Actualité
Il y a 3 jours
Un an après, quel impact de l'attentat chez les hospitaliers niçois ?

14 juillet 2017, un an après. Soucieux de voir des difficultés réapparaître chez son personnel, le CHU de Nice s'interroge sur l'impact réel des attentats sur la communauté hospitalière. Après avoir choisi de relancer sa plateforme d'écoute pour la période, l'établissement lance également une grande enquête de santé publique. Merci à Hospimedia de partager cet article avec la communauté d'Infirmiers.com

Nice attentat 14 juillet 2016

Une année après l'attentat meurtrier du 14 juillet 2017, le CHU de Nice souhaite notamment estimer les séquelles en matière de santé psychologique et psycho-traumatique de la communauté hospitalière.

En première ligne lors de l'attaque survenue sur la promenade des Anglais le 14 juillet 2016, les professionnels de santé du CHU de Nice ont rapidement été pris en charge. Entretiens individuels, débriefings, permanence en ligne... L'établissement avait alors brassé large pour assurer un dispositif de soutien psychologique le plus complet possible. À quelques jours de l'anniversaire de l'attentat, la direction des ressources humaines a réactivé la communication autour de sa plateforme de soutien téléphonique. Une écoute anonyme et confidentielle assurée par des psychologues confirmés offerte à tout le personnel, qu'il [ait] été en contact direct ou indirect, tant sur le plan professionnel et/ou personnel.

Le dispositif a été très peu utilisé, voire pas du tout ces derniers mois, mais à l'approche du 14 juillet nous avons pu observer certains signaux, analyse la directrice du pôle ressources humaines du CHU Karine Hamela. Si à peine une vingtaine d'arrêts maladie directement liés aux attentats a été recensée, la directrice insiste : les professionnels doivent encore prendre conscience de leur état psychologique. Ils ont voulu faire face et ne se sont pas autorisés à dire qu'ils n'allaient pas bien mais l'élaboration du planning de juillet [2017] a fait remonter des difficultés. Habituellement en fonctionnement la semaine, la plateforme sera donc pour l'occasion exceptionnellement activée sur le week-end du 14 au 16 juillet.

Mesurer l'impact à long terme sur la vie professionnelle

En parallèle, le département de santé publique de l'hôpital travaille à mesurer plus profondément l'impact des attentats sur la communauté hospitalière grande enquête à l'appui. Avec la collaboration de Santé publique France, à l'origine d'une enquête similaire auprès de la population civile lors des attentats du 13 novembre 2015, le CHU a ainsi lancé l'enquête de cohorte hospitalière de santé publique, dite "Échos de Nice 14 juillet". Adaptée au profil de ses personnels, des étudiants en médecine et étudiants paramédicaux, ainsi qu'auprès des personnels des hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval, elle entend estimer les séquelles en matière de santé psychologique et psycho-traumatique des professionnels mais aussi l'impact à long terme sur la vie professionnelle et l'organisation quotidienne, comme l'expliquent dans un courrier daté du 1er juin le directeur général (DG) du CHU, le DG de la fondation Lenval, le président de la communauté médicale d'établissement (CME), le doyen de la faculté de médecine de Nice et le président de la CME des hôpitaux pédiatriques Lenval.

Consciente que les professionnels ne réagissent pas de la même manière ni à la même temporalité que la population civile, la direct[...]

Infirmiers
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]
Actualité
Il y a 7 minutes
Réseau CHU
Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations internationales se sont rendues au CHU de Poitiers en 2017. Tour d’horizon de ces rencontres…
Destination de choix: l'Espagne
Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future
Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.
Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois. Echange Erasmus d'étudiants infirmiers, kinés et ergothérapeutes
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.
Formations et conférences au programme
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.
Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.
Focus sur la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.
Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le [...]