Actualité
Il y a 5 mois
Nutrition: vers la fin du "tout mixé" pour les personnes âgées en maisons médicalisées

Le spécialiste de la restauration collective Sodexo réintroduit des morceaux dans certaines de ses préparations culinaires servies dans les maisons de retraite médicalisées. Objectif: redonner de l'appétit au quatrième âge.


News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 7 heures
Créteil : toujours plus de participants à la marche contre le cancer
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 8 heures
Cancer du foie : hausse du taux de mortalité aux Etats-Unis
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 9 heures
Comment aimer les cèpes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 10 heures
Glyphosate : opération coup de poing des agriculteurs sur les Champs-Élysées
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 11 heures
Pollution de l'air : que respire-t-on quand on prend le métro ?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 12 heures
Réforme du travail: des acteurs de la santé au travail alertent sur la disparition du CHSCT
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 13 heures
Levothyrox: une notice a été diffusée pour aider les victimes à déposer plainte
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 14 heures
Pourquoi il faut prendre avec prudence l'étude sur l'aluminium dans les vaccins
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 22 heures
Tous les restaurants universitaires vont bientôt proposer des repas végétariens
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 23 heures
Vaccins : l'aluminium en accusation
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 23 heures
Alzheimer : des visites au musée pour stimuler les malades
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 15 heures
JIM

Paris, le samedi 23 septembre 2017 – Les différentes agences sanitaires se sont engagées dans un vaste travail de réactualisation des recommandations nutritionnelles. Outre le contenu de ces dernières, leur forme devra également fortement évoluer pour s’adapter aux nouveaux modes de communication et pour répondre à de multiples écueils, qui limitent depuis lon[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Réseau CHU
Retrouver une mobilité et une autonomie beaucoup plus vite après l’intervention chirurgicale en invitant le patient à prendre une part active à son rétablissement. Pour proposer cette récupération rapide aux personnes opérées dans son unité, le service de Chirurgie digestive du CHRU de Nancy est entré dans le programme innovant de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie, labellisé par le Groupe francophone de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie (GRACe ).

Récupérer plus rapidement son autonomie

Les principes reposent sur la diminution du stress chirurgical et le maintien de l’homéostasie (équilibre des constantes générales comme la température, le fonctionnement du cœur, la pression artérielle, etc.), avec un retour rapide à l’état physiologique de base. L’objectif principal est de diminuer les complications et de favoriser une récupération plus rapide pour le patient.
Un confort très apprécié des patients
Après l’intervention, dès son retour en chambre, le patient est assis au fauteuil, autorisé à boire et à manger. Le lendemain, il se lève, fait sa toilette, marche et se nourrit selon son appétit. Aucun drain chirurgical ni sonde urinaire ne sont mis en place, permettant au patient de retrouver son autonomie très rapidement.
Le retour à domicile est possible en l’absence de fièvre ou de douleur avec un bilan biologique satisfaisant. Un bilan sanguin est réalisé chaque jour et permet au patient, selon des seuils fixés, de sortir au quatrième jour après une chirurgie colique, contre 6 à 7 jours habituellement.
Comme en chirurgie ambulatoire, le patient est informé en p[...]
Presse médicale
Il y a 3 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 19 September 2017
Source:Nutrition Clinique et Métabolisme
Author(s): Philippe Fayemendy, Jean Claude Desport, Jérémy Cornu, Olivier Ragi, Pierre Jésus
Introduction et objectifsLes données sur nutrition et sclérose en plaque sont discordantes et peu précises. L’objectif de cet article était de faire un point sur les facteurs nutritionnels impliqués dans la sclérose en plaque, de la prévention de la maladie à la prise en charge spécifique des patients.RésultatsParmi les paramètres environnementaux nutritionnels suspectés de participer à la pathogenèse de la sclérose en plaque, l’obésité du jeune adulte et l’insuffisance en vitamine D sont des facteurs de risque reconnus. Les données sont insuffisantes pour préciser la prévalence ou l’incidence des altérations du statut nutritionnel des patients, mais la sclérose en plaque peut exposer au risque de dénutrition, le surpoids pourrait concerner une part importante des patients, et l’obésité être moins fréquente qu’en population générale. Les causes de dénutrition lors de la sclérose en plaque sont multiples. La prévalence élevée des troubles de la déglutition impose un dépistage de ces anomalies. La prise en charge nutritionnelle doit être pluridisciplinaire et graduée, incluant des conseils d’adaptation de textures et de positionnement, des conseils diététiques, la supplémentation orale voire la nutrition entérale. L’alimentation pourrait jouer un rôle dans l’évolution de la sclérose en plaque. Les données de la littérature sont insuffisantes pour établir des recommandations quant à la prise en charge diététique spécifique lors de la sclérose en plaque. Cependant, la limitation de consommation des acides gras polyinsaturés et des acides gras trans, la réduction de l’apport sodé, l’augmentation de l’apport en acides gras polyinsaturés ou en vitamine D sont les éléments les plus fréquemment cités comme facteurs d’amélioration potentiels.Introduction and objectivesNutritional data on multiple sclerosis are discordant and have a low accuracy. The objective of this article was to focus on the nutritional factors involved in multiple sclerosis, from the prevention of disease to the specific management of patients.ResultsAmong the many nutritional environmental parameters suspected of participating in the pathogenesis of multiple sclerosis, obesity in young adults and vitamin D deficiency are[...]

