Actualité
Il y a 8 jours
Royaumme-Uni : vers la fin des blouses pour les patients à l'hôpital ?

Des soignants britanniques militent pour la fin des blouses à l'hôpital. Ces tenues peu seyantes pousseraient en effet à "l’alitement excessif" des patients, selon David Oliver, un consultant en gériatrie interrogé par le British Medical Journal.
Le mouvement est parti de l'hôpital de Nottingham (au Royaume-Uni), le 11 mai dernier. Les équipes ont lancé leur campagne sur internet avec ces mots-clés : "End PJ Paralysis" ("mettons fin à la paralysie du pyjama")."Autant que possible, nous devrions orienter les patients vers les soins ambulatoires, recommande David Oliver. Quant aux autres, il faudrait cesser de leur proposer des blouses ouvertes et des pyjamas." Un patient alité trop longtemps risquerait davantage de souffrir de thromboses, d'escarres, mais aurait aussi davantage tendance à perdre confiance en lui et à dépendre des soignants. En France, les expérimentations "patient debout" ont pour object[...]

Infirmiers
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 22 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des scientifiques cultivent des cellules souches de sang humainDes chercheurs ont récemment réussi à cultiver en laboratoire les cellules souches qui produisent le sang humain. Cette découverte pourrait permettre de mieux soigner les patients souffrant de maladies du sang, sans compter sur les dons de moelle osseuse. [H2]Une expérience inédite[/H2] Pour la première fois, des scientifiques ont cultivé les cellules souches qui produisent le sang humain dans un laboratoire. ...


Actualité
Il y a 57 minutes
Le généraliste

Le Conseil constitutionnel rendra sa première décision concernant la fin de vie le 2 juin, a indiqué mardi la haute juridiction qui s'est penchée sur l'arrêt des traitements des patients incapables d'exprimer leur volonté. Les Sag...

Actualité
Il y a 1 heures
Agence nationale de la recherche

ERANETMED est une initiative soutenue par le 7ème programme cadre de recherche et développement qui vise à coordonner les activités de recherche des différents programmes nationaux des États membres de l'UE, des pays associés aux programmes-cadres de recherche de l'UE et les pays partenaires méditerranéens. En particulier, l'objectif d’ERANETMED est de renforcer la collaboration et la capacité commune des programmes de recherche des pays ci-dessous pour répondre à certains des défis majeurs auxquels la Méditerranée est confrontée et de renforcer la coopération de recherche euro-méditerranéenne. Le présent appel est doté d’un budget de 7,16 millions d’euros (montant pouvant être supérieur, dépendamment de la confirmation de la Tunisie). Chaque agence de financement finance ses propres équipes nationales de recherche dans un projet multilatéral sélectionné sur la base d’une évaluation par les pairs. L’appel est cofinancé par les pays euro-méditerranéens suivants: Algérie, Allemagne, Chypre, Egypte, Espagne, France, Italie, Jordanie, Liban, Maroc, Portugal, Tunisie, Turquie. La Méditerranée, notamment la région du Sud, est caractérisée principalement par une rareté et la disponibilité restreinte en eau, de rudes conditions climatiques et une augmentation démographique considérable. Les conditions arides et semi-arides restent une particularité géo-physique typique des zones rurales et éloignées. Cette situation devient une contrainte pour la croissance socio-économique, la sécurité alimentaire, [...]

Actualité
Il y a 1 heures
HAS

Dans le traitement de la maladie de Crohn : Intérêt clinique insuffisant chez les patients naïfs d’anti-TNF Progrès thérapeutique mineur chez les patients en échec d’un traitement conventionnel (corticoïdes ou immunosuppresseurs) et d’au moins u[...]

Actualité
Il y a 1 heures
HAS

Absence d’avantage clinique démontré dans la prise en charge de la constipation induite par les opioïdes chez les patients adultes ne présentant pas une maladie à une stade avancé et ne relevant pas de soins palliatifs

Actualité
Il y a 1 heures
HAS

Absence d’avantage clinique démontré dans la prise en charge de la constipation induite par les opioïdes chez les patients adultes ne présentant pas une maladie à une stade avancé et ne relevant pas de soins palliatifs