Actualité
Il y a 2 mois
Ré-hospitalisation - Coordination

RH7 : le taux de ré-hospitalisation dans un délai de 1 à 7 jours

Aujourd'hui, le panel d'indicateurs disponibles - élaborés selon une méthodologie nationale - est principalement constitué d'indicateurs centrés sur la formalisation des processus de prise en charge des patients notamment au regard des procédures et recommandations de bonne pratique. Ce panel tend à se diversifier et à s'ouvrir à des indicateurs de résultat - dont ceux générés automatiquement à partir du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) - pouvant servir d'alerte pour les équipes.

Le taux de ré-hospitalisations dans un délai de 1 à 7 jours en médecine-chirurgie-obstétrique est un indicateur de résultat hospitalier élaboré en partenariat avec l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH). Il est mis à la disposition des établissements de santé sur la plateforme ScanSanté. Il s'agit d'un indicateur calculé de manière automatisée à partir du PMSI, pour toutes pathologies et tous modes de prise en charge (hors venues itératives du patient dans le cadre par exemple de séances de chimiothérapie ou de dialyse).
Du fait de son caractère global, il s'agit d'un indicateur de vigilance et d'alerte dont l'objectif est, notamment selon son évolution, de permettre à l'établissement de santé de s'interroger sur ses pratiques en le croisant avec d'autres informations, par exemple la durée moyenne de séjour, et de mettre en place des actions d'amélioration si besoin.
Consultez le guide d'accompagnement de l'indicateur RH7 (PDF)

Une démarche progressive

La DGOS et l'ATIH prévoient deux années d'appropriation et d'utilisation de cet indicateur par les établissements de santé avant d'organiser un retour d'expérience. Les ARS et les fédérations hospitalières pourront travailler avec les établissements de santé qui le souhaiteraient et notamment faire remonter :

d'une part, les expériences d'utilisations de cet indicateur par les équipes hospitalières
d'autre part, les pistes d'amélioration concernant la construction de cet indicateur. En effet, les enseignements généralisables tirés de l'utilisation de l'indicateur pourraient venir enrichir sa construction théorique.

A noter : dans un même temps, la DGOS et l'ATIH mettent également à disposition un taux de réhospitalisation dans u[...]
Ministère de la Santé
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 4 jours
Brèves
Ministère de la Santé
Actualité
Il y a 6 jours
Les élections professionnelles 2014
Ministère de la Santé
Actualité
Actualité
Il y a 10 jours
Décès d'un médecin gériatre à Colmar
Ministère de la Santé
Actualité
Actualité
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 11 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 July 2017
Source:Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Author(s): B. Khatibi, A. Bambe, C. Chantalat, M. Resche-Rigon, A. Sanna, C. Fac, M. Bagot, F. Guibal


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Il fallait contenir hémorragie. A Epinay-sous-Sénart, d’ici 5 ans, près de 70 % des médecins de la commune pourraient être partis à la retraite et ne pas être remplacés. Dans une commune où il faut...


Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

SANTE - Le président américain veut réduire les fonds investis par son pays alors qu'ils représentent les deux tiers des financements gouvernementaux internationaux...


Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Paris, capitale de la lutte contre le sida... La conférence internationale de recherche contre la maladie s'est ouverte, aujourd'hui, au Palais des Congrès. Elle réunit, jusqu'à mercredi, les grands noms de la recherche mondiale.


Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Cette semaine, nous allons aborder une question grave: les mutilations génitales féminines dans le monde. C’est une pratique sociale qui entraîne un problème de santé publique, avec des conséquences sociales redoutables. Pour lutter contre l’excision en France, il importe de mieux connaître la population de femmes concernées et les pratiques dans les pays d’origine, africains principalement. Pour cela, deux chercheurs de l’Institut national des études démographiques, Armelle Andro et Marie Lesclingand, se sont attelées à cette tâche. Le résultat de ce travail est une publication dans la revue Population & Sociétés n° 543 – avril 2017. (Rediffusion du 23 avril 2017).

Actualité
Il y a 5 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les plus grands spécialistes du VIH sont à Paris jusqu'à mercredi.