Actualité
Il y a 4 mois
Macron veut multiplier par deux l'hospitalisation à domicile

Elisabeth Hubert profite de la campagne présidentielle pour sensibiliser à l'hospitalisation à domicile. Et après avoir fait en février des propositions pour développer l'HAD, l'ancienne ministre de la Santé qui préside dé...

Le généraliste
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 26 jours
Espace Infirmier

Excédée par l’usage de procédés publicitaires par certains services de soins infirmiers à domicile ou structures d’hospitalisation à domicile, la Fédération nationale des infirmiers a décidé d’engager une action devant les tribunaux. Cette concu[...]

Actualité
Il y a 1 mois
CHU Rouen

Même si les français souhaitent majoritairement décéder à domicile, la réalisation de ce vœu est difficile du fait de contraintes pratiques importantes, des craintes des familles mais aussi du médecin généraliste. Des structures se développent pour favoriser l'accès aux soins palliatifs à domicile, dont l'hospitalisation à domicile (HAD). Le colloque singulier, relation médecin-patient riche et fondée entre autre sur le secret professionnel prend une place importante dans le cas particulier de l'accompagnement du patient en fin de vie et de son entourage. Le but de cette étude est d'évaluer le ressenti des patients quant aux modifications du colloque singulier liées à l'instauration de l'HAD

Actualité
Il y a 1 mois
Réseau CHU
Le GHT Touraine Val-de-Loire qui comptait jusqu'alors 18 établissements partenaires* compte désormais 28 membres du fait de l'adhésion récente de 9 structures privées**. Au total ce GHT concentre 6 894 lits et places soit 70% des lits MCO du département, 93% de la psychiatrie, 78% des lits de soins de suite et de rééducation, 100% unités de soins de longue durée, 74% des maisons de retraite et 100 % des places en HAD…
Ces structures réunies autour du CHU de Tours vont composer ensemble un projet médical partagé. Les acteurs travailleront ensemble pour concilier l’offre de soins de proximité et si besoin la redéfinir et pour garantir la sécurité de prise en charge. Ils veilleront à fluidifier les parcours de soins autour de l'ambulatoire, accordant une vigilance particulière à la sortie du patient fragilisé vers les soins de suite de réadaptation et à partir de là vers l’EHPHAD qui l'accueillera in fine. Enfin, ils coordonneront leurs efforts pour apporter une réponse à l’augmentation de certaines pathologies comme les maladies mentales.
Les nouveaux membres du GHT Touraine-Val-de-Loire
Le Centre Bois Gibert, Anas-Le Courbat, La Maison des Adolescents, L’Association SOS[...]
Actualité
Il y a 1 mois
CHU Rouen

L’hospitalisation à domicile tend à se développer pour répondre aux réalités sociodémographiques et aux changements de besoins en matière de santé. Les demandes de prises en charge en HAD devraient tendre à augmenter et les médecins généralistes, pivots de la prise en charge vont être de plus en plus sollicités pour accepter des patients en HAD. L’adhésion des médecins libéraux à ce système de prise en charge est primordiale pour assurer son développement. Je me suis intéressée au ressenti des médecins généralistes lors d’une prise en charge en HAD, en effectuant une étude qualitative par la réalisation de 10 entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes ayant déjà travaillé a[...]

Actualité
Il y a 1 mois
Infirmiers

En 2015, les effectifs infirmiers dans les établissements de santé en France ont augmenté par rapport à 2014, selon l'ouvrage de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) Les établissements de santé – édition 2017 publié le 29 juin 2017. Néanmoins, le nombre de titulaires et de stagiaires de la fonction publique hospitalière a tendance à diminuer. Explications.

couloir d'hôpital

La fonction publique hospitalière regroupe le plus grand nombre d'infirmiers (232 649 professionnels).

312 532 infirmiers sont en exercice au sein d'un établissement de santé en France en 2015, selon l'ouvrage Les établissements de santé – édition 2017, publié par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) le 29 juin 2017. Cela représente une progression de 0,6 % par rapport à 2014. Le nombre d'infirmiers employés en CDD a augmenté de manière conséquente (+10,8%), passant ainsi de 21 035 à 23 582. Le nombre de personnels en CDI a quant à lui connu une augmentation moindre (+0,3%) et se chiffre à 78 008 employés. En revanche, les effectifs des titulaires et stagiaires de la fonction publique hospitalière ont diminué de 0,4 % et s'élèvent à 210 943 en 2015. Une grande majorité des infirmiers exerce au sein d'un établissement public (232 649). Les établissements privés à but non lucratif dénombrent 35 060 professionnels et les établissements privés à but lucratif 44 823.

