Actualité
Il y a 6 jours
Nouveau kit pour animer des activités sur l'alimentation durable

Notre système alimentaire nous confronte aujourd'hui à de nombreuses problématiques. Il exerce des pressions importantes et souvent destructrices sur l'environnement chez nous et dans les pays du Sud (perte de biodiversité, pollutions, changements climatiques). Les impacts sur la santé (obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, etc.) et les inégalités sociales sont particulièrement préoccupants. Les ménage, bien que sensibles à l'idée d'une nourriture de qualité, ne sont pas forcément prêts à modifier leurs habitudes alimentaires parce qu'ils craignent d'y laisser une part trop importante de leur budget ou ne savent tout simplement pas comment s'y prendre.

Apprendre au consommateur à s'interroger sur son alimentation, à respecter la nourriture et celui qui la produit, retrouver le plaisir de manger sain, local et de saison, découvrir les savoir-faire culinaires et la conservation des aliments, le tout en ménageant son budget et son temps : telles sont les lignes de force d'un Défi Alimentation Durable.

Dans le prolongement du Défi Alimentation Durable namurois, Inter-Environnement Wallonie et Espace Environnement ont bénéficié du soutien du Ministre wallon de l'Environnement pour développer un kit d'animation à destination des animateurs socio-culturels qui souhaitent aborder cette thématique avec leurs publics.

Cet outil a été développé en partenariat avec cinq associations wallonnes avec qui Inter-Environnement Wallonie et Espace Environnement ont collaboré afin de transposer le Défi Alimentation Durable à des ménages au revenu plus modeste et/ou qui ne sont pas d'emblée sensibilisés à la thématique de l'alimentation durable.

Un des objectifs de ce kit est de donner des ressources et éléments méthodologiques aux animateurs afin qu'ils puissent lancer un « Défi Alimentation Durable » avec des groupes constitués qu'ils accompagnent. Il présente également quelques notions clés liées à l'alimentation durable ainsi qu'une série d'activités qui peuvent être organisées dans le cadre du Défi. Sans se prétendre exhaustif, il référence également des animations et outils existants en éducation [...]

Santé Environnement
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 14 minutes
Amazon medecine
Recettes à l'extracteur de jus: 140 recettes pour faire le plein de vitamines
Clémence Roquefort
(2)

Acheter neuf : EUR 9,95
6 neuf & d'occasion à partir de EUR 6,50

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Actualité
Il y a 14 minutes
Amazon medecine
Recettes à l'extracteur de jus: 140 recettes pour faire le plein de vitamines
Clémence Roquefort
(2)

Acheter neuf : EUR 9,95
6 neuf & d'occasion à partir de EUR 6,50

(Consultez la liste Meilleures ventes Médecine pour des informations officielles sur le classement actuel de ce produit.)
Blog
Il y a 1 heures
Rédaction médicale et scientifique

Article très bien fait publié dans Pain (en accès libre), avec un titre informatif contenant le résultat et un verbe conjugué (tout ce que j'aime) : "Perioperative pregabalin administration does not prevent chronic postoperative pain: systematic review with a meta-analysis of randomized trials". Félicitations pour Valeria Martinez, hôpital Raymond Poincaré. Une vidéo résume le travail... à voir.

Si le résultat principal semble confirmer ce qui était connu (pas de différence prégabaline versus placebo à 3 mois, avec des essais de qualité 'moyenne') ; c'est en opposition avec certaines pratiques. La méthodologie de cette revues systématique a attiré mon attention : bien fait, avec PROSPERO, GRADE, PRISMA, Cochrane, etc..... Ce travail ne rentre pas dans l'épidémie de mauvaises revues systématiques trompeuses : bravo.

Les informations de cette revue confirment encore ce qui est trop fréquent :

1) environ 60 % des essais (avec critère principal à 3 mois) n'ont pas été publiés ; ce qui est réconfortant, c'est que certaines données ont été obtenues pour ces essais ; dans ce travail, les essais non publiés correspondaient à 79 % (1492 / 1884) des patients inclus dans ces essais... heureusement que les patients ne savent pas que leur participation n'a peut-être servi à rien !!!! Allez lire dans l'article la figure reprise ci-dessus.

