Actualité
Il y a 3 jours
Prélèvement et transplantation : enseignement chirurgical par simulation, une exclusivité poitevine

Pour pallier à l'absence de formation spécifique pour chirurgiens préleveurs, le Pr Benoît Barrou, urologue à la Pitié Salpêtrière (AP-HP) a créé en 2009 une école francophone du prélèvement multi-organes (EFPMO)* où les chirurgiens séniors forment les jeunes à la transplantation. "Un enseignement bénévole" souligne le porteur du projet. Et fait marquant, la neuvième session de formation de l’EFPMO a été dispensée à Poitiers, du 19 au 23 juin 2017. Une cinquantaine de jeunes chirurgiens, internes en fin d’étude ou chefs de clinique assistants, se sont initiés en conditions réelles sur Simlife ; un modèle unique de simulation chirurgicale sur des cadavres revascularisés et reventilés grâce à un process informatique breveté. Ce modèle a été conçu dans le laboratoire de simulation de la faculté de médecine de Poitiers par les professeurs Jean-Pierre Richer et Jean-Pierre Faure, et le docteur Cyril Brèque. Théorie, pratique, la semaine de formation est dense, mais se déroule dans une bonne ambiance. « Etudiants, formateurs, tout le monde y met du sien. Nous mettons un point d’honneur à ce que le comportement des jeunes chirurgiens soit irréprochable car c’est essentiel. Quand vous avez les mains dans le cambouis, vous n’êtes pas tout seul, il faut savoir communiquer avec ses collègues », insiste l’urologue. A la fin de la semaine, les étudiants sont interrogés sur leurs acquis dans une épreuve de groupe sur Simlife. « Cette initiative témoigne du dynamisme de Poitiers, CHU, faculté et unité de recherche, sur cet[...]

Réseau CHU
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]