Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 4 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Sergio Canavero annonce la première transplantation de tête humaine pour décembre 2017. La neurochirurgienne, Marike Broekman, présidente du comité d’éthique de l'EANS lance un cri d'alarme. Cette intervention est contraire à l'éthique.


Actualité
Il y a 4 jours
Epidémiologie France

ASSISTANCE PUBLIQUE - HOPITAUX DE PARIS, Public. FERAY, CYRILLE, SERVICE HEPATOLOGIE CHU HENRI MONDOR, , Assistance Publique Hopitaux de Paris

Actualité
Il y a 4 jours
SNFGE
Offre d’emploi
19/05/2017
N° d'annonce :
170527

Poste de Chef de Clinique-Assistant - CHU de Rennes au 01/11/2017

Un poste de Chef de Clinique-Assistant est disponible au 01/11/2017 dans le Service des Maladies du Foie du CHU de Rennes.

Le service des Maladies du Foie comporte 55 lits d'hospitalisation. Il comprend une unité de soins intensifs de 15 lits, un hôpital de jour, un hôpital de semaine qui sont communs avec le service de gastroentérologie et une unité d'hospitalisation traditionnelle (hépatologie générale, addictologie, transplantation). L'activité de consultation est soutenue avec environ 10 000 consultations par an. Il existe une UF d'explorations hépatiques (échographie, élastométrie, endoscopie oeso-gastro-duodénale et ligatures de varices oesophagiennes, biopsie hépatique transpariétale et transjugulaire, biopsie dirigée et radio-fréquence de tumeurs hépatiques). L'équipe médicale est composée de 3 PU-PH, 4PH, 2 CCA, 1 assistant-spécialiste.

L'activité est particulièrement soutenue dans le domaine des soins intensifs, du cancer du foie, des surcharges en fer (Centre de Référence National), de l'addictologie (consultations et unité d'hospitalisation pour sevrages complexes), des hépatites virales (centre de référence de la région Bretagne) et de la transplantation hépatique (125 transplantations annuelles). Une collaboration étroite est établie avec le service de nutrition.

Le poste offre au candidat une formation polyvalente en hépatologie (consultations, prise en charge de malades transplantés du foie, participation à la gestion d'une unité d'hospitalisation, accès et formation aux explorations de la spécialité). Il aura accès à des plages d'endoscopie sous anesthésie générale (fibroscopie, ligatures de varices oesophagiennes, coloscopies). Il participera aux gardes de soins intensifs et aux permanences d'endoscopie en hépatogastro-entérologie. Une orientation "nutrition" est possible.

Il pourra participer aux activités de recherche et, le cas échéant, pourra poursuivre une formation universitaire de qualité en lien avec l'UMR INSERM/INRA NUMECAN (Nutrition, métabolisme, cancer).

les candidatures (CV et lettre de motivation) devront être adressées au secrétariat du service à Mme Virginie Gaonac'h (Virginie.GAONACH@chu-rennes.fr).

Actualité
Il y a 6 jours
Ministère de la Santé

Suite à l'annonce du nouveau gouvernement ce 17 mai 2017, Agnès Buzynest nommée ministre des Solidarités et de la Santé.

Ancienne interne des Hôpitaux de Paris, Agnès Buzyn a réalisé la majeure partie de son parcours de clinicienne hématologue et d'universitaire à l'Université Paris V-Hôpital Necker où elle a été responsable de l'Unité de soins intensifs d'hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011.
Son parcours de chercheur l'a notamment conduite à diriger une équipe Inserm travaillant sur l'immunologie des tumeurs à l'Institut Cochin-Paris V (2002-2006). Ses nombreux travaux dans les domaines de la greffe de moelle, de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de la leucémie myéloïde chronique (LMC) ont donné lieu à plus de 150 publications originales dans des revues scientifiques en langue anglaise.

Agnès Buzyn a enseigné l'hématologie et l'immunologie des tumeurs et de la transplantation dans plusieurs modules universitaires et est actuellement Professeur d'hématologie à l'Université Pierre & Marie Curie – Paris VI.
Elle garde une activité de consultation d'hématologie à l'hôpital Saint-Antoine, en hématologie clinique.

Elle a exercé de nombreuses fonctions au sein de société savantes et de conseils d'administration : membre du conseil médical et scientifique de l'Agence de la biomédecine (ABM), membre du conseil scientifique de l'Etablissement français du sang (EFS), présidente du conseil scientifique de la société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC).
Elle a, par ailleurs, été membre du collège des personnalités qualifiées du Conseil supérieur des programmes, instance co[...]

Actualité
Il y a 6 jours
EMA Europe
Actualité
Il y a 6 jours
Infirmiers

C’est la fin d’un long suspense. Après la nomination du Premier ministre Edouard Philippe, lundi 15 mai 2017, on connaît désormais la composition de son gouvernement. Le nom du ministre de la santé était particulièrement attendu. Alors que son nom circulait depuis le début de la semaine, Agnès Buzyn vient d’être nommée au ministère des Solidarités et de la Santé.

Agnès Buzyn ministre santé 2017

Après avoir dirigé l’Institut national du cancer entre mai 2011 et mars 2016, cette hématologue de 53 ans avait pris, en mars 2016, la tête de la Haute Autorité de santé. Elle est aujourd'hui ministre des Solidarités et de la Santé.

Professeur d'université en médecine, spécialiste d'hématologie, d'immunologie des tumeurs et de la transplantation, Agnès Buzyn vient d'être nommée ministre des Solidarités et de la Santé. Après avoir dirigé l’Institut national du cancer entre mai 2011 et mars 2016, cette hématologue de 53 ans avait pris, en mars 2016, la tête de la Haute Autorité de santé.

Cette ancienne interne des hôpitaux de Paris (IHP) a réalisé la majeure partie de son parcours de médecin hématologue et d’universitaire à l’université Paris Descartes (Paris V). A l'Hôpital Necker où elle a été responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle (1992-2011). Elle a enseigné l’hématologie et l’immunologie des tumeurs et de la transplantation dans plusieurs modules universitaires puis elle est devenue professeur d’hématologie à l'université Pierre-et-Marie-Curie. Ses nombreux travaux dans les domaines de la greffe de moelle, de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de la leucémie myéloïde chronique (LMC) ont donné lieu à plus de 150 publications originales dans des revues scientifiques en langue anglaise. En mars 2016, elle est officiellement nommée présidente du collège de la Haute Autorité de santé. Elle est actuellement Professeur d’hématologie à l’Université Pierre & Marie Curie Paris VI et conserve une activité de consultation d’hématologie à l’hôpital Saint-Antoine.

Qu’a[...]