Actualité
Il y a 3 mois
TUBERCULOSE : LES TESTS IGRA ENFIN REMBOURSÉS

Le Journal Officiel publie ce jour l’annonce du remboursement des tests immunologiques de dépistage de l’infection tuberculeuse latente par quantification de la production d’interféron gamma, dits tests IGRA, dans certaines indications uniquement....

Le généraliste
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Congrès ADELF-SFSP 2017 - « Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques » - J moins une semaine !
Il y a 18 jours
REFIPS

Congrès ADELF-SFSP 2017 - Le congrès « Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques » - J moins une semaine !

Moment fort de brassage d'expériences et de partage de connaissances le congrès ADELF-SFSP d'Amiens a lieu dans un mois. Ouvert aux chercheurs, enseignants, acteurs de terrains, décideurs..., il offre un espace aussi large et interactif que possible pour se rencontrer et débattre. Nous espérons vous y retrouver nombreux.

Les inscriptions sont toujours ouverteshttps://overcome.key4events.com/register.aspx?e=5

Le programme du congrès

Pour construire votre programme sur ces trois journées : Télécharger le synoptique

3 conférences plénières

  • Politiques publiques de santé : quelle prise en compte des liens entre connaissances et pratiques ? – Henri Bergeron
  • Démarches évaluatives : quelles relations entre la recherche et l'expérience des acteurs ? – Kareen Nour
  • Une démocratie sanitaire plus « participative ? » : pour quoi faire ?- Guillaume Gourgues

27 sessions de communications orales

  1. Observer et décrire les inégalités territoriales et sociales de santé
  2. Partager, transférer les connaissances
  3. Promotion de la santé et éducation pour la santé : l'approche par les milieux de vie
  4. Santé des femmes, accompagnement des mères
  5. Santé au travail
  6. Ecole en santé- santé à l'école
  7. Méthodes de la recherche appliquée à l'éducation et à la promotion de la santé
  8. Transfert de connaissances : passer de la recherche à la décision et à l'action
  9. Vaccination
  10. Théorie et pratiques de l'évaluation d'impact en santé (EIS)
  11. Education thérapeutique du patient : associer et accompagner les patients, former les professionnels.
  12. Développer l'Intersectorialité dans les institutions et les politiques
  13. Faciliter l'accès aux soins de santé mentale, prévenir la dépression et le suicide
  14. Agir avec... approches participatives et développement de la capacité d'agir (empowerment)
  15. Environnements à risque, environnements favorables
  16. Lever les obstacles pour favoriser l'accès à la santé
  17. Développer l'autonomie des patients/ des personnes
  18. Comprendre et réduire les inégalités d'accès aux soins
  19. Politiques de santé, santé des populations vulnérables et accès aux soins en Europe et ailleurs
  20. Santé des enfants
  21. Diversité des supports et des approches pédagogiques pour former les professionnels
  22. Méthode et outils de la recherche : bases de données et analyses statistiques
  23. Système de soins : besoins et droits des patients, organisation des soignants
  24. Répertorier, évaluer et transférer des programmes en éducation thérapeutique du patient
  25. Améliorer les connaissances, développer des pratiques innovantes pour améliorer la participation aux dépistages
  26. L'évaluation illustrée
  27. Méthodes et outils de veille et de surveillance

8 sessions invitées /parrainées

  1. Plaidoyer pour un rapprochement Euro -Africain des Associations de santé publique. Pour un partage des connaissances et des expériences - SFSP- Société Africaine de santé publique
  2. L'étiquetage nutritionnel : un enjeu stratégique pour la prévention et la promotion de la santé – DGS
  3. Evaluation des risques sanitaires liés à l'environnement en 2017 – SFSE
  4. Vers un dispositif favorisant des interventions fondées sur des données probantes – Santé Publique France
  5. Eau et risques sanitaires : une collaboration nécessaire entre les acteurs de terrain selon l'approche « one health »- EPITER
  6. Regards croisés disciplinaires sur les parcours de soins et de santé : quels apports pour les professionnels et l'accompagnement des personnes ? EHESP- Université de Tours
  7. Démocratie sanitaire et prise en compte des préférences dans la définition de la politique de dépistage – INCA
  8. Démocratie sanitaire, le numérique comme activateur de la participation citoyenne - FNES

Deux sessions régionales

Droits des patients majeurs protégés
La santé des jeunes : retour sur 10 années de l'école 21

Un symposium

  • Vers un agenda de recherche européen en services de santé (IRESP)

Mais aussi : 21 sessions de communications affichées, deux sessions d'Agora posters, des stands, un espace dédié à la revue Santé publique...

