Actualité
Obésité : la chirurgie, et après ?
Il y a 21 jours
Obésité : la chirurgie, et après ?

La chirurgie bariatrique, ou chirurgie de l’obésité, concerne environ 40 000 personnes par an en France. Elle consiste à diminuer la taille de l’estomac, ou à shunter l’organe, limitant ainsi les apports et l’assimilation de nourriture. Si ses bénéfices sur la perte de poids et l’amélioration des maladies associées (diabète, hypertension…) sont indéniables, cette chirurgie de l’obésité n’est pas dénuée d’effets secondaires.

Des complications fréquentes de la chirurgie de l’obésité

L’après chirurgie bariatrique n’est pas un chemin bordé de roses. 38 % des patients reportent même avoir une mauvaise qualité de vie. Cette opération n’est pas anodine et peut entrainer différentes complications.

Il en existe deux sortes : les complications liées aux opérations chirurgicales elles-mêmes et les carences nutritionnelles.

Les complications de la chirurgie sont essentiellement des occlusions intestinales ou des inflammations de la vésicule biliaire. Elles se traduisent par des douleurs abdominales et des vomissements qui doivent conduire à consulter sans délai.

Des malaises peuvent survenir après les repas, surtout pour l’opération consistant à shunter l’estomac (By-pass gastrique). Qualifiés de « Dumping syndrome», ils sont liés à l’arrivée brutale des aliments dans l’intestin. Une alimentation fragmentée est indispensable, mais ne résout pas toujours totalement le problème.

Les carences nutritionnelles résultent de pauvreté ou la sélectivité des apports. En effet, après cette chirurgie de l’obésité, les patients ne peuvent ingérer que de faibles quantités de nourriture. Ils sont également susceptibles de ressentir certaines aversions alimentaires, ce qui entraine des repas déséquilibrés. Les personnes souffrent de carence en :

  • Fer, pouvant déboucher sur une anémie ;
  • Zinc, provoquant des chutes de cheveux ;
  • Protéines, à cause des apports insuffisants dans la ration alimentaire. Des compléments nutritionnels peuvent être proposés ;
  • En vitamines : B1 (entraînant des troubles neurologiques graves), B12, B9 et D (risque d’ostéoporose).

Pour pallier ces carences, une supplémentation en fer, calcium et vitamines est conseillée. Malheureusement, les suppléments multi-vitaminiques ne sont pas remboursés.

Le suivi médical de la chirurgie de l’obésité

Face à ces complications fréquentes, un suivi est indispensable. Il doit être couplé à l’éducation des patients obèses, et, idéalement, à un accompagnement psychologique.

A savoir ! Il existe en France 37 centres multidisciplinaires spécialisés dans l’obésité. Ils ne peuvent malheureusement pas faire face à l’afflux croissant de[...]

Obesité
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Avantage Supplémentaire Maternité : il était temps !
Il y a 15 minutes
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité

A partir du 29 octobre 2017, les femmes médecins libérales enceintes et/ou adoptantes percevront l’Avantage Supplémentaire Maternité (ASM). Toutes n’y auront cependant pas droit. Un avantage acquis de haute lutte qui vient enfin partiellement pa[...]

Actualité
Il y a 22 minutes
Quotidien du médecin
Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577 circonscriptions électorales) est close depuis le 19 mai. Parmi les prétendants, 115 médecins sont en lice. Qui sont-il[...]
Actualité
Il y a 22 minutes
Quotidien du médecin
Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577 circonscriptions électorales) est close depuis le 19 mai. Parmi les prétendants, 115 médecins sont en lice. Qui sont-il[...]
Actualité
Il y a 23 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des scientifiques cultivent des cellules souches de sang humainDes chercheurs ont récemment réussi à cultiver en laboratoire les cellules souches qui produisent le sang humain. Cette découverte pourrait permettre de mieux soigner les patients souffrant de maladies du sang, sans compter sur les dons de moelle osseuse. [H2]Une expérience inédite[/H2] Pour la première fois, des scientifiques ont cultivé les cellules souches qui produisent le sang humain dans un laboratoire. ...


Actualité
Il y a 23 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des scientifiques cultivent des cellules souches de sang humainDes chercheurs ont récemment réussi à cultiver en laboratoire les cellules souches qui produisent le sang humain. Cette découverte pourrait permettre de mieux soigner les patients souffrant de maladies du sang, sans compter sur les dons de moelle osseuse. [H2]Une expérience inédite[/H2] Pour la première fois, des scientifiques ont cultivé les cellules souches qui produisent le sang humain dans un laboratoire. ...


Actualité
Il y a 23 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des scientifiques cultivent des cellules souches de sang humainDes chercheurs ont récemment réussi à cultiver en laboratoire les cellules souches qui produisent le sang humain. Cette découverte pourrait permettre de mieux soigner les patients souffrant de maladies du sang, sans compter sur les dons de moelle osseuse. [H2]Une expérience inédite[/H2] Pour la première fois, des scientifiques ont cultivé les cellules souches qui produisent le sang humain dans un laboratoire. ...