Actualité
Il y a 2 mois
Une étude confirme le caractère hautement pathogène du valproate et de ses dérivés

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) publient aujourd’hui des

Quotidien du médecin
Découvrez plus sur le même flux
Actualité
Il y a 16 heures
Pourquoi les Français se noient ?
Quotidien du médecin
Actualité
Actualité
Il y a 16 heures
La France en fête - Demandez le programme (5)
Quotidien du médecin
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 35 secondes
CHU Rouen

L'asthme est une maladie chronique très répandue dans la population générale. L'éducation thérapeutique est le meilleur moyen d'obtenir un contrôle satisfaisant de l'asthme. Le but de cette thèse est d'étudier l'influence de l'éducation thérapeutique faite aux patients asthmatiques par le médecin généraliste sur l[...]

Actualité
Il y a 6 minutes
Alliance Maladies Rares

Journées d’Etude de l’A.N.E.C.A.M.S.P. des 23 et 24 novembre 2017

« Parents, Enfants, Professionnels : Un engrenage vertueux à construire, un
chemin à partager »

Espace Reuilly 21 rue Hénard 75012 Paris

Télécharger le programme
Télécharger le bulletin

Cet article Parents, Enfants, Professionnels : Un engrenage vertueux à construire, un chemin à partager – 23 est apparu en premier sur Alliance Maladies Rares.

Actualité
Il y a 11 minutes
ANSM

Attachement boule droit Ø4,1/4.8 mm H=3mm, Coiffe nylon de rétention moyenne, Embase titane anti-rotationnelle « Lilas », Ø4,80 mm H=1mm, Foret, HEXCEL, MASTER, Mandrin porte implant MASTER « Lilas », Mandrin tournevis hexagonal 1,2 mm, long, Moignon droit, Pilier calcinable rotationnel « Océan » pour implant, Pilier « Lilas », Pilier « Océan », Trousse de chirurgie Easy Box One (EBO), Vis de protection pour pilier conique Ø4.10 mm, Easy System Implant -

L'ANSM a été informée de la mise en œuvre d’un retrait de lot effectuée par la société Easy System Implant.
Les utilisateurs concernés ont reçu le courrier ci-joint (20/07/2017) (426 ko).

Cette action de sécurité est enregistrée [...]

Actualité
Il y a 37 minutes
CHU Rouen

Introduction : En 2004, le Docteur GAUTIER Jean a créé ASALEE pour améliorer la qualité des services rendus aux patients et endiguer la pénurie médicale, à travers une coopération et une délégation de tâches entre médecins et infirmières au cabinet. En Limousin, c’est en juin 2013 que le dispositif est autorisé. Ce travail a donc pour objectif d’[...]

Actualité
Il y a 1 heures
CHU Rouen

Contexte : L’augmentation de la prévalence des maladies chroniques expose aujourd’hui le médecin généraliste à de nombreuses difficultés comme la prise en charge multidisciplinaire et le suivi au long cours. Le patient peut aujourd’hui devenir acteur de sa pathologie grâce aux nouvelles technologies en santé. Comme par exemple avec Aviitam qui est une plateforme d’aide à la prise en charge des personnes obèses. Objectif : Explorer les perc[...]

Actualité
Il y a 1 heures
Réseau Santé Qualité

Une étude conjointe du CHU de Lille et de l'INSERM révèle le rôle de la protéine Tau dans la réponse du cerveau à l'insuline. Ces travaux publiés dans The Journal of Experimental Medicine ouvrent des perspectives dans la compréhension des troubles métaboliques associés aux maladies neurodégénératives.

L'insuline, bien connue pour son rôle dans la glycémie et le diabète sucrée, est également une hormone aux actions multiples dans le cerveau. Elle favorise non seulement la mémoire mais inhibe aussi la prise alimentaire. David Blum et Luc Buée de l'équipe « Alzheimer & Tauopathies », UMR-S1172 (Université de Lille/Inserm/CHU de Lille) viennent de démontrer que la protéine Tau est un régulateur majeur des effets de l'insuline dans le cerveau. Cette protéine est une des protéines majeures qui s'agrègent pour conduire à la mort neuronale dans de nombreuses maladies neurodégénératives, dont la maladie d'Alzheimer.

Des actions démontrées chez la souris

Les chercheurs ont démontré que les actions de l'insuline dans le cerveau étaient réduites chez des animaux ne possédant pas la protéine Tau. « Les souris déficientes en Tau présentent une réponse réduite à l'insuline au niveau de l'hippocampe, une structure du cerveau impliquée dans la mémoire », expliq[...]