Actualité
Il y a 2 mois
L’hôpital de jour respire

Face à la colère des dirigeants hospitaliers, Marisol Touraine a décidé de suspendre les nouveaux tarifs concernant les activités en hôpitaux de jour.

Espace Infirmier
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 8 heures
Moteurline

Syndrome de Marfan et syndromes apparentés - Bonnes pratiques en cas d'urgence - Orphanet Urgences - mise à jour mai 2017.

  • Pdf, 12 pages.

Définition :

Le syndrome de Marfan (MFS) est une maladie systémique du tissu conjonctif qui se caractérise par une combinaison variable de manifestations cardiovasculaires, musculo-squelettiques, ophtalmologiques et pulmonaires.

Site éditeur : www.orpha.net.

Syndromes de Marfan et apparentés. Centre de référence national - Hôpital Bichat

Site web : www.marfan.fr.

Actualité
Il y a 9 heures
Réseau CHU

La révolution est en marche pour les diabétiques! C'est parti depuis le 23 mai pour encore 3 mois de test dans le cadre d'une dernière étude clinique menée par les Hospices civils de Lyon (HCL). 6 patients de la région, suivis par le service d’endocrinologie du Centre Hospitalier Lyon Sud-HCL, testeront le dispositif dans le cadre du programme Diabeloop. Dernière ligne droite avant la commercialisation du pancréas artificiel made in France. Comment ça marche ? «Il ne s’agit pas d’un organe implanté dans le corps», explique le Pr Charles Thivolet chef du service d’endocrinologie du Centre hospitalier Lyon Sud. «Les patients auront une micropompe à insuline de 32g fixée sur eux, un capteur et un Smartphone, c’est tout !» Le capteur de glucose est connecté au smartphone et mesure en continu le taux de sucre dans le sang. C’est à partir des informations du capteur que le mobile commande grâce à un algorithme spécifique la pompe à insuline. «C’est là que le pancréas artificiel fait la différence car il s’adapte en permanence à la situation. En général un diabétique doit manipuler 7 à 8 fois par jour sa pompe, et s’il se trompe dans les doses il peut faire une hypoglycémie (tremblements, sueurs, malaise). Ici c’est le système qui gère le tout comme un «vrai» pancréas». Les données des patients sont du reste analysables en temps réel, permettant un télésuivi. Un espoir fort pour 200 000 patients en France

Dans une 1ère étude, en 2016, la moyenne de glycémie avec le pancréas artificiel était nettement meilleure par rapport à des pompes à insuline pré-programmées manuellement. Cette bonne nouvelle intervient alors que la prévalence du diabète a doublé depuis les années 80. Près de 200 000 personnes en France sont touchées par le diabète de type 1, c’est-à-dire que leur pancréas ne fabrique pas l’insuline. A terme, une glycémie mal contrôlée peut e[...]

Actualité
Il y a 9 heures
CHU Toulouse

Le festival Toulouse d'Eté est au programme du prochain Intermède musical [1] qui aura lieu dans le hall de l'URM Purpan le mercredi 5 juillet 2017 à 13h. François MOSCHETTA interpretera un récital au piano.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. [(Contact : Christine CUQ, attachée culturelle, site hospitalier de Purpan, place du Docteur Baylac - TSA 40031 - 31059 TOULOUSE Cedex 9, tél : 05 34 55 85 68 - 06 83 06 81 90. )]


[1] Le projet Culture et Santé du CHU de Toulouse organise, avec le soutien du Relais H, de l'association Hôpital Sourire, depuis décembre 2015, des concerts de musique autour du piano, dans le hall d'accueil du Bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines à Purpan. Des concerts réguliers, sous forme d'intermèdes musicaux invitent les patients, personnels, accompagnants, et visiteurs à partager des moments d'émotion, en créant des passerelles culturelles entres les nouveaux hôpitaux du site de Purpan. Ces rendez-vous musicaux offrent une programmation éclectique et variée, aussi talentueuse qu'inédite grâce à des partenariats et des liens calendaires étroits tissés auprès des structures culturelles et des festivals de la ville : avec l'association Les Grands Interprètes, Musique de Chambre avec les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional, le chœur de Chambre les éléments, le Festival Toulouse d'Eté, Jazz sur son 31, etc …

