Actualité
Il y a 3 mois
Questionnaire

Questionnaire McGILL pour mesure la qualité de vie des patients. Le Questionnaire McGill sur la qualité de vie (MQOL) original a été élaboré dans les années 1995 à 1997 par la docteure Robin Cohen et ses collègues parce que les questionnaires de qualité de vie n’étaient pas appropriés pour ou leur utilisation validée auprès des personnes en phase terminale de leur maladie (Cohen, Hassan, Lapointe et Mount, 1996; Cohen et Mount, 2000; Cohen et col., 1997; Cohen, Mount, Strobel et Bui, 1995; Cohen, Mount, Tomas et Mount, 1996). Les principaux objectifs associés à l’élaboration du MQOL comprenaient la brièveté et la généralisabilité de l’outil.
Les travaux visant à améliorer le MQOL se sont poursuivis au fil des ans et une version révisée (MQOL révisé) a été élaborée en 2014 (Cohen et col., 2017). Il est nécessaire d’avoir accès à un outil validé qui peut être utilisé auprès d’une personne atteinte de n’importe quel type de maladie terminale, du moment du diagnostic jusqu’au décès. Le MQOL et le MQOL-R sont conçus pour répondre à ce besoin. Ils ont été élaborés pour mesurer la qualité de vie subjective d’une personne atteinte d’une maladie potentiellement mortelle. La définition de la qualité de vie du groupe de travail OMSQDV décrit bien ce que visent à mesurer le MQOL et le MQOL-R : «...la perception que les gens ont de leur situation de vie qui est teintée de la culture et du système de valeurs dans lesquels ils vivent et qui tient compte de leurs buts, de leurs attentes, de leurs normes et de leurs préoccupations. C’est un concept large, intégrant de manière complexe la santé physique, l’état psychologique, le niveau d’autonomie, les relations sociales, les croyances personnelles et leur lien avec les caractéristiques principales de l’environnement d’une personne.»
(Gro[...]

SFAP
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 13 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 July 2017
Source:Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Author(s): B. Khatibi, A. Bambe, C. Chantalat, M. Resche-Rigon, A. Sanna, C. Fac, M. Bagot, F. Guibal


Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

SANTE - Le président américain veut réduire les fonds investis par son pays alors qu'ils représentent les deux tiers des financements gouvernementaux internationaux...


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Cette semaine, nous allons aborder une question grave: les mutilations génitales féminines dans le monde. C’est une pratique sociale qui entraîne un problème de santé publique, avec des conséquences sociales redoutables. Pour lutter contre l’excision en France, il importe de mieux connaître la population de femmes concernées et les pratiques dans les pays d’origine, africains principalement. Pour cela, deux chercheurs de l’Institut national des études démographiques, Armelle Andro et Marie Lesclingand, se sont attelées à cette tâche. Le résultat de ce travail est une publication dans la revue Population & Sociétés n° 543 – avril 2017. (Rediffusion du 23 avril 2017).