Actualité
Il y a 8 jours
Le baclofène confirme son efficacité contre l’alcoolisme

Plus d’un patient sur deux parvient à réduire sensiblement sa consommation d’alcool, voire à s’abstenir de boire.


News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 9 heures
Obamacare : un camouflet cinglant pour le président Trump
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 9 heures
Après l'échec de sa réforme santé, Donald Trump promet de maintenir le cap
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 11 heures
Échec de l'abrogation de l'Obamacare : Donald Trump fragilisé ?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 13 heures
Bébé secoué : un père de 42 ans incarcéré au Mans
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 13 heures
« J'ai le droit d'aimer mes bourrelets » : le coup de gueule d'une blogueuse
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 14 heures
Sidaction : halte aux idées fausses sur le VIH
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 14 heures
Vosges : les adeptes de la sève de bouleau
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 15 heures
Bientôt une pilule anti-âge pour réparer notre ADN endommagé ?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 15 heures
Euthanasie : malade, elle interpelle les candidats à la présidentielle dans une lettre ouverte
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 16 heures
Sidaction : opération prévention
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 18 heures
Abrogation ratée de l'Obamacare: "Trump va devoir apprendre à être un politicien"
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 18 heures
Le cancer est-il vraiment de la faute à «pas de chance»?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
sante-medecine-RFI

En Afrique du Sud, la compagnie de transport ferroviaire Transnet, affrète depuis 1994 deux trains médicalisés pour aller à la rencontre des patients isolés dans les campagnes sud-africaines. En collaboration avec deux firmes pharmaceutiques, le train Phelophepa, «le train de l'espoir», a pris en charge près de 24 millions de patients depuis son premier voyage, ce qui en fait la plus grande clinique mobile au monde. Le coût des soins à bord est minime, quelques euros[...]

Presse médicale
Il y a 7 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 24 March 2017
Source:L'Encéphale
Author(s): A. Oppetit, C. Brébant, D. Monchablon, J. Bourgin, R. Gaillard, J.-P. Olié, M.-O. Krebs, Y. Morvan
ObjectifL’objectif de cette étude est de décrire le fonctionnement du dispositif Fil Harmonie, ligne téléphonique réservée aux professionnels de l’Académie de Paris faisant face à une situation d’un élève en souffrance psychologique ou psychiatrique.MéthodesIl s’agit d’une étude descriptive observationnelle réalisée entre le 18 septembre 2013 et le 12 mai 2014. Les informations transmises lors des 68 appels téléphoniques ont été recueillies, formalisées puis analysées. Nous avons utilisé une méthodologie mixte, associant des analyses de données quantitatives et de données textuelles.RésultatsLa profession de l’appelant était dans plus de 70 % des cas celle d’infirmière scolaire. L’âge moyen des élèves concernés était de 17,3 ans. Les deux classes les plus représentées étaient la seconde et la classe préparatoire (19,7 % dans les deux cas). Plus de la moitié des jeunes étaient déclarés comme n’ayant jamais eu de prise en charge psychologique antérieure (52,5 %). Les jeunes étaient décrits majoritairement comme isolés socialement (67,2 %), tristes ou anhédoniques (48,2 %). Plus d’un quart (26,7 %) avait déjà redoublé au moins une fois et la majorité (55,9 %) faisait preuve d’absentéisme. L’analyse qualitative a mis en évidence la complexité de la collaboration entre la famille de l’élève et l’établissement scolaire.ConclusionFil Harmonie propose une nouvelle modalité pour favoriser le dépistage des difficultés psychiques chez les jeunes en milieu scolaire. Ce dispositif aide à la résolution de problème et si nécessaire l’orientation vers des professionnels de santé adéquats grâce à l’intervention d’un professionnel relais. Cette étude de terrain pointe la nécessaire articulation entre professionnels de l’Éducation, professionnels de santé et entourage proche.ObjectiveMost psychiatric disorders arise during adolescence, a period of life during which school takes an important place. School in France has an official mission of health education and prevention, and early detection of mental disorders is part of these goals. The aim of this study is to describe an innovative service operating in Paris that helps educational staff to deal with students having psychological or psychiatric symptoms. The Fil Harmonie program was launched in 2011. It consists of a telephone line available to all educational staff working for high schools in Paris.MethodsWhen in need of assistance, a member of the educational staff can call the dedicated hotline and expose the situation of their student to a trained psychologist. Over the course of the study, data concerning these phone calls were collected such as: socio-demographic characteristics of the student, the reason behind the call, the caller's professional role within the school, and care pathway information. All data collected during the phone calls were anonymized and computerized. We performed an observational descriptive study based on this data by using mixed methods: we integrated quantitative analysis and qualitative research in order to provide a better understanding of the Fil Harmonie program.ResultsBetween 18 September 2013 and 12 May 2014, the Fil Harmonie program handled 68 calls from educational staff. Students concerned by the calls were aged between 11 and 22 and the average age was 17.3 years. Over half (52.5%) of the pupils concerned had never seen a mental health professional before the call. In more than 70% of cases[...]