Presse médicale
Il y a 3 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 19 September 2017
Source:Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique
Author(s): M. Inghels, P.A. Coffie, J. Larmarange
Position du problèmeEn Côte d’Ivoire, peu de documents renseignent sur les besoins en santé et les barrières d’accès aux soins chez les jeunes. Cette étude cherchait à mesurer et à décrire l’offre de soins, les besoins et les freins au recours aux soins, en particulier en santé sexuelle et reproductive, et l’acceptabilité d’une visite médicale à la rentrée universitaire, chez les étudiants de l’université Houphouët-Boigny, à Abidjan.MéthodesL’étude était une enquête transversale représentative des étudiants de 2e année sélectionnés par un sondage aléatoire équiprobable à deux degrés.RésultatsAu total, 543 étudiants (322 hommes et 221 femmes) ont été interrogés (98,4 % de participation). Parmi les étudiantes ayant déjà eu des relations sexuelles, 38,4 % (IC95 % [30,5 %–47,0 %]) avaient des besoins non satisfaits en matière de contraception et 31,2 % (IC95 % [23,7 %–40,0 %] avaient déjà vécu une grossesse non désirée. La peur d’effets indésirables sur la fertilité était le principal motif de non utilisation des méthodes contraceptives hormonales qui étaient les méthodes contraceptives les plus désirées chez les étudiants. Les principaux problèmes de santé déclarés par les étudiants étaient le paludisme (54,3 %), les infections respiratoires (44,6 %), les problèmes de constipation (28,0 %) et les troubles psychologiques (25,9 %). La principale barrière d’accès au centre de santé de l’université était la perception du coût élevé de ses services malgré leur gratuité, ce qui traduit des problèmes de visibilité sur cette offre et ses prestations. La majorité des étudiants étaient favorables à l’instauration d’une visite médicale lors de l’entrée à l’université.ConclusionL’instauration d’une visite médicale permettrait d’améliorer la visibilité de l’offre du centre de santé universitaire et pourrait proposer les services suivants pour compléter au mieux l’offre de santé universitaire actuelle : i) dépistage du VIH, des chlamydiae et de la gonorrhée ; ii) dépistage et vaccination du virus hépatique B ; iii) mise à disposition d’information concernant les méthodes contraceptives ; iv) présentation de l’offre de santé sur l’université. L’aménagement d’espaces où les étudiants puissent avoir accès à une information sur certaines thématiques de santé (sexualité, nutrition, dépression) pourrait aussi compléter l’offre de santé universitaire.BackgroundIn Ivory Coast, little is known about health needs and health access barriers among young people. The aim of this study was to describe health provision, health needs and barriers when seeking medical care, with an emphasis on sexual and reproductive health, and the acceptability of a medical examination for students attending their first year at the Houphouët-Boigny University, Abidjan, Ivory Coast.MethodsWe conducted a representative cross-sectional study among second year students who were selected by two-stage equiprobable random sampling. In-depth interviews were conducted among students and the university health center staff.ResultsFive hundred and forty three students (322 men and 221 women) answered a questionnaire (participation rate 98.4%). Among women who ever had sex, 38.4% (95%CI [30.5%–47.0%]) had unmet contraception needs and 31.2% [23.7%–40.0%] had experienced an unwanted pregnancy. Fear about impaired fertility was the leading reason for non-use of hormonal contraception, the method of choice among most students. The[...]

Actualité
Il y a 5 jours
AFDAS TCA
La clinique jouvence nutrition située à 10 mn de Dijon est à la recherche d'un psychiatre. Vous trouverez ci-dessous l'offre détaillée ainsi que le nom de la personne à contacter :
Médecin Psychiatre H/F
La clinique JOUVENCE NUTRITION est un établissement privé de soins de suite et de
réadaptation de 37 lits d’hospitalisation complète et 10 places d’hospitalisation de jour,
accueillant des adultes atteints de troubles du comportement alimentaire (TCA). La prise en
charge s’effectue au moyen d’une équipe pluridisciplinaire.
Dans le cadre de notre extension, nous recrutons un psychiatre à temps complet en CDI.
Poste offrant de réelles perspectives d’évolution.
Missions :
Consultations médicales,
Prise en charge psychiatrique de la maladie,
Réunions pluridisciplinaires
Profil recherché :
Débutant(e) accepté(e),
Connaissance des TCA appréciée,
Rémunération à définir en fonction de l’expérience.
Postes à pourvoir pour début septembre 2017.
Lieu de travail : Messigny-et- Vantoux (Près de Dijon - Côte d’Or)
Contact : Nicolas RÉROLLE 03.80.60.02.50.
Actualité
Il y a 5 jours
FHF

135 groupements hospitaliers de territoire pour porter et déployer des actions de santé publique ciblées au plus près de la population et des bassins de vie

Véritable outil territorial de santé publique, la mise en place des Groupements hospitaliers de territoire facilitent la construction de parcours territoriaux de santé, intégrant des dispositifs de Prévention ciblés tenant compte des spécificités épidémiologiques, sociologiques et économiques du territoire pour être en adéquation avec les besoins réels du territoire, par ailleurs, pris en compte aux travers des projets médicaux partagés.

Le développement des stratégies de groupes permet aux établissements publics de disposer d’une capacité plus forte à animer une politique globale de prévention sur un territoire donné, en fédérant ainsi l’ensemble des acteurs en santé.

La Commission FHF-Prévention en Santé lance ses premiers travaux sur l’Obésité-nutrition et les troubles cognitifs – mémoire

La commission FHF-Prévention vise à identifier et à proposer les modalités permettant de soutenir un dispositif territorial incitatif, pérenne et efficient de Prévention en Santé en réponse aux attentes des acteurs, des usagers et des patients à partir des initiatives de terrain qu’elle entend valoriser.

Elle proposera des outils d’accompagnement des établissements souhaitant s’inscrire dans cette démarche pour mieux diffuser une culture collective d’appropriation à la Prévention en santé par le renforcement de l’épidémiologie, des évaluations médico-économiques de santé publique des programmes existants et le développement d’indicateurs pertinents pour permettre une réponse pertinen[...]