Actualité
Il y a 2 mois
REACH : la mise en œuvre décevante d'un règlement exemplaire

Dix ans après son entrée en vigueur, la réglementation REACH a montré un potentiel d'impact élevé, mais qui se concrétise encore insuffisamment dans la protection des personnes et de l'environnement. Pour les associations de protection de l'environnement, il est urgent de renforcer sa mise en œuvre et d'étendre son champ d'action pour atteindre les objectifs de cette législation phare.

La réglementation REACH a marqué une étape forte dans la législation européenne, allant significativement plus loin que d'autres législations, et intégrant de nouveaux principes révolutionnaires tels que les principes « pas de données, pas de marché » et celui de substitution, en s'appuyant sur le principe de précaution et en renversant la charge de la preuve. Il est devenu un modèle mondial [1], et même les entreprises reconnaissent qu'il les a aidées dans l'amélioration de leur communication sur les dangers [2], et à renforcer leur proactivité sur la gestion des substances chimiques.

Malheureusement, les principes fondamentaux de REACH ne sont pas appliqués. Le processus en lui-même est excessivement lent : alors que le livre Blanc de l'Union européenne de 2001 recensait 1400 substances qui devraient être progressivement remplacées, seules 31 sont aujourd'hui inscrites sur la liste d'autorisation. Par ailleurs, l'Agence Européenne des Substances Chimiques (ECHA) fournit des numéros d'enregistrements – et ce faisant donne accès au marché – à tous les dossiers d'enregistrements, par défaut, même aux dossiers incomplets, inadéquats ou non pertinents, alors que le pourcentage de dossiers d'enregistrement non conformes est resté supérieur à 50% au cours des 5 dernières années [3].

La charge de la preuve, quant à elle, n'a pas été transférée aux industries. Les informations très médiocres fournies par les entreprises dans les dossiers d'enregistrement imposent aux autorités des États membres et aux comités de l'ECHA de chercher et de compléter les informations nécessaires à la gestion des risques.

Alors que le principe de précaution constitue l'un des fondements du règlement, il n'est pas appliqué dans les décisions de restriction ou d'octroi d'autorisations. En accordant les autorisations aux demandeurs qui sollicitent le maintien d'utilisation de substances extrêmement préoccupantes, alors que des alternatives sont disponibles, la Commission porte atteinte aux objectifs du Règlement, entrave l'innovation et pénalise les entreprises qui ont créé des alternatives plus sures.

Par la voix du Bureau Européen de l'Environnement, les associations de protection de l'environnement demandent un engagement politique fort pour renforcer la mise en œuvre du Règlement, et lui permettre d'atteindre l'entièreté de son potentiel de protection de la santé et de l'environnement. Il sera ainsi nécessaire :
- d'intégrer les nouvelles connaissances scientifiques sur les produits chimiques (nanomatériaux, perturbateurs endocriniens, neurotoxicité, effets métaboliques, etc.) et les mélanges ;
- d'élargir le champs d'action de REACH pour y inclure les produits chimiques produits en faibles volum[...]

Santé Environnement
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 4 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 21 August 2017
Source:Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
Author(s): E. Delay


Presse médicale
Il y a 4 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 21 August 2017
Source:Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
Author(s): D. Guillier, V. Moris, A.A. Al Hindi, K. Rem, H. Chatel, L.-A. See, M. Revol, S. Mazouz Dorval
BackgroundSurgical approaches in neck dissection: comparing functional, oncologic and aesthetic aspects of transverse cervicotomy to Paul André’s approach.MethodsThis single-center retrospective study compares a new transverse incision for cervicotomy to the classical approach described by Paul André in neck dissections. The evaluation criteria were: number of lymph nodes analyzed, operative time, complications, patient satisfaction and aesthetic aspects of the scar.ResultsA total of 34 patients were included in this study, from September 2009 until January 2015. The number of lymph nodes analyzed is not affected by this new approach compared to the classical one (P=0.9). The scar has a significantly more discreet appearance in the transverse cervicotomy group (P=0.023) likewise; patient satisfaction is higher in this group (P=0.006).ConclusionsAesthetic and functional impairment can be reduced using this new transverse cervical approach hidden in the natural creases of the neck described by Langer.

Actualité
Il y a 4 heures
sante-medecine-RFI

1 milliard de femmes souffrent d’infections gynécologiques dans le monde. Mycose vaginale, cystite, herpès génital sont autant de troubles qui peuvent revenir de manière cyclique chez une femme, et qui sont souvent accompagnés de symptômes douloureux. Comment prévenir les infections ? Quels sont les gestes à adopter et ceux, au [...]

Presse médicale
Il y a 5 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 21 August 2017
Source:Journal de Mycologie Médicale / Journal of Medical Mycology
Author(s): P. Sony, M. Kalyani, D. Jeyakumari, I. Kannan, R.G. Sukumar
BackgroundCandida species is the fourth common cause of blood stream infections all over the world which is life threatening. Invasive candidiasis leads to increased mortality and morbidity especially in immunosuppressed. The antifungal resistance pattern in high-risk patients is major concern.PurposeThe present study was to access the anticandidal activity of leaves, bark and seeds of Cassia fistula against fluconazole resistant Candida species, C.albicans, C.glabrata, C.krusei, C.tropicalis, C. kefyr and C.parapsilosis isolated from HIV patients. The predominant phytochemical component responsible for fungicidal activity was to be accessed.Material and methodsEthanol, chloroform, petroleum ether and aqueous extracts of leaves, bark and seeds of C.fistula linn. was evaluated against Microbial type culture collection (MTCC) Candida strains and 21 fluconazole resistant clinical isolates. Antifungal activity was evaluated by agar diffusion and broth dilution techniques. The active phytochemical component present in the ethanol extract of seeds was accessed by high performance thin layer chromatography. The docking study was done with lanosterol 14-alpha demethylase, the azole drug target with the predominant phytochemical from the extract having antifungal activity.ResultsAll the extracts of C.fistula showed excellent anticandidal activity. Ethanol extract of C.fistula seed exhibited the most inhibitory activity. C.krusei and C.parapsilosis were the most inhibited and C.kefyr was the least inhibited species. The predominant phytochemical active component of the ethanol extract of seed was gallic acid. Gallic acid showed excellent binding with lanosterol 14-alpha demethylase.ConclusionThe present study reports the antifungal activity of various extracts of Cassia fistula for the first time against fluconazole resistant Candida isolates. We can conclude that the polyphenolic compound gallic acid is a potent natu[...]

Actualité
Il y a 9 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les omelettes proviennent du groupe allemand Kagerr et ont été distribuées par un autre groupe en Italie. Par ailleurs, des contaminations ont été décelées dans deux entreprises italiennes, ajoute le ministère de la Santé italien.


Actualité
Il y a 12 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Un bijou de caoutchouc pour sauver des vies. Si l’idée est plutôt étonnante, Riyad Bouak y croit dur comme fer. Cet habitant d’Evry de 32 ans à la tête de la société Vital eCode a mis en vente des...