Actualité
Il y a 10 jours
L’ancienne formule du Levothyrox accessible en France dans 15 jours

La ministre de la Santé a annoncé vendredi que l’ancienne formule du Levothyrox sera bientôt disponible, temporairement, pour les malades de la thyroïde résidant en France. Elle assure également que des "alternatives" seront proposées d’ici un mois.


News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 40 minutes
Contraception : les Françaises se détournent de la pilule
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 1 heures
Santé au travail : impliquer les salariés dans les décisions serait bénéfique
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 1 heures
Handicap : 3.200 enfants toujours sans auxiliaire de vie scolaire
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 1 heures
Vaccins obligatoires, aluminium : "Les hésitants vont devenir des opposants"
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Actualité
Il y a 1 heures
Aluminium dans les vaccins : une étude relance le débat
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 1 heures
Consulter pour un rhume ou non ? Telle est la question
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Un patch a réduit les bourrelets de graisse chez la souris
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Alpes-Maritimes : la cantine 100% bio d'une commune
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Pesticides : création d'un site d'aide pour les victimes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
L’industrie du médicament veut redorer son image avec une campagne grand public
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Comment le manque de sommeil vous tue
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 2 heures
Institut de veille sanitaire

Points clés

Surveillance renforcée du chikungunya, de la dengue et du virus Zika

  • En France métropolitaine, Aedes albopictus dit « moustique tigre » est implanté dans 33 départements. En 2017, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont classés comme départements de niveau 1 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole, en raison de l’implantation durable du moustique vecteur. Ces départements intègrent le dispositif de surveillance renforcée du chikungunya, de la dengue et du zika en métropole, actif du 1er mai au 30 novembre chaque année.
  • Entre le 1er mai et le 15 septembre 2017, sept cas de dengue et deux cas de chikungunya ont été confirmés dans le Grand Est.

Surveillance de l’asthme

  • En ambulatoire et dans les services d’urgence, l’activité liée à l’asthme est en forte hausse en semaine 37 (11 au 17 septembre).
  • Cette augmentation impact majoritairement les enfants de moins de 15 ans et est observée tous les ans dans les semaines suivants la rentrée scolaire.

Surveillance des allergies

  • En semaine 37 (11 au 17 septembre 2017), l’activité des associations SOS Médecins liée aux allergies est en baisse. Cette tendance correspond à ce qui a pu être observée en 201[...]
Actualité
Il y a 19 heures
Quotidien du médecin
Infirmières scolaires en nombre insuffisant, médecins libéraux débordés, associations et CEGIDD en mal de financement... un colloque du conseil national du Sida (CNS) fait ressortir le manque de structures semblant être en mesure de s'attaquer à[...]
Presse médicale
Il y a 20 heures
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): B. Bartès
IntroductionVivre-sans-Thyroïde (VST), association de patients reconnue d’intérêt général, s’est intéressée à la manière dont les patients vivent la cytoponction d’un nodule thyroïdien.MéthodologieLes patients ont été interrogés via un questionnaire SurveyMonkey, diffusé via les différents réseaux sociaux de l’association. L’objectif était de savoir comment les patients vivent l’acte de la cytoponction, leurs besoins, leurs éventuelles doléances, mais aussi leurs commentaires positifs et surtout leurs propositions pour améliorer cette expérience.RésultatsEn 3 semaines, le questionnaire (toujours en cours) avait recueilli 349 réponses (95 % de femmes, moyenne d’âge 45 ans). Pour 72,51 %, la dernière cytoponction datait de moins de 5 ans. The pourcentage de participants qui avaient ensuite subi une thyroïdectomie était de 81,58 %, avec un diagnostic de cancer pour un peu plus de 55 %.ConclusionLes doléances des patients portaient essentiellement sur les informations fournies au moment de la prescription (40,92 % n’avaient reçu que des explications succinctes, 26,80 % aucune information sur le déroulement ; beaucoup se sont ensuite tournés vers Internet pour se renseigner), ainsi qu’au moment de l’annonce des résultats (48,55 % disent avoir reçu des explications suffisantes, 34,68 % succinctes, 16,76 % aucune information). La cytoponction a été douloureuse pour 21,61 % et légèrement douloureuse pour 46,40 % des patients – les explications et l’attitude ras[...]

