Actualité
Il y a 2 mois
La sécurité routière à l’épreuve des données

Au Burkina Faso, comme dans toute l’Afrique, les traumatismes liés aux accidents de la route sont un problème de santé publique souvent négligé. De nouveaux outils de géolocalisation et de suivi des accidentés pourraient permettre d’élaborer des leviers d’action et de prévention. « Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 15-29 ans dans le monde, rappelle le géographe Emmanuel Bonnet. Mais en Afrique, ce sujet de santé publique est peu pris en compte. Les données collectées sur les accidents sont rares et peu fiables. » A Ouagadougou, les statistiques de la police nationale et des pompiers coïncident rarement. En l’absence de base de données sérieuse, développer des actions de prévention est difficilement envisageable. « Pour collecter des informations, nous avons expérimenté un système de surveillance des accidents avec sept unités de police nationale 1, poursuit le chercheur. De février à juillet 2015, les policiers ont utilisé un géotraceur et des rapports écrits pour apporter des informations sur la géolocalisation de l’accident, l’âge, le sexe des accidentés et le type de véhicule impliqué. Sur les 2 752 interventions de la police, 1 338 personnes ont été blessées et 25 sont décédées. Ces données ont permis d’établir une carte des « points noirs » des accidents à Ouagadougou. » © INSS/CNRST / A. Nikiema Les infrastructures routières sont inadaptées aux usages Cette carte révèle la localisation des accidents qui ont lieu en majorité dans des quartiers denses (lieux administratifs, marchés, zones industrielles) et sur les axes de sortie et de contournement de la ville. Les conducteurs des deux-roues, 86 % des blessés, sont les principales victimes. Ils sont surtout de jeunes hommes qui proviennent des quartiers populaires péri-urbains de Ouagadougou. Plus nombreux que les femmes à circuler, ils sont aussi peut-être plus indisciplinés. Mais au-delà de ces comportements individuels à risque (absence de port du casque, méconnaissance du Code de la route), ce constat révèle des infrastructures routières inadaptées à l’explosion du nombre de deux-roues. La rareté des transports en commun impose à ces jeunes conducteurs de longs trajets pour se rendre à leur travail et les expose davantage aux risques routiers. « Les piétons, 6 % des blessés, sont aussi victimes de la circulation, remarque la géographe Aude Nikiema. Les passages piétons sont pratiquement inexistants ou ne son[...]

IRD
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les capacités particulières de la moule ont inspiré la création d’une «colle», qui servirait lors d‘interventions sur le fœtus.


Actualité
Il y a 1 heures
Amazon medecine
Bonjour, c'est l'infirmière
Charline
Date de sortie: 20 septembre 2017

Acheter neuf : EUR 16,00

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 1 heures
Amazon medecine
Bonjour, c'est l'infirmière
Charline
Date de sortie: 20 septembre 2017

Acheter neuf : EUR 16,00

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
E-santé
Il y a 1 heures
Sante cool

Cet article La mission d’un psychiatre, n’est pas de collaborer avec la police est apparu en premier sur Santecool.

Il n’est pas question d’instaurer de nouvelles dérogations au secret médical », affirme le docteur Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie, en réponse à la proposition du ministre de l’Intérieur de mobiliser les psychiatres face au terrorisme. A lire dans La Croix. « Il est clair que le secret médical c’est quelque chose de […]

Cet article La mission d’un psychiatre, n’est pas de collaborer avec la police est apparu en premier sur Santecool.

Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Un tiers des fichés pour radicalisation présentent des troubles psychologiques. Entre fanatisme et folie, comment savoir s'ils relèvent de la police ou de la psychiatrie.


Actualité
Il y a 1 heures
Ministère de la Santé

La prochaine réunion de la Commission permanente aura lieu le :

jeudi 14 septembre 2017, à partir de 14 h 00.

Sont inscrits au projet d'ordre du jour les points suivants :

  • adoption du projet de compte-rendu de la réunion de la CP du 11.07.17 ;
  • point sur la préparation de la nouvelle mandature de la CNS ;

etc.


Mesdames et Messieurs les membres :

pour en savoir plus, lire le message d'invitation du 07.08.17 et, d[...]