Actualité
Il y a 1 mois
La nomination d'Agnes Buzyn saluée par les acteurs de la prévention et les associations

Lors de la passion de pouvoirs mercredi, Marisol Touraine a appelé Agnès Buzyn, la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé, à reprendre le texte de loi en préparation sur l'extension de l'obligation vaccinale.

Elle a évoqué u...

Quotidien du médecin
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 2 heures
Dissous dans six mois, le RSI mobilise ses troupes
Quotidien du médecin
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

Avant de partir en voyage, lointain en particulier, certaines précautions s'imposent :

  • consultez votre médecin avant le départ pour vous assurer que votre asthme est bien équilibré par le traitement de fond,
  • il est préférable de ne pas faire un long voyage dans les suites immédiates d'une crise d'asthme sévère,
  • emportez une quantité suffisante de médicaments pour toute la durée du voyage, surtout si vous partez à l'étranger, sans oublier les médicaments nécessaires au traitement de la crise (à conserver toujours sur soi),
  • en avion, il convient de conserver ses médicaments sous forme de spray dans les bagages de cabine car ils peuvent se vider dans les soutes à bagages non pressurisées. De m[...]
Actualité
Il y a 1 heures
Ministère de la Santé

Depuis dimanche, la France connaît des températures très élevées. Aujourd'hui, 71 départements sont en vigilance orange canicule. Météo France prévoit la persistance des fortes chaleurs au moins jusqu'à vendredi et jusqu'à dimanche dans certaines régions.

Compte tenu de ces prévisions, le Ministère des Solidarités et de la Santé a demandé hier soir aux medias, en lien avec le Conseil Supérieur de l'audiovisuel (CSA), la diffusion des messages de prévention prévus sur les chaines télévisées et radios publiques.

Les pouvoirs publics sont fortement mobilisés, au niveau national comme au niveau local, et ont mis en place les mesures prévues par le plan national canicule 2017, pour anticiper et gérer l'impact sanitaire des fortes chaleurs, en particulier sur les personnes fragiles, notamment :

  • des actions locales d'information sur les mesures préventives à destination des publics sensibles ;
  • la mobilisation des établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap, pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ;
  • la mobilisation des associations et services publics locaux, pour permettre l'assistance aux personnes isolées et/ou à risque ;
  • le suivi de la permanence des soins auprès des médecins de ville et de la réponse du système de santé

À ce jour, aucune difficulté particulière n'a été signalée dans le recours au système de soins, en ville comme à l'hôpital, bien qu'une hausse, attendue, des pathologies en lien direct avec la chaleur (hyperthermies, déshydratations et hyponatrémies) ait été constatée dans plusieurs régions concernées. L'évolution de la situation sanitaire est suivie par Santé publique France et évaluée en temps réel.

La Direction générale de la Santé appelle toutefois l'ensemble des acteurs (collectivités, associations, entreprises, familles, voisins, etc.,) à poursuivre leur mobilisation pour appliquer et relayer les conseils des autorités sanitaires, en particulier auprès des personnes les plus fragiles.

  • Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : incitez-les à s'inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement. Incitez les à accéder à des lieux réfrigérés, tant en journée que la nuit, avec notamment l'ouverture de parcs et jardins ;
  • Nourrissons et jeunes enfants : veillez à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire). Ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée.
  • Travailleurs : buvez beaucoup d'eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilant pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau du soleil, et dès que vous vous sentez sent mal, signalez le.
  • Sportifs : évitez l'activité physique aux heures les plus chaudes de la journée.
  • En cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple), n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.
La plateforme téléphonique « Canicule Info Service » est accessible tous les jours,
de 9h00 à 19h00 au 0800 06 66 66

Pour en savoir plus sur les mesures du plan national canicule et les recommanda[...]

