Actualité
Il y a 30 jours
Se faire mal parce qu’on a mal : l’automutilation non suicidaire

L'automutilation non suicidaire consiste en l’autodestruction délibérée d’un tissu de l'organisme, sans intention suicidaire et ne s’expliquant pas par des motifs sociaux (1). A cet égard, une étude a été menée pour déterminer les raisons et le contexte de l’automutilation non suicidaire. Elle a consisté à analyser de façon qualitative les dossiers de [...]

JIM
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Répandu sur les réseaux sociaux chez les jeunes, ce nouveau défi a déjà fait plusieurs victimes.


Actualité
Il y a 3 heures
Réseau Santé Qualité

Dans le cadre de son DES de Médecine Générale et de son DESC de Médecine d'Urgence, Mr Axel ANDOLFO se propose d'évaluer certaines pratiques des équipes des services des urgences du Nord et du Pas-de-Calais.
Le sujet du travail de thèse se porte sur l'hygiène des appareils d'échographie encadrant un examen.
Un questionnaire anonyme, simple et rapide, de 35 questions fermées sera mis en ligne dès Septembre, accessible par chacun des membres de l'équipe médicale des urgences : PH, assistant, DESC, interne du semestre en cours.
L'unique pré-requis est la présence d'un appareil d'échographie fonctionnel dédié au SAU de l'établissement.

En cas de souhait de votre part de participer à l'enquête, et de bénéficier à l'issue de celle-ci des résultats concernant individuellement votre établissement, qu'il soit privé, public ou ESPIC, nous vous proposons de compléter la Fiche Établissement qui se trouve directement en ligne via le lien hypertexte suivant :

http://reseausantequalite.wysuforms.net/c/HE.exe/SF?P=9z125z3z-1z-1z716E36F27C

Vous trouverez un descriptif complet de l'étude dans le document joint.
L'enquête nécessite la désignation d'un responsable et d'un coordonnateur par établissement, pour permettre des échanges et une communication simplifiés avec l'équipe projet.
A noter que la Fiche Établissement requiert quelques informations sur les chiffres de personnel et[...]

Actualité
Il y a 4 heures
Institut de veille sanitaire

Faits marquants

Un épisode de canicule a touché notre région du jeudi 2 au dimanche 6 août matin, impliquant 4 départements en vigilance orange (Ardèche, Drôme, Isère, Rhône) et 4 en vigilance jaune (Ain, Loire, Savoie et Haute-Savoie). Au niveau national, un total de 15 départements était en vigilance orange et 5 en vigilance jaune. Entre le 2 et le 6 juillet, 30 consultations SOS Médecins en lien avec la chaleur ont été recensées sur la région. Ces consultations ont concerné pour 50 % des cas, des personnes âgées de 75 ans et plus et pour 30 % des adultes de 45-74 ans. Sur cette même période, 110 passages aux urgences en lien avec la chaleur ont été recensés sur la région. Ces consult[...]

Actualité
Il y a 4 heures
Institut de veille sanitaire

A la Une - Capacité à nager déclarée par les 15-75 ans de France métropolitaine

En France, les noyades sont responsables de près de 500 décès accidentels chaque été et, parfois, de séquelles lourdes. La majorité d’entre elles a lieu dans un contexte de baignade, faisant de la capacité à nager un élément clé de la prévention des noyades. Un article du Bulletin épidémiologique hebdomadaire présente une estimation du pourcentage de 15-75 ans déclarant savoir nager en France métropolitaine à partir des enquêtes Baromètre santé 2010 et 2016. Ces enquêtes multi-thématiques sont menées par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de la population des 15-75 ans résidant en France métropolitaine et parlant le français. Les facteurs favorisant la capacité à nager ont été également exploités.

Les enquêtes Baromètre Santé montrent que 83,7 % des répondants ont déclaré savoir nager en 2016 contre 81,3 % en 2010. Cette augmentation globale de 1,5 point est significative. Les hommes étaient plus aptes à la nage que les femmes en 2010 (87,7 % vs 75,2 %) et en 2016 (89,2 % vs 78,3 %), et ce à tous les âges. Les jeunes répondants ont plus souvent déclaré savoir nager que leurs aînés (en 2016, 94,8 % chez les 15-24 ans vs 64,7 % chez les 65-75 ans).

Les facteurs associés à la capacité à nager sont avant tout socioéconomiques : un diplôme supérieur au baccalauréat, être professionnellement actif, être issu d’une catégorie socioprofessionnelle élev[...]

Actualité
Il y a 8 heures
Infirmiers

Une ambulance réformée du SMUR de Dijon a été entièrement réhabilitée afin de permettre des simulations. Une véritable cellule d’entraînement à l’urgence réanimation. Ce nouvel outil du Centre d’enseignement des soins d’urgence (CESU 21) est utilisé pour la formation continue des ambulanciers depuis le début de l’année 2017.

Confronter théorie et réalité

Personnel du SAMU 21

À Dijon, les équipes SMUR peuvent se former grâce à une ambulance réhabilitée.

L’objectif de CENTURION est de proposer des mises en situations réalistes durant les formations des professionnels du pré hospitalier (ambulanciers, équipes SMUR, étudiants). Afin de pouvoir confronter savoirs théoriques et réalité. Le véhicule abrite un mannequin, une régie vidéo, du matériel de relevage et de conditionnement ainsi que du matériel de soins.

La réplique d'une unité mobile hospitalière

L’intérieur de l’ambulance est la copie conforme d’une unité mobile hospitalière (UMH) du SMUR de Dijon mais CENTURION peut également être modulé en ambulance privée. Access[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Cancer

Depuis plus de 50 ans, la fondation VOCATIO soutient chaque année des jeunes talents passionnés qui n’ont pas les moyens financiers pour faire évoluer leur vocation.