Actualité
Il y a 1 mois
REACH : la mise en œuvre décevante d'un règlement exemplaire

Dix ans après son entrée en vigueur, la réglementation REACH a montré un potentiel d'impact élevé, mais qui se concrétise encore insuffisamment dans la protection des personnes et de l'environnement. Pour les associations de protection de l'environnement, il est urgent de renforcer sa mise en œuvre et d'étendre son champ d'action pour atteindre les objectifs de cette législation phare.

La réglementation REACH a marqué une étape forte dans la législation européenne, allant significativement plus loin que d'autres législations, et intégrant de nouveaux principes révolutionnaires tels que les principes « pas de données, pas de marché » et celui de substitution, en s'appuyant sur le principe de précaution et en renversant la charge de la preuve. Il est devenu un modèle mondial [1], et même les entreprises reconnaissent qu'il les a aidées dans l'amélioration de leur communication sur les dangers [2], et à renforcer leur proactivité sur la gestion des substances chimiques.

Malheureusement, les principes fondamentaux de REACH ne sont pas appliqués. Le processus en lui-même est excessivement lent : alors que le livre Blanc de l'Union européenne de 2001 recensait 1400 substances qui devraient être progressivement remplacées, seules 31 sont aujourd'hui inscrites sur la liste d'autorisation. Par ailleurs, l'Agence Européenne des Substances Chimiques (ECHA) fournit des numéros d'enregistrements – et ce faisant donne accès au marché – à tous les dossiers d'enregistrements, par défaut, même aux dossiers incomplets, inadéquats ou non pertinents, alors que le pourcentage de dossiers d'enregistrement non conformes est resté supérieur à 50% au cours des 5 dernières années [3].

La charge de la preuve, quant à elle, n'a pas été transférée aux industries. Les informations très médiocres fournies par les entreprises dans les dossiers d'enregistrement imposent aux autorités des États membres et aux comités de l'ECHA de chercher et de compléter les informations nécessaires à la gestion des risques.

Alors que le principe de précaution constitue l'un des fondements du règlement, il n'est pas appliqué dans les décisions de restriction ou d'octroi d'autorisations. En accordant les autorisations aux demandeurs qui sollicitent le maintien d'utilisation de substances extrêmement préoccupantes, alors que des alternatives sont disponibles, la Commission porte atteinte aux objectifs du Règlement, entrave l'innovation et pénalise les entreprises qui ont créé des alternatives plus sures.

Par la voix du Bureau Européen de l'Environnement, les associations de protection de l'environnement demandent un engagement politique fort pour renforcer la mise en œuvre du Règlement, et lui permettre d'atteindre l'entièreté de son potentiel de protection de la santé et de l'environnement. Il sera ainsi nécessaire :
- d'intégrer les nouvelles connaissances scientifiques sur les produits chimiques (nanomatériaux, perturbateurs endocriniens, neurotoxicité, effets métaboliques, etc.) et les mélanges ;
- d'élargir le champs d'action de REACH [...]

Santé Environnement
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 4 minutes
AFD

Le diagnostic du diabète est tombé :
« Monsieur P., j’ai regardé vos analyses, vous avez du diabète. » Votre médecin vient de vous annoncer que vous avez un diabète de type 2. Cette annonce, inattendue ou redoutée, peut susciter beaucoup de doutes et de questions :Pourquoi moi ? Quels seront les impacts du diabète sur mon quotidien ? Dois-je changer totalement mon alimentation ?

Ce guide vous donnera les repères essentiels pour vous guider dans ces premiers moments. Vous y trouverez les réponses à vos questions, des témoignages de personnes diabétiques et des ressources pratiques.

Pour téléchargez ce guide, rendez-vous dans votre espace perso. Pour avoir accès à ce guide et à tous nos autres guides thématiques, inscrivez-vous à notre newsletter.

Actualité
Il y a 21 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

I Nativi Americani presentano il tasso più alto di obesità di tutti gli Stati Uniti. Ecco perchè il Pow Wow è diventato così importante.


Presse médicale
Il y a 24 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Hélène Martin, Anne-Laure Liegeon, Jean-François Cuny, Jean-Luc Schmutz, François Truchetet, Amélie Schoeffler


Presse médicale
Il y a 24 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 28 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Enrico Tombetti, Justin C. Mason
Arterial injury with subsequent remodelling and predisposition to arterial stenosis and/or dilation are the hallmarks of Takayasu arteritis. The degree of arterial damage closely aligns with prognosis and therefore its prevention is the predominant aim of therapy. Non-invasive imaging has greatly improved our ability to identify the extent and severity of disease and to monitor its progress. However, many questions remain concerning the optimal use of individual modalities at different stages of disease. Imaging methods for the quantification of arterial damage are lacking[...]

Presse médicale
Il y a 24 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Frédéric Dutheil, Jean Ferrières, Yolande Esquirol
La sédentarité est la première cause de mortalité évitable.Nous sommes principalement sédentaires au travail.La sédentarité doit donc être pleinement considérée comme un risque professionnel, et une préoccupation majeure des employeurs et des professionnels de santé.L’activité physique de loisirs ne compense que partiellement les effets négatifs de la sédentarité au travail.Bouger au travail sans excès (marcher, rester debout) est bénéfique.Les initiatives proposées en entreprise afin de réduire la sédentarité et augmenter l’activité physique des salariés sont efficaces en termes de santé mentale, physique, et de productivité.La prévention de la sédentarité au travail est un partenariat gagnant-gagnant entre les employeurs et les salariés.Sedentary behaviors are a leading cause of preventable mortality in developed countries.We mainly have sedentary behaviors at work.Sedentary behaviors must be considered as an occupational risk, and therefore must be a major concern for managers and physicians/health researchers.Recreational physical activity only partly compensates for the negative effects of physical inactivity at work.Physical activity at work without excess (walking, standing) is beneficial.Initiatives to reduce physical inactivity and increase physical activity among employees are effective in terms of mental health, ph[...]

Presse médicale
Il y a 24 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Frédéric Dutheil, Jean Ferrières, Yolande Esquirol
La sédentarité est la première cause de mortalité évitable.Nous sommes principalement sédentaires au travail.La sédentarité doit donc être pleinement considérée comme un risque professionnel, et une préoccupation majeure des employeurs et des professionnels de santé.L’activité physique de loisirs ne compense que partiellement les effets négatifs de la sédentarité au travail.Bouger au travail sans excès (marcher, rester debout) est bénéfique.Les initiatives proposées en entreprise afin de réduire la sédentarité et augmenter l’activité physique des salariés sont efficaces en termes de santé mentale, physique, et de productivité.La prévention de la sédentarité au travail est un partenariat gagnant-gagnant entre les employeurs et les salariés.Sedentary behaviors are a leading cause of preventable mortality in developed countries.We mainly have sedentary behaviors at work.Sedentary behaviors must be considered as an occupational risk, and therefore must be a major concern for managers and physicians/health researchers.Recreational physical activity only partly compensates for the negative effects of physical inactivity at work.Physical activity at work without excess (walking, standing) is beneficial.Initiatives to reduce physical inactivity and increase physical activity among employees are effective in terms of mental health, ph[...]