Actualité
Il y a 2 heures
UNESCO
22 Juin 2017

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a déploré aujourd’hui la mort du journaliste kurde Bakhtyar Haddad et du reporter français Stéphane Villeneuve dans la ville de Mossoul en Iraq.

« Je déplore la mort de Bakhtyar Haddad et de Stéphane Villeneuve » a déclaré la Directrice générale. « Les journalistes sont confrontés à des situations extrêmement dangereuses dans le cadre de leur travail. Or ce travail permet de mettre au jour des informations essentielles pour parvenir à la paix. Je tiens à rappeler que les journalistes bénéficient du statut de civils conformément aux Conventions de Genève ».

Bakhtyar Haddad, reporter et fixer, travaillait avec les journalistes étrangers. Il était au côté du correspondant Stéphane Villeneuve à Mossoul dans le cadre d’un reportage pour l’émission « Envoyé spécial », diffusée sur France 2. Ils couvraient le conflit lorsqu’une bombe placée en bord de route a explosé tuant Haddad sur le coup et blessant grièvement Villeneuve et d’autres membres de l’équipe le 19 juin. Stéphane Villeneuve a été transporté à l’hôpital où il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ». Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l’objet d’une condamnation par l’UNESCO est disponible en ligne.

***

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12

L’UNESCO est l’agen[...]

Actualité
Il y a 2 heures
UNESCO
22 Juin 2017

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a déploré aujourd’hui la mort du journaliste kurde Bakhtyar Haddad et du reporter français Stephan Villeneuve dans la ville de Mossoul en Iraq.

« Je déplore la mort de Bakhtyar Haddad et de Stephan Villeneuve » a déclaré la Directrice générale. « Les journalistes sont confrontés à des situations extrêmement dangereuses dans le cadre de leur travail. Or ce travail permet de mettre au jour des informations essentielles pour parvenir à la paix. Je tiens à rappeler que les journalistes bénéficient du statut de civils conformément aux Conventions de Genève ».

Bakhtyar Haddad, reporter et fixer, travaillait avec les journalistes étrangers. Il était au côté du correspondant Stephan Villeneuve à Mossoul dans le cadre d’un reportage pour l’émission « Envoyé spécial », diffusée sur France 2. Ils couvraient le conflit lorsqu’une bombe placée en bord de route a explosé tuant Haddad sur le coup et blessant grièvement Villeneuve et d’autres membres de l’équipe le 19 juin. Stephan Villeneuve a été transporté à l’hôpital où il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ». Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l’objet d’une condamnation par l’UNESCO est disponible en ligne.

***

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12

L’UNESCO est l’agen[...]

Actualité
Il y a 2 heures
CHU de Toulouse

Il existe deux grandes typologies d'asthme :

  1. l'asthme intermittent : cela signifie qu'il n'y a aucun symptôme entre les crises qui sont peu fréquentes. Les symptômes peuvent apparaître au cours d'un effort ou d'un stress par exemple. Ils sont occasionnels et brefs.
  2. l'asthme persistant : les symptômes de l'asthme restent perceptibles entre les crises. Un traitement de fond est instauré en fonction de l'intensité et de la fréquence des symptômes. On dénombre trois sous-types d'asthmes persistant :
    1. l'asthme persistant léger : les symptômes ou la prise de bronchodilatateur ont lieu 1 à 2 fois par semaine. L'asthme nocturne est présent au moins deux fois par mois.
    2. l'asthme persistant modéré : les symptômes sont quotidiens ainsi que le recours au bronchodilatateur. L'asthme nocturne est présent au moins une fois par semaine.
    3. l'asthme persistant sévère : les symptômes sont permanents. L'asthme nocturne est fréquent. Les activités ph[...]
Actualité
Il y a 2 heures
Quotidien du médecin

Le régime social des indépendants est aujourd'hui en sursis. Au 1er janvier 2018, le RSI sera fondu dans le régime général ; la réforme sera entérinée dans le cadre du prochain projet de loi de financement de la Séc...