Presse médicale
Il y a 20 heures
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): A. Terray, L. Cazabat, P. De Mazancourt, J. Ropers, L. Groussin, M.L. Raffin Sanson
ObjectifClarifier le rôle du variant d’HABP2 rapporté par Gara comme associé au cancer non médullaire de la thyroïde (NMTC).MéthodesNous avons recherché le variant G534E d’HABP2 (hyaluronan-binding protein) chez 204 patients français adultes opérés de NMTC sporadiques et 99 patients avec adénome folliculaire. Nous avons aussi analysé la fréquence de HABP2 G534E chez les patients avec NMTC et les populations témoins publiées en relation avec leur origine géographique.RésultatsG534E est présent chez 10/203 des patients français avec NMTC (4,9 %) et chez 8/133 (6 % CI 95 % [2,6–11,5 %]) de ceux d’ascendance européenne. Cette fréquence n’est pas différente de celle observée chez les sujets européens des bases de données ExAC (3,3 %) et NHLBI (7,6 %). Parmi les 99 patients avec un adénome folliculaire, 5 avaient le polymorphisme (5 %). Il n’y a pas non plus de différence significative de fréquence de HABP2 G534E entre les patients avec et sans goitre multinodulaire 11/162 (6,8 %) vs. 4/140 (2,9 %) (p=0,18) RR=2,4 CI 95 % [0,79–12,56 %]. Dans les séries publiées, la fréquence du polymorphisme est différente en fonction de l’origine géographique des sujets, qu’il s’agisse de patients ou de témoins.DiscussionDans cette série européenne d’adultes avec NMTC sporadiques ou adénome folliculaire, nous retrouvons une fréquence de G534E identique à celle observée dans les séries européennes. En r[...]

Presse médicale
Il y a 20 heures
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): C. Buffet, J. Cazarin De Menezes, L. Barde, R. Corre, F. Hecht, R. Andrade Louzada Neto, A. Al Ghuzlan, D. Hartl, S. Leboulleux, M. Schlumberger, C. Dupuy
La mutation BRAFV600E contribue à l’agressivité des cancers papillaires de la thyroïde (CPT) avec une inhibition de l’expression du symporteur de l’iode (NIS), essentiel pour le traitement des patients par irathérapie. Nos données récentes montrent que l’inactivation de la NADPH oxydase NOX4, enzyme générant des espèces réactives de l’oxygène (ROS), entraîne une réexpression du NIS dans des lignées humaines de CPT mutées BRAFV600E. La réversibilité de l’inhibition suggère l’existence de mécanismes épigénétiques contrôlant l’expression du gène sous le contrôle de NOX4. Notre hypothèse est que NOX4 induit des dommages à l’ADN à l’origine du recrutement au promoteur du NIS d’un complexe de silençage contenant des ADN methyltransferases (DNMT) et des histone deacetylases (HDAC). Nous montrons qu’un traitement par H202 entraîne un enrichissement à la chromatine de DNMT1 dans la lignée CPT mutée BRAFV6[...]

Presse médicale
Il y a 20 heures
ScienceDirect

Publication date: September 2017
Source:Annales d'Endocrinologie, Volume 78, Issue 4
Author(s): F. Benmiloud, S. Rebaudet, A. Varoquaux, G. Penaranda, M. Bannier, A. Denizot
IntroductionL’impact de l’identification des parathyroïdes par autofluorescence pendant la thyroïdectomie, technique innovante, sur les performances du chirurgien et sur l’hypocalcémie postopératoire est encore inconnu.Matériel et méthodeDans cette étude avant–après, nous avons comparé tous les patients consécutifs opérés d’une thyroïdectomie totale (TT), entre janvier 2015 et janvier 2016 (groupe préFluo) à ceux opérés, pendant la période 2 (février 2016–septembre 2016), d’une TT avec identification peropératoire des parathyroïdes par autofluorescence (groupe Fluo). Les critères d’étude principaux étaient le taux d’hypocalcémie postopératoire (2mmol/L) transitoire (6 mois) et définitif (>6 mois) ainsi que les nombres de parathyroïdes identifiées, autotransplantées et réséquées par inadvertance.RésultatsDans le groupe Fluo (n=93), 68 % des parathyroïdes identifiées par autofluorescence l’ont été avant l’œil nu. Le taux d’hypocalcémie postopératoire transitoire était inférieur (5,2 vs. 20,9 %, p0,001), le nombre moyen de parathyroïdes identifiées était supérieur (3,1±0,9 vs. 2,6±1,0, p0,05) et le taux d’autotransplantation parathyroïdienne était inférieur (chez 2,1 vs. 15 % des patients, p0,05) à ceux du groupe préFluo (n=154). Aucune différence ne fut observée sur le taux de résection par inadvertance (7 vs. 1,1 % des patients, p=NS) ni pour le taux d’hypocalcémie définitive (0 vs. 1,3 %, p=NS).ConclusionL’identification parathyroïdienne par autofluorescence pendant la thyroïdectomie totale semble aider à améliorer l’identification, la préservation et la fonction postopératoire des parathyroïdes.