Presse médicale
Il y a 7 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 25 March 2017
Source:L'Encéphale
Author(s): C. Michel, E. Toffel, S.J. Schmidt, S. Eliez, M. Armando, A. Solida-Tozzi, F. Schultze-Lutter, M. Debbané
Les troubles psychotiques représentent une des causes psychiatriques de handicap fonctionnel les plus importantes et les plus durables pour un individu. Depuis vingt ans, de nombreuses études longitudinales informent et précisent la nature du risque à la psychose, soutenant les efforts consacrés à sa détection et à son intervention précoce. Plus particulièrement, l’approche empirique visant à objectiver les états à haut risque clinique (clinical high risk [CHR]) a ouvert la voie à des pistes prometteuses. Récemment, deux systèmes de critères d’évaluation (critères de l’ultra-haut risque [UHR]) et des symptômes de base se sont imposés dans la clinique du CHR. Selon l’Association européenne de psychiatrie (AEP), ces derniers devraient être utilisés pour objectiver le syndrome de risque à la psychose. Actuellement, les données récoltées lors d’études prospectives confirment en effet leur valeur à prédire l’émergence d’un trouble psychotique chez l’adulte ; ceci reste à être confirmé pour les enfants et les adolescents. En ce qui concerne les interventions préventives l’AEP recommande, pour les patients adultes, de donner la priorité aux traitements psychologiques et, en cas d’échec, d’introduire un traitement psychopharmacologique. Les interventions menées sur le plan psychologique devraient en outre cibler la prise en charge des troubles psychiatriques associés aux états CHR (principalement anxiété et dépression) plutôt que les aspects psychotiques en eux-mêmes. Chez les enfants et les adolescents, la politique de prise en charge s’avère un peu différente. Elle stipule un suivi de l’évolution des états CHR qui tienne compte des spécificités de la période développementale où ces derniers se manifestent, et une intervention ciblée sur la détresse psychologique causée par les comorbidités psychiatriques.In children and adolescents, psychotic disorders already represent one of the leading causes of disability-adjusted life years. During the past two decades, early detection of risk for psychosis has been intensively investigated, and in particular, predictive power for early signs of risk has been initiated and translated into clinical practice. In particular, the attenuated and transient positive symptoms of the ultra-high risk criteria, and the basic symptom criterion “cognitive disturbances”, open promising routes to an indicated prevention and have recently been considered by the European Psychiatric Association (EPA) as diagnostic criteria of a psychosis-risk syndrome. The EPA recently provided evidence-based recommendations on the early detection of clinical high risk (CHR) for psychosis in patients with mental distress. In 2015, experts in the field of early detection conducted a meta-analysis reporting on studies examining conversion rates to psychosis in non-overlapping samples meeting at least one of the main CHR criteria: ultra-high risk (UHR) and/or basic symptoms criteria, examining the effects of potential moderators (different UHR criteria definitions, single UHR criteria and age) on conversion rates. In the 42 identified samples, comprising more than 4000 CHR patients who had been mainly identified by means of UHR criteria and/or the basic symptom criterion ‘cognitive disturbances’ (COGDIS), conversion rates showed considerable heterogeneity. While [...]