Actualité
Il y a 9 heures
CHU Toulouse

Le festival Toulouse d'Eté est au programme du prochain Intermède musical [1] qui aura lieu dans le hall de l'URM Purpan le mercredi 5 juillet 2017 à 13h. François MOSCHETTA interpretera un récital au piano.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. [(Contact : Christine CUQ, attachée culturelle, site hospitalier de Purpan, place du Docteur Baylac - TSA 40031 - 31059 TOULOUSE Cedex 9, tél : 05 34 55 85 68 - 06 83 06 81 90. )]


[1] Le projet Culture et Santé du CHU de Toulouse organise, avec le soutien du Relais H, de l'association Hôpital Sourire, depuis décembre 2015, des concerts de musique autour du piano, dans le hall d'accueil du Bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines à Purpan. Des concerts réguliers, sous forme d'intermèdes musicaux invitent les patients, personnels, accompagnants, et visiteurs à partager des moments d'émotion, en créant des passerelles culturelles entres les nouveaux hôpitaux du site de Purpan. Ces rendez-vous musicaux offrent une programmation éclectique et variée, aussi talentueuse qu'inédite grâce à des partenariats et des liens calendaires étroits tissés auprès des structures culturelles et des festivals de la ville : avec l'association Les Grands Interprètes, Musique de Chambre avec les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional, le chœur de Chambre les éléments, le Festival Toulouse d'Eté, Jazz sur son 31, etc …

Actualité
Il y a 10 heures
CHU de Toulouse

L'Association de kinésithérapie Pédiatrique Midi-Pyrénées (AKPMIP) organise sa journée annuelle le samedi 16 septembre 2017 dans l'Amphithéâtre Pierre-Paul Riquet - Allée Jean Dausset - site Purpan.

Pour participer à cette journée, vous devez renvoyer le bulletin joint au programme avant le 25 aout.

Contact : AKPMIP - Hôpital des enfants, service de rééducation fonctionnelle, 330, avenue de Grande Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex 9. Tél. 05 34 55 85 02 Site internet

Actualité
Il y a 10 heures
Réseau Santé Qualité

Le centre hospitalier de Seclin-Carvin a inauguré son nouveau plateau dédié aux explorations fonctionnelles. Les patients et le personnel médical dispose d'une unité au rez-de-chaussée pour les examens de contrôle des organes.

« Les explorations fonctionnelles », ça ne vous dit pas forcément grand-chose. Mais si on vous parle d'échographie cardiaque, d'effort ou thyroïdienne, d'écho doppler vasculaire, d'endoscopie bronchique, de biopsie de prostate, de proctologie, de fibroscopie, mais aussi de chirurgie pour un ongle incarné ou une dent de sagesse récalcitrante… Ce n'est pas toujours très agréable mais vous voyez un peu mieux de quoi il en retourne.
Auparavant, tous ces examens invasifs étaient éclatés dans différents services de l'hôpital public. Ils ont été regroupés en 2008 dans les anciennes urgences, au rez-de-chaussée de l'hôpital seclinois, avec des conditions de travail et d'accueil pas vraiment optimales.

Tout a été repensé « ensemble »

Depuis la fin de l'année 2016, tout a été repensé et rénové. C'est cette unité, appelée le plateau des explorations fonctionnelles, qui a été inaugurée en fin de semaine dernière par le personnel administratif et médical du CH Seclin-Carvin, avec les maires des deux communes, Bernard Debreu et Philippe Kemel.
Pour les patients et le personnel, l'unité est beaucoup plus fonctionnelle. Le plateau est séparé grosso modo en deux ailes : l'une pour la cardiologie et la pneumologie ; une autre pour la gastro-entérologie et l'urologie.
Des salles sont dédiées à chaque examen : on peut y venir [...]