Actualité
Il y a 2 mois
Rixheim : une Maison virtuelle pour une solidarité bien réelle

A Rixheim (Haut-Rhin), les liens tissés depuis plusieurs années entre les collégiens et les résidents de la maison de retraite Les Glycines se sont concrétisées et ont pris de l’ampleur au fil des ans : en mars 2016, la Maison de la solidarité intergénérationnelle de la commune, portée en grande partie par les personnes âgées de la ville, a été inaugurée. Explications.La ville de Rixheim compte 14 000 habitants. Parmi eux, 3600 personnes âgées, mais aussi des écoliers, des collégiens, de jeunes adultes… Une ville comme beaucoup d’autres, mais... Lire la suite

AgeVillage
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Choix d’internat : les gériatres en opération séduction
Il y a 13 heures
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité

L’Association nationale des Jeunes Gériatres Hospitaliers (AJGH) lance son cri d’alarme. Les pré-choix des promus aux ECNi 2017 font du DES Gériatrie une des spé’ les moins retenues.

Actualité
Il y a 15 heures
Moteurline

INSTRUCTION N° SG/HFDS/DGCS/2017/219 du 4 juillet 2017 relative aux mesures de sécurisation dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux.

  • Pdf, 12 pages.

Résumé : La présente instruction vise à renforcer la politique de sécurité des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

Elle précise :

les mesures à mettre en œuvre par les établissements et services sociaux et médico-sociaux concernés, - le rôle des agences régionales de santé (ARS) pour les établissements et services médico-sociaux et des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DR(D)JSCS) pour les établissements et services sociaux dans l'animation et la coordinati[...]

Actualité
Il y a 17 heures
CNSA

Simon Kieffer est diplômé de Sciences Po Toulouse et Sciences Po Bordeaux. Spécialiste des questions budgétaires, il a exercé dans des cabinets de conseil et des organismes publics (CNAF, CNAMTS, Direction de la sécurité sociale). Simon Kieffer était directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé Grand Est depuis janvier 2016. Il a d’ailleurs piloté la préfiguration de l’agence suite à la réforme territoriale.

Simon Kieffer prend la direction des établissements et services médico-sociaux de la CNSA. Cette direction est responsable :

  • de l’allocation budgétaire aux établissements et services médico-sociaux. Elle assure la gestion et le suivi des campagnes budgétaires ;
  • des méthodes de programmation de ces établissements et services ;
  • du suivi de la consommation des crédits et de l'évolution de l'offre médico-sociale ;
  • du dialogue de gestion avec les agences régionales de santé (ARS) sur la programmation médico-sociale et l’allocat[...]
Actualité
Il y a 21 heures
Infirmiers

Comment ferait-on pour soigner son semblable en ayant à l’esprit qu’il a une part de responsabilité dans d'abjectes tueries comme celles qui ont endeuillées Paris le 13 novembre dernier ? Comment ferait-on pour soigner cet homme « comme les autres » sans distinction. Parce que c’est un sacré enjeu. On a beau se targuer d’être des soignants ne faisant pas de différences, comment ferait-on là ?

Sylvie Robillard CNEWSSylvie Robillard, infirmière et membre du comité de rédaction d'Infirmiers.com était invitée, le samedi 19 août 2017, sur CNEWS pour aborder ce sujet délicat.

Aujourd’hui, je ne suis plus sur le terrain mais je me souviens parce que j’ai eu un exercice professionnel auprès de criminels, auprès d’hommes et de femmes qui avaient maltraité, voire tué leurs proches, enfants, parents, conjoint… Je sais que c’était difficile mais j’y suis arrivé. Parce que l’empathie, oui, enfin, toutes proportions gardées, parce que le non jugement, enfin le moins possible, parce que l’écoute parce que l’espoir ou la certitude d’avoir en face de moi un être humain. Mais là, dans un contexte où une telle horreur nous a assailli. Comment ferait-on ? Je ne peux pas parler à la place de ces collègues confrontés à ce cas de figure mais si c’était moi, est-ce que j’y arriverai ? Est-ce que je soulagerai de la même manière la douleur physique de cet homme ? Est-ce que j’arriverai à lui faire sa toilette sans dégoût ? Et je reste très pragmatique, je ne parle ni de souffrances, ni d’accompagnement. Soigner cet homme. Prodiguer des soins techniques, peut-être. Mais prendre soin ? Comment ? Et pourtant, c’est ça notre cœur de métier, prendre soin.

Infirmier regarde en haut

Comment fait-on pour soigner un criminel ?

Je n’ai pas la réponse et je suis égoïstement heureuse de ne pas devoir être à la place de ces collègues là. Je sais pour l’avoir fait que je suis capable de soigner des délinquants sans faire de différence, mais là ? Etre empathique ? Mais c’est hors de question, je ne veux pas être empathique c'est-à-dire avoir comme le dit le dictionnaire Larousse en ligne avoir la « Faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent. » Et quand je regarde le dictionnaire humaniste de Christine Paillard « Empathie » renvoie à « Relation d’aide » et dans relation d’aide, nous trouvons acceptation, congruence écoute active, empathie, non jugement, reformulation. Mais je ne veux pas être empathique, je ne peux pas me mettre à la place de cet être abject et surtout - oh non - ne pas percevoir ce qu’il ressent. Mais après tout, je préjuge. Qu’est-ce qu’il ressent, je n’en sais rien. J’imagine. Mais alors, quid de l’empathie ? Il a des gens avec qui il faudrait l’être et pas d’autres. Quel maelstrom !

Ce que dit l'article 25 du Code de Santé publique...

L’article R4312-25 du Code de la Santé publique dit ceci : l'infirmier ou l'infirmière doit dispenser ses soins à toute personne avec la même conscience quels que soient les sentiments qu'il peut éprouver à son égard et quels que soient l'origine de cette personne, son sexe, son âge, son appartenance ou non-appartenance à une ethnie, à une nation ou à une religion déterminée, ses mœurs, sa situation de famille, sa maladie ou son handicap et sa réputation.

Je crois viscéralement que la seule chose à faire serait de rester humain, de garder à tout prix notre humanité. Ce sont des hommes, qu’ils soient assassins, organisateurs, complices. Ce sont des hommes, nos semblables. C’est ce que dit, sidéré, avec stupeur, ce jeune homme de 30 ans témoignant : Les assaillants étaient [...]

Actualité
Il y a 1 jours
CRA-LR Montpellier

Le CRA-LR propose un programme d'aide aux aidants d'adolescents et de jeunes adultes autistes. Ce programme est destiné aux aidants familiaux, en particulier les parents, des personnes âgées de 15 à 25 ans présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Il permettra aux aidants d'échanger avec des professionnels et d'autres familles autour de thématiques spécifiques qui apparaissent à l'âge adulte. Il est composé de trois journées de 10[...]

Actualité
Il y a 1 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des pédiatres de Jackson Hole (Wyoming) ont distribué à leurs jeunes patients des lunettes en prévision de l'éclipse du 21 août. Elles sont aujourd'hui rappelées par leur diffuseur, Amazon.