Actualité
Pénibilité et fin de carrière : les infirmières se mobilisent en Belgique
Il y a 12 heures
SNPI

La ministre de la Santé projette de supprimer leurs heures d'aménagement de fin de carrière.

En Belgique, depuis 2006, au titre de la pénibilité, les infirmières bénéficient d'une mesure d'aménagement de fin de carrière qui lui donne droit à
36 jours de repos supplémentaires par an à partir de 55 ans
24 jours à 50 ans,
12 jours à 45 ans.

Un droit que la ministre de la Santé Maggie De Block voudrait remettre en question, en supprimant les 12 jours à 45 ans pour ne garder que les deux paliers de 50 et 55 ans. Les infirmières de Belgique manifestent pour défendre leurs droits.
http://www.lesoir.be/1464149/article/actualite/regions/liege/2017-03-20/liege-infirmieres-en-colere
https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_manifestation-du-non-marchand-pas-une-question-de-budget-mais-de-volonte-politique?id=9559979

En France :
pour les infirmières du secteur public, il n'y a plus aucune mesure de pénibilité depuis la réforme Bachelot de 2010 (chantage retraite ou salaire lors du passage en catégorie A)
pour les infirmières du secteur privé, le "compte pénibilité" est une usine à gaz inefficace et inadaptée, alors que la pro­fes­sion d'infir­mier cumule plu­sieurs des dix fac­teurs de péni­bi­lité au tra­vail avec la manu­ten­tion de patients, le tra­vail de nuit, le tra­vail en équipes suc­ces­si­ves alter­nan­tes, l'expo­si­tion à des agents chi­mi­ques dan­ge­reux comme les chi­mio­thé­ra­pies,…

En France, le syndicat des infirmiers réclame une "reconnais­sance de la péni­bi­lité de la pro­fes­sion, dans le public comme dans le privé. Car l'espé­rance de vie d'une infir­mière, c'est 78 ans, contre 85 ans pour toutes les Françaises (caisse de retraite CNRACL). De même, 30 % des aides-soi­gnan­tes et 20 % des infir­miè­res partent en retraite avec un taux d'inva­li­dité" précise Thierry Amouroux, secré­taire géné­ral du Syndicat natio­nal des pro­fes­sion­nels infir­miers (SNPI CFE-CGC), qui repré­sente des pro­fes­sion­nels de l'hôpital, des cli­ni­ques et des entre­pri­ses.

Pour le SNPI CFE-CGC, il faut reconnaî­tre à nou­veau la péni­bi­lité de notre tra­vail. La réforme des retrai­tes de François Fillon en 2003 avait établi une boni­fi­ca­tion d'un an tous les 10 ans, qui a été ensuite sup­pri­mée par Roselyne Bachelot lors du pas­sage en caté­go­rie A : puis­que nous étions mieux payés, notre tra­vail n'était plus péni­ble...

Que l'on soit en caté­go­rie A ou B, dans le public ou dans le privé, les condi­tions de tra­vail sont les mêmes. Le SNPI CFE-CGC, syn­di­cat des infir­miè­res sala­riées, estime qu'il est aber­rant que pour un même métier coexis­tent des âges de départ à la retraite dif­fé­rents. D'autant plus que les jeunes infir­miers pas­sent régu­liè­re­ment d'un exer­cice à l'autre. Aussi, qu'ils exer­cent dans le sec­teur public ou dans le sec­teur privé, nous récla­mons pour les infirmières une majo­ra­tion de durée d'assu­rance d'un an pour dix ans, au tra­vers d'un départ anti­cipé à la retraite, qui reconnaît la péni­bi­lité du métier.

Les propositions du SNPI ont été présentées aux équipes santé des candidats aux élections présidentielles ainsi que devant les parlementaires lors de plusieurs auditions :
http://www.syndicat-infirmier.com/QVT-qualite-de-vie-au-travail-des.html
http://www.syndicat-infirmier[...]

Actualité
Il y a 15 heures
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cognitive che[...]

Actualité
Il y a 16 heures
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cognitive chez le[...]