Actualité
Il y a 6 jours
Surveillance sanitaire en région Grand Est. Point épidémiologique au 20 avril 2017.

Points clés

Epidémie de rougeole en Moselle

  • Au 18 avril, 67 cas de rougeole ont été recensés par l’ARS Grand Est. Parmi ces cas, 58 sont confirmés (51 biologiquement, 7 épidémiologiquement) et 9 sont possibles (signes cliniques évocateurs).

Surveillance des gastro-entérites

  • L’activité hospitalière liée à la prise en charge des gastro-entérites était en légère hausse en semaine 15 (du 10 au 16 avril) et se situait au niveau des valeurs observées en 2016 à la même période.
  • L’activité des associations SOS Médecins liée à la gastro-entérite tend globalement à diminuer malgré quelques rebonds réguliers. En semaine 15, son niveau était inférieur à celui des deux années précédentes à la même période.
  • D’après les données des laboratoires de virologie des CHU de la région, le rotavirus continue à circuler dans la région.

Surveillance de l’asthme

  • Dans les services d’urgence, l’activité liée à l’asthme était stable en semaine 15, et dans les valeurs observées à la même période les années précédentes.
  • L’activité des associations SOS Médecins liée à l’asthme tend globalement à diminuer depuis plusieurs semaines, malgré une légère hausse en semaine 15. Les valeurs enregistrées sont inférieures à celles observées les deux années précédentes à la même période.

Surveillance des allergies

  • Depuis la semaine 01, l’activité liées aux allergies est en augmentati[...]
Institut de veille sanitaire
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Actualité
Actualité
Actualité
Actualité
Actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 8 minutes
Ministère de la Santé

L'innovation en santé concerne de multiples domaines : les médicaments, les vaccins, les diagnostics, les dispositifs médicaux, les organisations, la e-santé, la prévention, le secteur médico-social, les interventions à impact populationnel … Elle émerge dans un système complexe multidisciplinaire en perpétuelle évolution, composé de chercheurs, d'ingénieurs, d'industriels, d'investisseurs, d'administrations, d'agences de réglementation et d'évaluation, de professionnels de santé, de citoyens et de patients.

Les innovations en santé contribuent à l'amélioration de l'espérance et de la qualité de vie de chacun. La France, reconnue internationalement pour l'excellence et l'accessibilité de ses soins, a souhaité mettre en place une politique forte, cohérente, partenariale, visible et lisible en matière d'innovation en santé ; une délégation à l'innovation en santé a été créée fin septembre 2016. L'équipe, hébergée dans les locaux du ministère de la santé, est dirigée par le Professeur Jean-Yves Fagon.

Ses missions principales, au sein de l'écosystème de l'innovation en santé, sont avant tout de faciliter l'accès des patients et de la population aux innovations. Pour cela , la délégation souhaite :

  • ORIENTER les porteurs de projets innovants qui le souhaiteraient. Il peut s'agir de clarifier, faciliter, et coordonner les démarches à anticiper dans l'écosystème de l'innovation en santé, voire de les accélérer en levant certains freins. Pour cela la délégation a mis en place un Pôle analyse et orientation des projets innovants (PAOPI).
  • ORCHESTRER LA NECESSAIRE EVOLUTION DE l'EVALUATION de tous types de solutions innovantes de santé : médicament, diagnostic, dispositif médical, programmes de santé, nouvelles organisations, e-santé, innovations polymorphes… vers une évaluation multidimensionnelle.
  • ARTICULER et COORDONNER les initiatives pluridisciplinaires, nationales et régionales, et interministérielles.

Zoom sur le Pôle analyse et orientation des projets innovants (PAOPI)

La délégation à l'innovation en santé propose un service de « mentoring » de l'innovation en santé visant à recevoir, orienter et accompagner les porteurs de projets qui le souhaiteraient.

[...]
Actualité
Il y a 18 minutes
ANSM

L'ANSM a été informée de la mise en œuvre d’une action de sécurité effectuée par la société Advanced Medical Solutions Plymouth Limited. Les utilisateurs concernés ont reçu le courrier ci-joint (27/04/2017) (3622 ko).

Cette action de sécurité est enregistrée à l’ANSM sous le n° R1705349.

Actualité
Il y a 20 minutes
Ministère de la Santé

La Banque nationale de données maladies rares - BNDMR

Définition

La Banque nationale de données maladies rares - BNDMR - est un projet ambitieux : elle vise à mettre en place une structure sécurisée qui permettra de rassembler les données médicales anonymisées de tous patients atteints de maladies rares à l'échelon national. Ces données sont collectées dans les centres de référence (CRMR) et les centres de compétences maladies rares (CCMR) à partir, notamment, des dossiers patients compatibles et de bases de données (registres, cohortes…) de maladies rares.

La BNDMR a défini un set minimal de données national à recueillir auprès de chaque patient atteint d'une maladie rare. Ce set de données est essentiel afin de garantir la qualité de l'information recueillie et son exploitation. Il constitue le socle d'information commun à toutes les maladies rares et à tous les acteurs de la prise en charge du soin.

Dans un premier temps, il s'agit d'élaborer et déployer une application web commune, BaMaRa (Base Maladies Rares), permettant la coordination et la fluidification du fonctionnement des filières et du travail en réseau. Cette application [...]

Actualité
Il y a 23 minutes
Sida Info service

Colloque Thème : quels sont les intérêts de la vaccination, sans oublier les controverses... Date : mardi 16 mai 2017 de 17 h à 20 h 30 Lieu : Institut Pasteur Ampithéatre Duclaux - 28, rue du Docteur Roux – 75015 Paris - Métro Pasteur Télécharger le programme Gratuit (carte d'[...]

Actualité
Il y a 48 minutes
CHU de Toulouse

A l'occasion du congrès de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique qui a eu lieu du 19 au 21 avril 2017 à Rouen,des prix ont été distribués pour les meilleures communications et travaux scientifiques présentés à l'occasion de ce congrès.

Le service de pharmacologie clinique du CHU de Toulouse a été plusieurs fois récompensé :

  • le Dr Agnès Sommet a reçu le prix de la meilleure communication affichée dans le domaine de la pharmacoépidémiologie,
  • le Dr Maryse Lapeyre-Mestre et Mme Aurore Palmaro ont reçu le prix de la meilleure communication affichée dans le domaine de la pharmacologie clinique,
  • le Dr François Montastruc a reçu deux prix :
    1. le prix de pharmacologie cliniq[...]
Actualité
Il y a 48 minutes
CHU de Toulouse

A l'occasion du congrès de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique qui a eu lieu du 19 au 21 avril 2017 à Rouen,des prix ont été distribués pour les meilleures communications et travaux scientifiques présentés à l'occasion de ce congrès.

Le service de pharmacologie clinique du CHU de Toulouse a été plusieurs fois récompensé :

  • le Dr Agnès Sommet a reçu le prix de la meilleure communication affichée dans le domaine de la pharmacoépidémiologie,
  • le Dr Maryse Lapeyre-Mestre et Mme Aurore Palmaro ont reçu le prix de la meilleure communication affichée dans le domaine de la pharmacologie clinique,
  • le Dr François Montastruc a reçu deux prix :
    1. le prix de pharmacologie cliniq[...]