Actualité
Mobilisation contre les maladies tropicales négligées
Il y a 5 jours
Mobilisation contre les maladies tropicales négligées

Un nombre record de personnes ont reçu des traitements préventifs, mais de sérieux défis demeurent.

Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Opiacés : « Je changeais de pharmacie pour ne pas me faire repérer »
Actualité
Opiacés : En France, des centaines de morts par an
Il y a 12 heures
Opiacés : En France, des centaines de morts par an
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
L’OMS va tester un vaccin antipaludique en Afrique
Il y a 17 heures
L’OMS va tester un vaccin antipaludique en Afrique
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Il y a 2 jours
Au Canada, du cannabis un peu moins planant
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Quand le « procédurier maladif » est privé d’avocat
Il y a 3 jours
Quand le « procédurier maladif » est privé d’avocat
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Hépatites virales : un fléau mondial en expansion
Il y a 3 jours
Hépatites virales : un fléau mondial en expansion
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Implant Essure : les experts ne jugent « pas nécessaire » d’en restreindre l’utilisation
Actualité
Des perturbateurs endocriniens retrouvé dans les cheveux d’enfants
Il y a 4 jours
Des perturbateurs endocriniens retrouvé dans les cheveux d’enfants
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Actualité
Implants Essure : un comité d’experts étudie le rapport bénéfices et risques pour les patientes
Actualité
Les fractures françaises (4/5) : santé, des territoires abandonnés
Il y a 5 jours
Les fractures françaises (4/5) : santé, des territoires abandonnés
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 1 heures
Cochrane

Contexte Le syndrome des jambes sans repos est une maladie fréquente et invalidante qui touche entre 5 % et 15 % de la population. De nombreux médecins ne connaissent pas encore cette maladie et ne savent pas reconnaître ses symptômes. Elle peut ...

Presse médicale
Il y a 1 heures
Cochrane

Question de la revue L’alimentation des nouveau-nés avec un lait maternisé contenant des protéines hydrolysées permet-elle de réduire le risque qu’ils développent des allergies (asthme, dermites ou eczéma, rhinite allergique) ou des allergies al[...]

Presse médicale
Il y a 2 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 24 April 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique
Author(s): Katia Stankovic Stojanovic, Sophie Georgin-Lavialle, Gilles Grateau
L’amylose AA reste l’une des trois grandes variétés d’amylose multisystémique, avec l’amylose AL et les formes héréditaires. Son incidence semble toutefois diminuer dans les pays occidentaux, où les maladies inflammatoires sont la principale cause d’amylose, au premier rang desquelles se tient la polyarthrite rhumatoïde, suivie par la spondylarthrite ankylosante et les syndromes auto-inflammatoires. Parmi les tumeurs, il faut signaler la maladie de Castleman, dont l’ablation chirurgicale permet parfois la résolution des symptômes de l’amylose. Une inflammation prolongée est un prérequis au développement d’une amylose AA ; la protéine majoritaire des dépôts est un fragment de la protéine serum amyloid A (SAA), l’une des protéines de la réaction inflammatoire. Cependant, d’autres facteurs, notamment génétiques, sont impliqués dans la susceptibilité à la survenue de l’amylose AA. La néphropathie est la principale manifestation clinique de l’amylose de type AA. La recherche de protéinurie et la mesure de la créatinine plasmatique restent les éléments de dépistage de l’amylose au cours de toute maladie qui comporte une inflammation chronique. Le diagnostic précis de l’amylose AA nécessite de confronter l’ensemble des données cliniques et histologiques et notamment de l’immunohistochimie, afin de ne pas la confondre avec l’une des autres variétés. Une fois installée, l’amylose AA reste de mauvais pronostic en raison de l’insuffisance rénale terminale, qui est le terme ultime de la néphropathie, et de l’atteinte digestive qui s’accompagne de dénutrition profonde. Les traitements actuels sont ciblés sur la maîtrise de l’inflammation ; des médicaments inhibant l’interaction [...]

Presse médicale
Il y a 2 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 24 April 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique
Author(s): Katia Stankovic Stojanovic, Sophie Georgin-Lavialle, Gilles Grateau
L’amylose AA reste l’une des trois grandes variétés d’amylose multisystémique, avec l’amylose AL et les formes héréditaires. Son incidence semble toutefois diminuer dans les pays occidentaux, où les maladies inflammatoires sont la principale cause d’amylose, au premier rang desquelles se tient la polyarthrite rhumatoïde, suivie par la spondylarthrite ankylosante et les syndromes auto-inflammatoires. Parmi les tumeurs, il faut signaler la maladie de Castleman, dont l’ablation chirurgicale permet parfois la résolution des symptômes de l’amylose. Une inflammation prolongée est un prérequis au développement d’une amylose AA ; la protéine majoritaire des dépôts est un fragment de la protéine serum amyloid A (SAA), l’une des protéines de la réaction inflammatoire. Cependant, d’autres facteurs, notamment génétiques, sont impliqués dans la susceptibilité à la survenue de l’amylose AA. La néphropathie est la principale manifestation clinique de l’amylose de type AA. La recherche de protéinurie et la mesure de la créatinine plasmatique restent les éléments de dépistage de l’amylose au cours de toute maladie qui comporte une inflammation chronique. Le diagnostic précis de l’amylose AA nécessite de confronter l’ensemble des données cliniques et histologiques et notamment de l’immunohistochimie, afin de ne pas la confondre avec l’une des autres variétés. Une fois installée, l’amylose AA reste de mauvais pronostic en raison de l’insuffisance rénale terminale, qui est le terme ultime de la néphropathie, et de l’atteinte digestive qui s’accompagne de dénutrition profonde. Les traitements actuels sont ciblés sur la maîtrise de l’inflammation ; des médicaments inhibant l’interaction [...]

Actualité
Il y a 5 heures
sante-medecine-RFI

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, l'Organisation mondiale de la santé a annoncé à Nairobi lundi 24 avril qu'un vaccin antipaludique allait être testé pour la première fois à grande échelle dans trois pays : le Kenya, l[...]

Actualité
Il y a 10 heures
SNPI

« Quelles sont les maladies contre lesquelles je suis vacciné ? Mes vaccins sont-ils à jour ? Quels sont les vaccins qui nécessitent un rappel ? A quoi servent les vaccins ? »...

Premier site institutionnel sur la vaccination en direction du grand public, vaccination-info-service.fr est un site d'information conçu par Santé publique France à la demande du ministère chargé de la Santé et en lien avec des partenaires institutionnels et des experts.

Il a pour vocation d'apporter des informations factuelles et pratiques pour répondre aux questions sur la vaccination. Des contenus multimédias attractifs (animations, infographies, vidéos d'experts…) enrichissent le site pour une information [...]