Actualité
Il y a 6 jours
Selon une nouvelle étude de l’OMS sur la santé et le bien-être des jeunes Européens, l’obésité continue d’augmenter

Un nouveau rapport de l’OMS, lancé aujourd’hui à l’occasion du Congrès européen sur l’obésité organisé au Portugal, révèle que le nombre d’adolescents obèses continue d’augmenter dans de nombreux pays de la Région européenne de l’OMS.

OMS Europe
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Un artiste de rue londonien a décidé de recouvrir de préservatifs tous les pénis tagués sur les murs de sa ville. Un geste militant pour sensibiliser les plus jeunes aux infections sexuellement transmissibles (IST).


Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Trouver un nom pour un nouveau médicament? L'exercice peut sembler anodin, comparé à la découverte et au long développement d'une molécule. Pourtant, cocher toutes les cases réglementaires en la matière peut causer aux laboratoires de sérieux maux de tête.


Actualité
Il y a 2 heures
Observatoire des Inégalités

La vidéo « Un jeu de société » met en scène des enfants jouant à une nouvelle version d'un célèbre jeu de société avec des règles aussi injustes que conformes à la réalité sociale. Réalisée par Herezie Group pour l'Observatoire des inégalités, elle a fait un véritable « buzz » avec plus de 15 millions de vues en dix jours, tous médias confondus. Les vidéos amateurs réalisées chaque année dans le cadre de notre concours annuel n'obtiennent pas une telle audience. Pourtant on y trouve quelques trésors : la sensibilité des jeunes face aux inégalités s'y exprime avec force. Vous auriez vraiment tort de passer à côté.

« Mets-toi à ma place », réalisée par Mina Bayade, Fezla Halidi, Cheima Mnioulat, Daloba Bangoura, Nanbitou Fadiga, Mundeba Martine et Kone Sitan (Association Ville Simplement, Rezé).

Drôles, émouvantes, militantes, originales, solidaires... les vidéos que nous avons reçues lors des quatre dernières éditions sont autant de supports que vous pouvez voir, revoir et utiliser comme bon vous semble. Pour vous, mais aussi pour alimenter des débats, des interventions, des cours... Loin de films professionnels, leur énorme intérêt, c'est de présenter la façon dont les jeunes voient les inégalités et envisagent la façon de lutter contre. Un regard ouvert que le monde des adultes aurait tort de traiter avec cynisme en voyant de la naïveté dans l'appel à davantage de solidarité qui traverse ces œuvres. Des représentations qui devraient plutôt enjoindre à une forme d'optimisme pour les générations qui ont dépassé l'âge du concours.

« Femme au volant mort au tournant », par Gasnier Hugo, Lesigne Donovan, Renoult Sophie, Rousseau Pauline, Bouquin Dylan, Dugué Tom, Kosmalski Nicolas, Devaux Oriane, Legendre Lola, Thaflet Lise et Saout Axel (Lycée Touchard Washington, Le Mans).

Le prix « Jeunesse pour l'égalité », qui a fêté ses quatre ans, récompense chaque année des créations visuelles (vidéos, photos, affiches…) réalisées par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des inégalités. Si chaque année, l'angle d'approche change, la thématique reste la même : où en sommes-nous des inégalités ?

« Amoureuses dans l'interdit », par Hyacinthe Lohro & Audrey Hadjadje (Lycée Joseph Savina, Tréguier).

Le rejet des discriminations, l'homophobie, les inégalités de santé, d'éducation ou d'accès au logement, les inégalités entre femmes et hommes ou entre milieux sociaux sont autant de sujets qui reviennent chaque année mais qui sont pourtant traitées de manière très personnelle et tout le temps renouvelée : #LesJeunesOntDuTalent et pour vous[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Travailler Mieux
Discours de Muriel PENICAUD, Ministre du Travail lors de la Présentation du rapport annuel sur l'état de la France au CESE Mardi 23 mai 2017

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président BERNASCONI,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

C'est avec grand plaisir que je consacre ma première expression publique au Conseil économique, social et environnemental pour la présentation du rapport annuel sur l'état de la France. Je tiens, au nom du Premier Ministre qui m'a demandé de le représenter, à féliciter les auteurs de ce rapport, MM. GUILLAUME DUVAL et PIERRE LAFONT, ainsi que tous ses contributeurs, partenaires sociaux, acteurs des territoires, de la société civile et du monde associatif. Je veux également saluer le Président Bernasconi, pour le rôle qu'il a joué et continuera de jouer au service du dialogue social et citoyen. Construire un diagnostic partagé sur l'état du pays est un préalable nécessaire à l'action, et à ce titre le rapport du CESE est précieux.

