Actualité
Il y a 13 jours
Temps forts de la première journée : Ouverture du CR67

Des partenariats solides et une étroite collaboration pour concrétiser des objectifs ambitieux – tel est le thème phare abordé par les éminents orateurs et délégués lors de la première journée de la soixante-septième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe (CR67).

OMS Europe
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 13 jours
Day 1 highlights: RC67 opens
OMS Europe
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 jours
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusage[...]

Presse médicale
Il y a 1 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 September 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Christine Cortet-Rudelli
La bouche est le siège de nombreuses anomalies dans l’acromégalie. Leur développement est lentement progressif. Elles concernent les lèvres (épaissies et éversées), la mandibule (prognathisme), la langue (macroglossie), le palais mou, le parodonte (hyperplasie gingivale, épaississement des rebords alvéolaires, parodontite), les dents (diastème, hypercémentose, augmentation de leur mobilité et de leur chute).Les conséquences fonctionnelles sont importantes (syndrome des apnées du sommeil obstructif, troubles de l’occlusion dentaire, dysfonctions temporomandibulaires à l’origine de douleurs, altération de la qualité de vie).Elles sont rarement à l’origine du diagnostic du fait du caractère très progressif de l’installation des symptômes et de la rareté de la maladie, peu connue de nos confrères stomatologues et dentistes.Elles sont partiellement ou non réversibles après correction de l’excès de sécrétion de l’hormone de croissance justifiant une prise en charge spécialisée qui ne peut être envisagée qu’après un contrôle parfait de l’hypersomatotropisme.Orofacial changes are frequent in acromegaly. Their evolution is slowly progressive. The lips (everted and thickened), the mandibular morphology (prognathism), the tongue (macroglossia), the soft palate and the uvula (increased and thickened), the parodontis (gingival hyperplasia, paradontitis), the teeth (increased interdental spaces, hypercementosis, increased dental mobility, multiple tooth loss) are concerned.Functional [...]

Actualité
Il y a 1 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"Il faut soigner les plantes pour protéger les animaux et les hommes": Christiane Lambert, patronne du premier syndicat d'agriculteurs FNSEA, défend une utilisation "raisonnée" du glyphosate, désherbant controversé, classé "cancérogène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'OMS en 2015.


Actualité
Il y a 1 jours
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreus[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Quotidien du médecin

Une étude publiée dans « The Lancet » montre que suivre les recommandations de l’OMS en termes d’activité physique (AP) (soit 30...

Presse médicale
Il y a 1 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 22 September 2017
Source:Médecine et Maladies Infectieuses
Author(s): A. Valdes, C. Cazanave, F. Dabis, D. Neau, D. Lacoste, V. Gaborieau, S. Farbos, M.S. Dworkin
ObjectiveTo explore knowledge on syphilis, sexual behaviors, and attitudes in men living with HIV in southwestern France.Patients and methodsIn the ANRS CO3 Aquitaine Cohort of people living with HIV (PLHIV), a self-administered questionnaire was proposed to all male PLHIV attending one of the seven participating clinics between September 22 and October 24, 2014. The 15 questions explored patient knowledge about syphilis disease, attitudes, and behaviors during sexual intercourse.ResultsAmong 302 patients surveyed, 101 reported at least one episode of syphilis. A history of syphilis was associated with awareness that syphilis was on the rise in men who have sex with men (MSM) in the Aquitaine region (46% vs. 22%, P0.0001). Knowledge that syphilis could be transmitted by oral sex was low in both patients with (37%) and without (20%) a history of syphilis (P=0.0045). Patients with a history of syphilis more often used recreational drugs (RR 1.6; P=0.0028). Among 160 patients who had sexual intercourse with a man in the past 12 months, 23% reported using condoms for oral intercourse and 80% reported using condoms for anal intercourse. Sixty-two per cent of MSM declared being ready to change their practice if informed about the rise in syphilis.ConclusionsThis survey revealed important information gaps [...]