Actualité
Il y a 3 mois
Le guide des aides pour les personnes âgées

Le ministère des Affaires sociale et de la Santé avec la Documentation française publie une nouvelle édition du "Guide des aides aux personnes âgées". Services à domicile, tarifs des établissements, solutions intermédiaitres... Il dresse un panorama des aides et des dispositifs existants pour faciliter la vie quotidienne des personnes âgées et leur entourage.Cette deuxième édition présente les nouvelles réponses mises en place depuis la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV).Et notamment : Le renforcement... Lire la suite

AgeVillage
Articles liés par le même flux
E-santé
Il y a 11 minutes
DSIH

#Nos collègues les robots. Vont-ils prendre notre boulot ? Les robots inquiètent, le plus souvent. Pourtant, les comparaisons internationales montrent que le taux de chômage est inférieur là où l’industrie a le plus robotisé sa production. Ce qui ne fait pas de doute, c’est qu’ils vont (et ils ont déjà commencé à le faire) transformer les organisations et les métiers. Y compris à l’hôpital. DSIH a choisi [...]

Actualité
Il y a 1 heures
Bruno Chrétien

Selon une étude récente de la DREES, les 478 000 personnes qui cumulent emploi et retraite travaillent pour les deux tiers à temps partiel (Drees) Le dernier “Études & Résultats” de la Drees paru en septembre 2017 s’est intéressé au profil des 478 000 personnes qui avaient 53 ans et plus en 2016, et qui cumulaient un emploi et le versement d’une pension de retraite. Les résultats sont très instructifs : Près de la moitié des cumulants a 64 ans ou moins. Ils sont plus diplômés et 90% d’entre eux travaillaient encore juste avant de percevoir leur retraite, contre les 2/3 des retraités non cumulants. Les cumulants sont plus souvent des TNS et ils exercent dans les métiers de l’artisanat ou sont commerçants ou chefs d’entreprise : Un senior libéral sur 5 en activité est un cumulant Ce constat va de pair avec une surreprésentation des professions d’artisans, de commerçants et de chefs d’entreprise. Même surreprésentation chez les professions libérales, où près d’un senior libéral sur cinq en activité perçoit également une pension de retraite (contre moins d’un sur dix sur l’ensemble des seniors en activité). Seule la moitié des cumulants est salarié en CDI : Outre la part importante d’activités d’appoint, temporaire ou occasionnelle, une autre grande différence entre actifs occupés, selon qu’ils cumulent ou non leur activité avec une pension de retraite, concerne le recours au temps partiel. Si près de 20 % des actifs en emploi non cumulants travaillent à temps partiel, cette proportion est de 66 % parmi les cumulants et même de 73 % pour les femmes qui cumulent un travail avec une pension. Les raisons invoquées par les seniors retraités en activité pour le recours au temps partiel sont le complément de revenu (51 %), des raisons personnelles (38 %) et un temps partiel subi pour 9 % (contre 43 % déclaré pour les non cumulants). Sur le plan sanitaire, les cumulants sont relativement jeunes et en bonne santé : Jeunes, car ils sont en moyenne plus jeunes que les autres retraités : 65 ans en moyenne (contre 72 ans). La part de cumulants se disant en bonne[...]

Actualité
Il y a 9 heures
Handiplace

Fiphfp : un budget à la diète pour l'insertion en emploi (handicap.fr)

Actualité
Il y a 9 heures
SNPI

Avec la réforme du code du travail, votre rémunération pourrait baisser car les primes de nuit, d'ancienneté ou le 13e mois seront désormais du ressort des directions.

Les ordonnances définissent trois blocs de négociation collective.

Le premier concerne les thèmes que les branches conservent. On y trouve notamment les salaires minima, les classifications, la mutuelle/prévoyance, l'égalité hommes-femmes, la période d'essai. Ainsi que les conditions de renouvellement des CDD et leur durée globale, et les conditions de recours au contrat de chantier dans leur secteur.

Cela ne veut pas dire qu'il ne peut y avoir d'accord d'entreprise sur le sujet. Mais, pour pouvoir s'appliquer, il faut qu'il offre des garanties "au moins équivalentes" (terme peu clair aux yeux des juristes, qui redoutent déjà des contentieux).

Deuxième bloc, celui qui concerne les sujets qui reviennent à l'entreprise sauf si les branches décident expressément de garder la main dessus. C'est le cas de la prévention de la pénibilité, de l'emploi des travailleurs handicapés, des primes pour travaux dangereux ou insalubres. Si la branche verrouille ces sujets, un accord d'entreprise ne peut se déployer que s'il prévoit des "garanties au moins équivalent[...]

Actualité
Il y a 12 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le 15 septembre dernier, une femme enceinte est enlevée à une station de bus située non loin de Rennes. Ses ravisseurs la force à boire de l'eau de javel.


Actualité
Il y a 13 heures
Santé Environnement

Glyphosate, pesticides perturbateurs endocriniens, dépendance aux pesticides, … autant de sujets très présents dans l'actualité qui préoccupent les citoyens mais qui peuvent aussi le laisser perplexe au regard de la complexité des enjeux. La consultation publique du Plan d'action national 2018-2024 (NAPAN) relatif à l'utilisation durable des pesticides n'échappe pas à cette complexité malgré la coordination entre Régions pour présenter un Plan national. Les 120 mesures qui le constituent, leur technicité et l'absence d'objectifs globaux peuvent freiner les citoyens les plus avertis. Les associations environnementales proposent aux citoyens une consultation « simplifiée » leur permettant d'exprimer leur avis sur ces mesures qui ont une incidence sur la santé des utilisateurs, des riverains, mais aussi sur la qualité de l'eau et sur la biodiversité.

Pour aider le citoyen à remettre un avis sur ce plan, les associations proposent un décryptage des points essentiels. Elles ont évalué l'ensemble des mesures proposées au regard d'enjeux prioritaires liés à la santé et l'environnement et proposent une série d'améliorations au projet de plan. Sur base de cet[...]