Pour préparer votre arrivée à Amiens

Pour votre hébergement - hebergementsfsp@overcome.fr

Pour rejoindre le Palais des congrès

Société française de santé publique
1, rue de la Forêt
54520 Laxou - France

Pour ne plus recevoir de mails

Actualité
Il y a 19 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Octobre rose s'est imposé comme un rendez-vous permettant de sensibiliser contre le cancer du sein. Son dépistage est un enjeu de santé publique car il s'agit du cancer le plus fréquent chez les femmes. Ces dernières sont invitées à participer au programme de dépistage organisé mais d'autres types de surveillance sont possibles en fonction de leurs antécédents ou prédispositions génétiques.


Actualité
Il y a 19 jours
FRAPS Centre

Pour la 13ème année consécutive, Octobre sera rose en faveur de la mobilisation nationale contre le cancer du sein. Le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers (CCDC) au CHU de Tours déploie donc son dispositif départemental d’information sur la lutte contre ce cancer. Cette nouvelle édition met à nouveau l’accent sur la nécessité …

Lire la Suite »

Actualité
Il y a 20 jours
Quotidien du médecin
En 2018, l'association française pour l'étude du foie va lancer des sites pilote d'expérimentation d'un parcours de soins en médecine de ville pour dépister en une semaine tout un panel de pathologies du foie. L'un des objectifs avoués est d'amé[...]
Actualité
Dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 : la HAS fait sa loi ?
Il y a 20 jours
Genethique

Alors que l’arrêté devant fixer les conditions de prescription du dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 (DPNI) n’est pas publié, de nombreux hôpitaux et cliniques français le proposent d’ores et déjà « gratuitement » aux femmes enceintes. Une situation qui interpelle à la fois sur son financement, et sur les conditions de réalisation du test.

Sans arrêté, pas de prise en charge par la sécurité sociale. De ce fait, les établissements qui proposent le DPNI, puisent dans une enveloppe « mission d’intérêt général » (MIG) offerte par le ministère de la santé pour des actes médicaux jugés « innovants », mais non encore inscrits à la nomenclature[1]. Une fois ces dotations épuisées, un retour en arrière passerait mal : la voie est dégagée pour que la sécurité sociale prenne le relai.

Par ailleurs, la technique a certes été introduite par décret à la liste des examens de diagnostic prénatal[2], mais dans ce flou juridique, à quoi se réfèrent les prescripteurs ? Docilement, ils appliquent les recommandations de la Haute Autorité en Santé (HAS)[3]. Pourtant, ce rapport est insuffisant et manque de précisions sur un certain nombre de questions organisationnelles. Par exemple, sous quelle forme rendre le résultat ? A quel moment de la grossesse faire le test ? Que faire en cas de résultats ininterprétables, de grossesse gémellaire, d’obésité maternelle ?

Une autre question plus préoccupante n’a pas été discutée : introduire le DPNI, c’est proposer une nouvelle étape aux femmes enceintes dans le dépistage prénatal de la trisomie 21. Les prescripteurs, pressés par le temps, ne passent-ils pas sous silence les nuances statistiques du dépistage[4] ? De quelles informations disposeront ces femmes pour « choisir librement » ?[5]

[1] L’inscription à la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale (NABM) est la condition pour qu’un acte médical soit remboursé par la sécurité sociale.

[2] Le DPNI entre dans la « stratégie de dépistage de la trisomie 21 »

[3] Dépistage prénatal de la trisomie 21 : la HAS juge rentable les nouveaux tests et valide leur remboursement dans la précipitation

[4] Trisomie 21 : la fiabilité du DPNI remise en question par des chercheurs belges

[5] Le diagnostic prénatal source d’angoisse pour les femmes

Actualité
Il y a 20 jours
JIM

Paris, le mercredi 27 septembre 207 – Depuis quelques années, le congrès de l’Association française pour l’étude du foie (AFEF), qui se tiendra cette année du 4 au 7 octobre, est l’occasion de se féliciter des excellents résultats obtenus grâce aux nouveaux antiviraux à action directe dans le traitement de l’hépatite C. « Pendant très longtemps, les médicam[...]