Un salaire débutant de 21 897 euros net en moyenne

Dans son document, la DREES ne détaille pas le salaire des infirmiers. Néanmoins, elle se penche sur celui, en 2014, des professions intermédiaires soignantes, sociales, administratives et techniques dont les IDE font partie. Ainsi, le salaire des infirmiers semble plus élevé dans le secteur public, où ils touchent en moyenne 27 919 euros net. Dans le secteur privé à but non lucratif, le salaire net annuel des IDE s'élève en moyenne à 26 213 euros et à 25 869 euros dans le secteur privé à but lucratif. Comme on peut l'imaginer, en fonction de l'âge, la rémunération n'est pas la même. Un infirmier âgé de moins de 30 ans est susceptible de toucher un salaire net mensuel de 21 897 euros alors qu'en fin de carrière, à 60 ans ou plus, un IDE peut espérer gagner en moyenne 33 487 euros.

Structure des emplois et salaires nets annuels moyens par tranch d'age et csp 2014

12,4 millions de patients hospitalisés en 2015

La DREES fait également le point sur les structures hospitalières, les hospitalisations et les différents types de prises en charge. En 2015, 12,4 millions de patients ont été hospitalisés une ou plusieurs fois au sein des quelques 3 089 structures hospitalières réparties sur le territoire. En tout, le secteur hospitalier a pris en charge 12 millions de séjours en hospitalisation complète et 16 millions de journées en hospitalisation partielle. Comme le souligne la DREES, l'augmentation du nombre de prises en charge se poursuit, sous l'effet du vieillissement de la population. La répartition de l'activité hospitalière entre temps complet et temps partiel continue d'évoluer, l'hospitalisation partielle poursuivant sa progression, notamment en court et moyen séjour, où sa part dans l'activité est de plus en plus importante. Par ailleurs, plus de 21 millions d'actes ont été réalisés en ambulatoire. De leur côté, les structures des urgences qui sont au nombre de 723 accueillent en moyenne 28 000 patients par an, soit environ 77 par jour. Elles ont ainsi pris en charge 20,3 millio[...]

Actualité
Il y a 1 mois
Réseau CHU

En juin, un voile sombre a recouvert le monde de la santé endeuillé par le décès d’une icône féministe et européenne, Simone Veil et par la disparition d’un grand chirurgien cardiaque le Pr Cabrol. Deux autres événements ont été largement suivis par les médias, le congrès de l’ASCO, vitrine du progrès médical dans la lutte contre le cancer, une météo en état d’alerte fortes chaleurs avec un mois d’avance.

