Actualité
Il y a 2 mois
La personne de confiance

D'après la loi du 4 mars 2002, chaque citoyen peut désigner une personne de confiance qui :

  • l'accompagnera dans ses démarches médicales et lors de ses rendez-vous médicaux,
  • l'aidera à réfléchir et à prendre des décisions relevant de son état de santé,
  • la représentera si elle n'est plus en état d'exprimer sa volonté et ses choix concernant sa santé, et notamment ses conditions de fin de vie.

Cette personne est consultée en priorité si vous n'êtes plus en état d'exprimer vos volontés. Elle doit être majeure et peut être un parent, un proche ou le médecin traitant lui-même.

Une réflexion préalable à mener

Avant de désigner sa personne de confiance, il est préférable d'échanger avec la personne que vous pressentez pour devenir votre personne de confiance.

Ces moments d'échange avec cette personne permettent de faire entendre vos souhaits et décisions qu'elle devra exprimer en votre nom le moment venu, si vous êtes dans l'incapacité de le faire. Cette échange préalable à la désignation de la personne de confiance permet aussi de vérifier si cette personne est d'accord pour se voir confier cette mission (car elle est en droit de refuser).

Comment désigner sa personne de confiance ?

Pour désigner sa personne de confiance, il suffit d'être :

  • majeur,
  • en l'état d'exprimer ses volontés.

Cette désignation d'une personne de confiance se fait :

  • par écrit (sur une simple feuille de papier blanc cosignée par sa personne de confiance ou en indiquant l'identité de sa personne de confiance dans ses directives anticipées
  • n'importe où (inutile de recourir à un notaire, un représentant de l'État ou une association)
  • à tout moment.

Une fois la personne de confiance désignée, il est recommandé de prévenir son médecin traitant qui pourra faire figurer cette information dans le dossier médical de son patient.

Enfin, la désignation d'une personne de co[...]

CHU de Toulouse
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 30 minutes
Amazon medecine
Lyme les solutions naturelles
Judith Albertat
(28)

Acheter neuf : EUR 12,90
11 neuf & d'occasion à partir de EUR 8,90

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 30 minutes
Amazon medecine
Lyme les solutions naturelles
Judith Albertat
(28)

Acheter neuf : EUR 12,90
11 neuf & d'occasion à partir de EUR 8,90

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 30 minutes
Amazon medecine
Lyme les solutions naturelles
Judith Albertat
(28)

Acheter neuf : EUR 12,90
11 neuf & d'occasion à partir de EUR 8,90

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 56 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le parasite est fréquent dans les eaux du bassin du Mékong. Une fois ingéré, le ver peut vivre pendant des années dans le foie de l'individu, sans se faire remarquer.


Actualité
Il y a 1 heures
La documentation française

L’Observatoire de l’inclusion bancaire a été créé par la loi de séparation et de régulation des activités bancaires du 26 juillet 2013. Il est présidé par le Gouverneur de la Banque de France et composé de représentants des pouvoirs publics, des établissements de crédit et des associations. Il est « chargé de collecter des informations sur l’accès aux services bancaires des personnes physiques n’agissant pas pour des besoins professionnels, sur l’usage que ces personnes en font et sur les initiatives des établissements de crédit en la matière ». L’Observatoire propose des indicateurs d’inclusion bancaire que doivent respecter les établissements de crédit et qui sont fixés par un arrêté [...]

Actualité
Il y a 1 heures
La documentation française

L’Observatoire de l’inclusion bancaire a été créé par la loi de séparation et de régulation des activités bancaires du 26 juillet 2013. Il est présidé par le Gouverneur de la Banque de France et composé de représentants des pouvoirs publics, des établissements de crédit et des associations. Il est « chargé de collecter des informations sur l’accès aux services bancaires des personnes physiques n’agissant pas pour des besoins professionnels, sur l’usage que ces personnes en font et sur les initiatives des établissements de crédit en la matière ». L’Observatoire propose des indicateurs d’inclusion bancaire que doivent respecter les établissements de crédit et qui sont fixés par un arrêté [...]