2) les pratiques ne sont pas cohérentes avec les données de la science : "Pooled data from published and unpublished studies provide no support for the efficacy of pregabalin for preventing chronic postsurgical pain"

Je remercie infiniment Valeria Martinez pour les informations transmises ; elle m'a confirmé que son travail était dans la moyenne habituelle des revues systématiques, à savoir 2 % des articles identifiés ont été inclus, et 13 mois de travail ; je reprends ci-dessous un extrait de son email :

Pour expérience contact avec les auteurs

Contact pa[...]

Blog
Il y a 1 heures
Rédaction médicale et scientifique

Article très bien fait publié dans Pain (en accès libre), avec un titre informatif contenant le résultat et un verbe conjugué (tout ce que j'aime) : "Perioperative pregabalin administration does not prevent chronic postoperative pain: systematic review with a meta-analysis of randomized trials". Félicitations pour Valeria Martinez, hôpital Raymond Poincaré. Une vidéo résume le travail... à voir.

Si le résultat principal semble confirmer ce qui était connu (pas de différence prégabaline versus placebo à 3 mois, avec des essais de qualité 'moyenne') ; c'est en opposition avec certaines pratiques. La méthodologie de cette revues systématique a attiré mon attention : bien fait, avec PROSPERO, GRADE, PRISMA, Cochrane, etc..... Ce travail ne rentre pas dans l'épidémie de mauvaises revues systématiques trompeuses : bravo.

Les informations de cette revue confirment encore ce qui est trop fréquent :

1) environ 60 % des essais (avec critère principal à 3 mois) n'ont pas été publiés ; ce qui est réconfortant, c'est que certaines données ont été obtenues pour ces essais ; dans ce travail, les essais non publiés correspondaient à 79 % (1492 / 1884) des patients inclus dans ces essais... heureusement que les patients ne savent pas que leur participation n'a peut-être servi à rien !!!! Allez lire dans l'article la figure reprise ci-dessus.

2) les pratiques ne sont pas cohérentes avec les données de la science : "Pooled data from published and unpublished studies provide no support for the efficacy of pregabalin for preventing chronic postsurgical pain"

Je remercie infiniment Valeria Martinez pour les informations transmises ; elle m'a confirmé que son travail était dans la moyenne habituelle des revues systématiques, à savoir 2 % des articles identifiés ont été inclus, et 13 mois de travail ; je reprends ci-dessous un extrait de son email :

Pour expérience contact avec les auteurs

Contact pa[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Santé Environnement
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d'interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce compris les produits à base de glyphosate. Cette décision se base sur l' « application du principe de précaution » et sur le fait que des alternatives sont largement disponibles. IEW et N&P saluent cette décision, qui non seulement assure la cohérence entre les niveaux de pouvoirs (les trois Régions ayant décidé d'interdire les utilisations d'herbicides à base de glyphosate) mais envoie également un signal fort : les usages par les particuliers de pesticides appartiennent au passé !

Pour IEW et N&P, cette décision pourrait être élargie et s'appliquer non seulement aux herbicides, mais à l'ensemble des pesticides destinés aux usages par les particuliers puisque de nombreuses alternatives sont disponibles également pour ces applications. En outre, IEW et N&P appellent à une concrétisation rapide de cette interdiction, afin d'éviter que ne se prolonge la présence des produits à base de glyphosate dans les rayons des jardineries, alors [...]

Actualité
Il y a 2 heures
Santé Environnement
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d'interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce compris les produits à base de glyphosate. Cette décision se base sur l' « application du principe de précaution » et sur le fait que des alternatives sont largement disponibles. IEW et N&P saluent cette décision, qui non seulement assure la cohérence entre les niveaux de pouvoirs (les trois Régions ayant décidé d'interdire les utilisations d'herbicides à base de glyphosate) mais envoie également un signal fort : les usages par les particuliers de pesticides appartiennent au passé !

Pour IEW et N&P, cette décision pourrait être élargie et s'appliquer non seulement aux herbicides, mais à l'ensemble des pesticides destinés aux usages par les particuliers puisque de nombreuses alternatives sont disponibles également pour ces applications. En outre, IEW et N&P appellent à une concrétisation rapide de cette interdiction, afin d'éviter que ne se prolonge la présence des produits à base de glyphosate dans les rayons des jardineries, alors [...]