront notamment sur les dons qui permettent une réduction d’impôts au contribuable qui y consent.

Ainsi, l’article L. 14 A du livre des procédures fiscales, créé par l’article 17 de la loi de finances rectificative pour 2016, institue une procédure spécifique de contrôle de la délivrance des reçus fiscaux permettant d’obtenir les réductions d’impôts prévues aux articles 200 (impôt sur le revenu –IR), 238 bis (impôt sur le sociétés –IS) et 885-0 V bis A (impôt de solidarité sur la fortune –ISF) du code général des impôts (CGI).

Les associations devront présenter à l’administration fiscale « les documents et pièces de toute nature » permettant de justifier des dons effectués. Les délais de conservation de ces pièces justificatives ont été fixés à 6 années, pour l’ensemble des dons et versements effectués.

Les contrôles pourront être effectués à compter du 1er janvier 2018, pour l’ensemble des dons et versements effectués à compter du 1er janvier 2017.

Cet article En 2018: l’administration contrôlera les reçus de dons sur place est apparu en premier sur Alliance Maladies Rares.