Actualité
Il y a 1 mois
Oeufs contaminés : quel(s) risque(s) si j'en ai mangé ?

En téléphonant au Centre antipoison de l'hôpital de Nancy (Meurthe-et-Moselle), ce Français expatrié aux Pays-Bas n'était pas rassuré. Après avoir consommé 2 œufs lors d'un pique-nique, dans le...


News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 39 minutes
Pollution de l'air : que respire-t-on quand on prend le métro ?
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 1 heures
Réforme du travail: des acteurs de la santé au travail alertent sur la disparition du CHSCT
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 2 heures
Levothyrox: une notice a été diffusée pour aider les victimes à déposer plainte
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 3 heures
Pourquoi il faut prendre avec prudence l'étude sur l'aluminium dans les vaccins
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 11 heures
Tous les restaurants universitaires vont bientôt proposer des repas végétariens
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 12 heures
Vaccins : l'aluminium en accusation
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 12 heures
Alzheimer : des visites au musée pour stimuler les malades
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 13 heures
Herbicides : la colère des agriculteurs
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 15 heures
Un sirop contre le cancer
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 15 heures
Dangerosité de l'aluminium dans les vaccins: "Nous manquons toujours de preuves"
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Actualité
Il y a 15 heures
Invité dans les Grandes Gueules, Patrick Chêne parle pour la première fois de son cancer (VIDEO)
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 10 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusage[...]

Actualité
Il y a 15 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Ce matin dans Les Grandes Gueules, Patrick Chêne revenait pour la première sur un plateau de télé après avoir subi un cancer. Le journaliste est notamment revenu sur l'écho qu'a connu la tribune qu'il a publié en hommage à l'hôpital public.


Actualité
Il y a 16 heures
CNSA

Anne Burstin, inspectrice générale des affaires sociales (IGAS), a été nommée directrice de la CNSA sur proposition de la ministre des Solidarités et de la Santé et de la secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées. Les textes qui organisent le fonctionnement de la Caisse prévoient que son directeur est nommé par décret pour trois ans. Anne Burstin succède à Geneviève Gueydan dont le mandat a pris fin le 31 juillet 2017.

Le parcours d’Anne Burstin

Ancienne élève de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École nationale d’administration, Anne Burstin est membre de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) depuis 1995.

Depuis cette date, elle a alterné les périodes au sein de l’inspection générale (évaluation de politiques publiques dans l’ensemble du champ des politiques de santé, du social et de l’emploi ; missions d’appui au cabinet ou à l’administration centrale ; coordination du rapport annuel 2012 de l’IGAS sur l’hôpital, contrôles d’organismes divers…) et les postes opérationnels de direction, au niveau régional d’abord, puis au sein d’opérateurs nationaux.

Elle a ainsi exercé les fonctions de directrice adjointe de la direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) d’Aquitaine (2000-2003), pu[...]

Actualité
Il y a 18 heures
JIM

Interview du Dr Anne-Laurence Le Faou, responsable du centre d'addictologie de l’Hôpital Européen Georges Pompidou de Paris et présidente de la Société Francophone de Tabacologie (SFT)
Le sevrage tabagique a connu une révolution ces trente dernières années qui demeure néanmoins méconnue, y compris des professionnels de santé. Alors que par le passé, seule la «[...]

Actualité
Il y a 19 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreus[...]

Actualité
Il y a 19 heures
APF ICM

Questionnaire - témoignage sur la spasticité

Vous pouvez vous aussi répondre au Questionnaire - témoignage


  • Présentation :

Qui êtes vous ? : Femme

Votre âge ? : 46 ans

Un prénom (pseudo ou pas) : Hélène !

  • Décrivez votre spasticité :

Je suis née à 6 mois et demi et je pesais onze cents grammes à la naissance. J'ai été en couveuse deux mois et c'est à 1 an que mes parents ont découverts que je ne tenais pas debout et que je ne marchais pas du à ma naissance prématurée et j'ai donc eu une atteinte neurologique et des problèmes d'éclatements de vaisseaux et on m'a diagnostiqué la maladie de little - IMC.

  • En souffrez-vous beaucoup ?

Oui, j'en souffre beaucoup en ce moment car j'ai un rétrécissement de mon canal lombaire très étroit et un nerf lombaire abimé par un peu d'arthrose et des fourmillements dans les pieds.

Grace aux infiltrations, ça va mieux mais je dois faire de la kiné et de la balnéothérapie car cela est primordial pour moi et j'ai en plus un gros blocage psychologique que je ne commande pas et il faut un certain temps pour me débloquer pour marcher car je suis forcée de me déplacer en taxi et en PAM et cela est pénible et me rends triste.

  • Stress , émotions ont-ils un impact sur les contractures ?

Oui dans la mesure ou ces douleurs chroniques me tendent psychiquement, et du au fait que je ne puissent pas courir lorsque j'ai très envi d'aller aux toilettes, cela me provoque d'énormes fuites urinaire et surtout beaucoup de fatigue lorsqu'il fait trop froid ou trop chaud et que la chaleur est torride l'été et je me sens très très contractée alors cela me gêne beaucoup car ça limite mes déplacements à cause du blocage psychique que j'ai en plus.

Lorsque ça me tends psychiquement, je n'arrive plus à me déplacer.

  • Y a t-il des conséquences dans votre vie quotidienne ?

Je voudrais dire que lorsque la spasticité est trop immense, et surtout à cause de la souffrance psychologique et du blocage psychologique fait que cela m'empêchent de vivre car lorsque les douleurs sont trop énormes, ces douleurs me font très très mal et me donnent envie de pleurer et ces pleurs deviennent des hurlement et cela m'empêche de vivre normalement car je suis coupée du monde et je ne peux plus rien faire.

  • Est-ce que cela vous fatigue ? Est-ce très gênant ?

Oui et cela me fait dormir, tellement je suis fatiguée !

  • Comment êtes-vous soigné ?

Je fais de la Kiné depuis toute petite et j'ai eu un suivi en psychomotricité à la trentaine.

J'ai été dans une Maison de post-Cure à Bois le Roi et j'ai travaillé l'équilibre, la relaxation et j'ai fait un atelier corps et voix pour exprimer ce qu'il y a dans mon corps et mes émotions et cet atelier m'a fait rire et surtout bien dormir mais mes douleurs me faisait tellement mal que ça m'empêchais de marcher et que ça me tendait encore plus psychiquement.

  • Avez-vous des effets indésirables (traitements) ?

Non !

  • Avez-vous des trucs des astuces pour pallier à cette spasticité ?

Je dois faire de la kiné à l'hôpital Saint-Joseph et de la Balnéothérapie à l'hôpital Sainte-Marie dés que ce sera possible car il n'y a pas de place en Balnéothérapie à l'hôpital Sainte Marie et je suis sur liste d'attente mais je vais devoir peut[...]