Actualité
Il y a 3 mois
L'équipe d'Agevillage et Agevillagepro

Annie de Vivie, fondatrice du site, PDG et éditorialisteanniedevivie@agevillage.comAnnie de Vivie a grandi dans une maison de retraite. De cette enfance singulière, elle garde un grand respect pour les aînés et la conviction que le bien vieillir est aujourd’hui possible. A condition de s’en donner les moyens.Diplômée d’une école de commerce (Sup de Co), elle occupe pendant dix ans des postes de directrice marketing qualité dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, et de l’ingénierie pour services et établissements sanitaires et sociaux (Accor, Elior, Avenance... Lire la suite

AgeVillage
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 22 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Une agence sanitaire américaine rappelle que le jus de pamplemousse et certains médicaments ne se mélangent pas en raison d'une mauvaise interaction. Celle-ci expose à une surdose du médicament dans le sang et donc à un risque plus important d'effets indésirables ou, à l'inverse, à une efficacité moindre.


Actualité
Il y a 1 jours
sante-medecine-RFI

La Conférence internationale de recherche sur la lutte contre le sida s’est ouverte à Paris, dimanche 23 juillet 2017. En Ukraine, cette maladie pourrait être un défi majeur à l'avenir. Le risque d'une épidémie du VIH serait en effet en train de couver dans les territoires séparatistes de Donetsk et de Lougan[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Quotidien du médecin

Dans sa feuille de route pour 2018 (charges et produits), l'assurance-maladie entend une nouvelle fois améliorer la pertinence des prescriptions de transports sanitaires et d'indemnités journalières (IJ). Plus de 200 millions d'euros pou...

Actualité
Il y a 1 jours
Quotidien du médecin

Dans sa feuille de route pour 2018 (charges et produits), l'assurance-maladie entend une nouvelle fois améliorer la pertinence des prescriptions de transports sanitaires et d'indemnités journalières (IJ). Plus de 200 millions d'euros pou...

Actualité
Il y a 1 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le Premier ministre avait annoncé début juilletque le nombre de vaccins obligatoires pour la petite enfance passerait de 3 à 11 l'an prochain.


Presse médicale
Il y a 2 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 July 2017
Source:Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement
Author(s): H. Apéré, G. Charguellon, B. Deleplanque, L. Fourcade, G. Gambard, J. Hamonet-Torny, E. Jasper, C. Lagneaux, D. Lebellego, Y. Lefèvre, B. Longis, J. Mahé, M. Million, I. Moreau-Gaudry, M. Savelli, A. Suc
IntroductionLe Réseau Enfance et Handicap du grand Sud Ouest (REHSO) a été fondé en novembre 2015 pour promouvoir la rééducation pédiatrique sur ce territoire et harmoniser les pratiques au sein des structures participantes.Matériels et méthodesEn mai 2015, un état des lieux sur la gestion des projets chirurgicaux chez les enfants en situation de handicap a été dressé à partir d’un questionnaire adressé aux structures de rééducation pédiatrique du grand ouest. Puis en juin 2015, un groupe de travail composé de 17 médecins pédiatres, MPR et chirurgiens s’est réuni pour échanger sur leurs différentes pratiques et construire un consensus sur les étapes à mener lors d’un projet chirurgical chez l’enfant handicapé. Dans un troisième temps, ce consensus a été conforté par les données de la littérature sur le parcours de soins de l’enfant en chirurgie.RésultatsSur les 12 sollicités, 7 centres ont répondu à l’enquête préliminaire. Les constats positifs étaient que tous ces centres réalisaient une consultation multidisciplinaire, essentiellement en CHU, avant les interventions chirurgicales et que la majorité des centres pratiquaient une préparation à la chirurgie, plus ou moins formalisée. Les points faibles des parcours étaient que l’évaluation de la douleur, bien que systématique, n’était pas suffisamment formalisée, que les transmissions pré- et postopératoires manquaient de précision, et que l’accompagnement spécifique des familles autour du projet chirurgical était peu développé. Le consensus élaboré par le REHSO structure le parcours de l’enfant en chirurgie en prise en charge d’amont, période opératoire, temps de la sortie d’hospitalisation, et prise en charge d’aval. Il souligne l’importance de la préparation multidisciplinaire à la chirurgie, de l’information aux familles, de la gestion de la douleur, et de la qualité des transmissions et du suivi. Il préconise notamment l’utilisation systématique des fiches de liaison de la mission handicap de l’AP–HP, et de la FLACC modifiée pour l’évaluation de la douleur.ConclusionLes 17 signataires de ce consensus se sont engagés à le diffuser et le faire appliquer dans leurs établissements respectifs.IntroductionThe “Réseau Enfance et Handicap du grand Sud Ouest” (REHSO) was based (established) in November, 2015 to promote the pediatric reeducation on this territory and harmonize the practices within the participating structures.MethodIn May 2015, a study on the management of surgical projects for disabled children was realized by a questionnaire sent to the structures of pediatric PRM of the West. In June 2015, a working group composed by 17 surgeons, pediatrician and MPR practitioners discussed about their different practices and built a consensus on the steps to lead during a surgical project in disabled children. This consensus was next comforted by the literature data on the health care pathway of children in surgery.ResultsOn 12 requested, 7 centers answered the preliminary questionnaire. The positive results were that all the centers realized multidisciplinary consultations before the surgical acts, essentially in university hospitals, and that most[...]