La République en deuil

Ancienne déportée, ancienne ministre de la santé et icône des droits des femmes, Simone Veil s’est éteinte, vendredi 30 juin à l’âge de 89 ans. « Puisse son exemple inspirer nos compatriotes, qui y trouveront le meilleur de la France», a déclaré le Président Macron. Au Panthéon des personnalités préférées des françaises, Simone Veil restera la femme qui a porté la loi pour le droit à l’avortement en 1974 marquant de son empreinte l’histoire du féminisme. Inoubliable, son visage « Celui d’une République debout » selon l’expression du Premier Ministre Edouard Philippe, reflète la beauté et le courage d’une personnalité politique engagée, livrant combat pour défendre ses convictions envers et contre tous. Ses traits expriment aussi la force et la détermination d'une survivante. Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, ex-épouse de l'un des fils de Simone Veil, livre sa "double émotion", "de citoyenne" et "personnelle" sur RTL.
"Je pense que c'est elle qui m'a fait découvrir le service public, le service aux autres (...) Je garde en exemple sa droiture, sa force de conviction (...) Une grande dame tant sur le plan personnel que sur le plan de son image publique." Ces propos ont été extraits de la citation publiée sur une page « live » ouverte par le Monde pour suivre en direct les réactions à la disparition de Simone Veil. Dès l’annonce du décès, les chaines bouleversent leur gille et réservent des après-midis ou soirées à la mémoire de Simone Veil. Et pour la petite histoire on pourrait se repasser en boucle le moment où Simone Veil défait avec naturel son chignon à la demande de Christophe Dechavanne, un « moment de grâce » que Bernadette Fabrégas @FabregasBern a partagé sur les réseaux sociaux. Enfin, la question d’organiser des d’obsèques nationales est soulevée et trouve un large écho sur les réseaux sociaux et dans les journaux. Sources Le Parisien - Macron, Hollande, Royal, Borloo, Raffarin... Ils rendent hommage à Simone Veil
http://www.leparisien.fr/politique/suivez-en-direct-les-reactions-au-deces-de-simone-veil-30-06-2017-7100175.php Le Monde - En direct : suivez les réactions à la disparition de Simone Veil http://www.lemonde.fr/mort-de-simone-veil/live/2017/06/30/en-direct-mort-de-simone-veil-icone-francaise-du-xxe-siecle_5153676_5153643.html#XZPBzFT3ImkGcKSh.99 Le Figaro - Hommage à Simone Veil : les chaînes bouleversent leurs grilles
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/hommage-a-simone-veil-les-chaines-bouleversent-leurs-grilles_74b20ed8-5d83-11e7-9597-7bc7fc02e415/ Quand Simone Veil détachait son chignon face à Christophe Dechavanne, en 1986
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/quand-simone-veil-detachait-son-chignon-face-a-christophe-dechavanne-en-1986_38a668a8-5d74-11e7-9597-7bc7fc02e415/ France Info - Simone Veil : des obsèques nationales ? http://www.francetvinfo.fr/politique/simone-veil/simone-veil-des-obseques-nationales_2262693.html Réseau CHU - Une très grande dame s’en est allée...
http://www.reseau-chu.org/article/la-grande-dame-sen-est-allee/ Décès du Pr Christian Cabrol Le 16 juin, le Pr Christian Cabrol s’est éteint à l’âge de 91 ans. Grande figure de la chirurgie cardiaque, il a réalisé en 1968, avec l’assistance du Pr Iradj Gandjbakhch, la première greffe du cœur en Europe, puis en 1982 la première transplantation cœur-poumons, et enfin en 1986 la première implantation d’un cœur artificiel - le Jarvik 7 - en Europe. La presse retiendra son œuvre de pionnier. « L’homme aux 400 greffes a rendu son dernier souffle, là où il a exercé toute sa vie et là où il a réalisé la première greffe cardiaque en Europe en avril 1968, quelques mois après celle historique du Pr Christiaan Barnard, au Cap (Afrique du Sud). » rappelle le Quotidien du médecin. Dans son article, le Dr Irène Drogou insiste sur le caractère aventurier du personnage et revient sur ses engagements à la tête de l'Association France Transplant et de l'Association pour le développement et l'innovation en cardiologie (Adicare), à l’origine de l'Institut de cardiologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. L’annonce de son décès a été reprise la plupart des médias nationaux et régionaux Sources AP-HP - Communiqué : Décès du Professeur Christian Cabrol, chirurgien pionnier de la greffe cardiaque à la Pitié-Salpêtrière
http://www.aphp.fr/contenu/ap-hp-deces-du-professeur-christian-cabrol-chirurgien-pionnier-de-la-greffe-cardiaque-la Le quotidien du médecin - Décès du Pr Christian Cabrol, pionnier de la greffe cardiaquehttps://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/06/16/deces-du-pr-christian-cabrol-pionnier-de-la-greffe-cardiaque_848469

Lutte contre le cancer, les scientifiques en congrès

Du 2 au 6 juin, l'actualité santé internationale est dominée par les innovations en matière de lutte contre le cancer présentées lors du congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). 25 000 cancérologues du monde entier se sont retrouvés à Chicago pour partager un message scientifique positif contenant 5 000 études cliniques relatant les tout dernières pistes prometteuses. Des résultats qualifiés d'"impressionnants" évoquent de possibles rémissions grâce à la génomique pour des patients atteints de myélome multiple. D'autres avancées significatives sont mises en lumière dont un nouveau traitement antihormonal contre le cancer agressif de la prostate. Il est aussi question de simple prise de sang en remplacement d’une biopsie pour détecter des cancers précoces, donc augmenter les chances de guérir. Sous l’effet conjugué du progrès, de la médecine personnalisée et de la maîtrise du traitement par l’intéressé, l’espérance de vie du patient augmente régulièrement ; le cancer est en passe de devenir une maladie chronique. L’absence de risque d'avoir des enfants après un cancer du sein a aussi été démontrée. Parmi la dizaine d’avancées retenues par Sciences et Avenir, une thérapie ciblée performante pour lutter contre la progression du cancer du poumon.
La qualité de vie a également fait l’objet de recherches poussées avec la reconnaissance des bienfaits de la méditation et de l’e-santé. Une appli[...]