On retrouve dans ce document ce qui fait la marque et la spécificité de votre institution. Le rapport assume d'abord de s'inscrire dans le temps long, en faisant apparaître clairement certaines des évolutions profondes et durables de notre société. Ensuite, il mêle les approches et les points de vue, en ne se limitant pas à une vision purement économique de la réalité. Le rapport fait ainsi le choix original de mettre en avant un ensemble d'indicateurs pérennes, qui vont du décrochage scolaire à la dette publique, en passant par le niveau d'artificialisation des sols…

Si elle ne prétend pas à l'exhaustivité, cette liste a le mérite de rappeler que le réel est complexe, et ne se résume pas aux indicateurs socio-économiques. Qu'il doit être possible de réduire la pauvreté ET EN MÊME TEMPS notre empreinte carbone… Le rapport cherche enfin à mettre en lumière les failles parfois importantes dans notre cohésion sociale, et de proposer des solutions en retour. Inutile de rappeler à quel point ceci représente à l'heure actuelle une ardente nécessité.

Je ne saurais rendre justice à l'ensemble de ce travail considérable dans le temps qui m'est imparti. Aussi vais-je insister sur plusieurs constats que je partage, et qui seront au cœur de l'action du Gouvernement dans les prochains mois.

Le premier constat du rapport, le plus important sans doute, est l'éclairage jeté sur les inégalités qui traversent notre pays, et leurs effets sur la cohésion sociale. Le rapport fait l'effort d'envisager ces inégalités dans leur diversité. Inégalités de revenus, inégalités face à l'école, face à la santé ; inégalités territoriales, ou encore discriminations liées à l'origine ou à la couleur de peau. Je veux m'arrêter un instant sur ces discriminations, qui sont d'abord une entorse intolérable au principe républicain d'égalité des chances. Mais les discriminations sont inacceptables en soi mais engendrent aussi un manque à gagner économique.

Et la facture est lourde. Un récent rapport de France Stratégie montre ainsi que le coût des seules inégalités d'accès à l'emploi et aux postes qualifiés s'élèverait à 150 milliards d'euros. Pour beaucoup de nos concitoyens les handicaps se cumulent, et donnent le sentiment d'une France fracturée en de multiples endroits. Réduire ces fractures sera au cœur de l'action du Gouvernement dans les mois et les années à venir. J'ai pour ma part une conviction forte, appuyée sur l'expérience : celle que la performance économique et la cohésion sociale sont intimement liées. C'est la convergence de l'économique et du social qu'un progrès durable peut être dessiné collectivement.

Ici, disons-le clairement : la lutte contre les inégalités et la pauvreté passe d'abord par le développement économique et l'accès à l'emploi. La lutte contre le chômage sera la mère de toutes les batailles. A ce titre le développement de la numérisation fournit des opportunités considérables, et traduit le formidable potentiel entrepreneurial de notre pays. En 2016, ce sont 554 000 entreprises qui ont été créées en France, soit 6 % de plus qu'en 2015. Mais la progression du travail indépendant, à travers le développement des plateformes par exemple, recèle aussi des menaces pour notre cohésion sociale.

Alors que les transitions se multiplient entre l'emploi et le chômage, mais aussi entre les statuts d'indépendant et de salarié, de nouvelles formes de précarité pourraient s'installer de façon durable. C'est la raison pour laquelle je souhaite saisir le CESE sur la question des impacts des nouvelles formes d'emploi sur la cohésion sociale.

Le second constat du rapport que je partage pleinement est donc la nécessité de réduire le chômage. C'est devenu une banalité de le dire : notre marché du travail est dual. Certes, la proportion des contrats à durée indéte[...]

Actualité
Il y a 3 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

La France lutte plutôt efficacement contre l'obésité. L'obésité sévère a pourtant quadruplé ces dernières années. Les résultats sont donc contrastés.


Actualité
Il y a 4 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

L'OCDE fait état dans un récent rapport d'une augmentation croissante du taux d'obésité dans le monde. Pour promouvoir une alimentation saine, les auteurs évoquent toutes les politiques menées à travers les pays membres, notamment le logo nutritionnel mis en place récemment en France.