E-santé
Il y a 3 mois
Rejoignez le réseau des professionnels du numérique en santé

Rejoignez le réseau des professionnels, partagez avec vos pairs et contribuez au développement des usages du numérique en santé

DSIH
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 30 minutes
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 July 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Frédéric Dutheil, Jean Ferrières, Yolande Esquirol
La sédentarité est la première cause de mortalité évitable.Nous sommes principalement sédentaires au travail.La sédentarité doit donc être pleinement considérée comme un risque professionnel, et une préoccupation majeure des employeurs et des professionnels de santé.L’activité physique de loisirs ne compense que partiellement les effets négatifs de la sédentarité au travail.Bouger au travail sans excès (marcher, rester debout) est bénéfique.Les initiatives proposées en entreprise afin de réduire la sédentarité et augmenter l’activité physique des salariés sont efficaces en termes de santé mentale, physique, et de productivité.La prévention de la sédentarité au travail est un partenariat gagnant-gagnant entre les employeurs et les salariés.Sedentary behaviors are a leading cause of preventable mortality in developed countries.We mainly have sedentary behaviors at work.Sedentary behaviors must be considered as an occupational risk, and therefore must be a major concern for managers and physicians/health researchers.Recreational physical activity only partly compensates for the negative effects of physical inactivity at work.Physical activity at work without excess (walking, standing) is beneficial.Initiatives to reduce physical inactivity and increase physical activity among employees are effective in terms of mental health, ph[...]

Actualité
Il y a 8 heures
APF ICM

Agenda : Journées d'études polyhandicap paralysie cérébrale. (16-17 novembre 2017).

Mission Handicap-DOMU de l'AP-HP et Espace Événementiel.

Thème : Santé physique psychique sociale en 2017 : préventions et soins essentiels pour le bien-être de la personne tout au long de sa vie.

- inscription, pdf, 1 page.

Jeudi 16 - vendredi 17 novembre. HEGP - Paris.

Site de l'organisateur : www.espace-evenementiel.com.


Voir aussi :

Service Handicap Direction de l'Organisation Médicale et des relations avec les Universités

3, avenue Victoria -75184 Paris cedex 04.

www.aphp.fr/professionnel-de-sante/cooperations-bonnes-pratiques/outils-professionnels/informations-handicap-Q.

Actualité
Il y a 11 heures
Santé Environnement
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d'interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce compris les produits à base de glyphosate. Cette décision se base sur l' « application du principe de précaution » et sur le fait que des alternatives sont largement disponibles. IEW et N&P saluent cette décision, qui non seulement assure la cohérence entre les niveaux de pouvoirs (les trois Régions ayant décidé d'interdire les utilisations d'herbicides à base de glyphosate) mais envoie également un signal fort : les usages par les particuliers de pesticides appartiennent au passé !

Pour IEW et N&P, cette décision pourrait être élargie et s'appliquer non seulement aux herbicides, mais à l'ensemble des pesticides destinés aux usages par les particuliers puisque de nombreuses alternatives sont disponibles également pour ces applications. En outre, IEW et N&P appellent à une concrétisation rapide de cette interdiction, afin d'éviter que ne se prolonge la présence des produits à base de glyphosate dans les rayons des jardineries, alors que leur util[...]

Actualité
Il y a 14 heures
Santé Environnement
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d'interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce compris les produits à base de glyphosate. Cette décision se base sur l' « application du principe de précaution » et sur le fait que des alternatives sont largement disponibles. IEW et N&P saluent cette décision, qui non seulement assure la cohérence entre les niveaux de pouvoirs (les trois Régions ayant décidé d'interdire les utilisations d'herbicides à base de glyphosate) mais envoie également un signal fort : les usages par les particuliers de pesticides appartiennent au passé !

Pour IEW et N&P, cette décision pourrait être élargie et s'appliquer non seulement aux herbicides, mais à l'ensemble des pesticides destinés aux usages par les particuliers puisque de nombreuses alternatives sont disponibles également pour ces applications. En outre, IEW et N&P appellent à une concrétisation rapide de cette interdiction, afin d'éviter que ne se prolonge la présence des produits à base de glyphosate dans les rayons des jardineries, alors que leur utilisa[...]

Actualité
Il y a 14 heures
Santé Environnement

L'interdiction d'utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l'arrêté adopté ce 30 mars dernier par le Gouvernement wallon. Cet arrêté encadre également la vente des produits contenant cet herbicide autorisé par le Fédéral via une obligation de délivrance du produit en magasin par un vendeur disposant d'une formation adéquate. La Fédération salue ce pas important vers une restriction de l'utilisation des pesticides par les particuliers et les professionnels des secteurs verts indispensable à la protection de la santé des citoyens et à la protection de l'environnement. Elle salue également la décision du Ministre Borsus d'interdire prochainement la mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate pour les particuliers, et demande un renforcement des évaluations des pesticides, tant au niveau européen que fédéral...

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le glyphosate de « probablement cancérogène » pour l'homme. Dans le cadre de la procédure de réévaluation de cette substance, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et dernièrement l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont conclu que le glyphosate ne l'était pas. Leurs avis posent cependant de nombreuses questions quant à la procédure d'évaluation des pesticides et notamment les données sur lesquelles elles se basent. Pour réaliser son évaluation, le CIRC s'est basé sur les études publiées dans les revues à comité de lecture, alors que l'EFSA et l'ECHA disposaient des études réalisées par l'industrie chimique, confidentielles. Récemment, les Monsanto Papers ont démontré que cette firme pouvait « acheter la science » et produire par ce biais des rapports favorables à son herbicide le plus rentable (lié à la technologie OGM). Les divergences entre les avis des autorités européennes et du CIRC résultent donc principalement des études prises en compte dans l'évaluation.

Face à ces controverses, la Wallonie a décidé d'avancer et interdit dès ce 1er juin l'utilisation des herbicides de glyphosate par les particuliers. Cette mesure sera prochainement suivie par une interdiction de mise sur le marché de ces produits par les autorités fédérales, comme l'a annoncé le Ministre Borsus. Au vu des mésusages et des nombreuses alternativ[...]

Actualité
Il y a 20 heures
Chronicite

Les aidants sont ces femmes et ces hommes qui consacrent une partie de leur vie à accompagner un proche malade. Aidant, Jean-Pierre Evrard ne se définit pas selon ce terme. Cependant la maladie de son épouse a finalement amené cet ingénieur de carrière formé à l’Ecole Centrale de Lille et à l’ESSEC à consacrer une partie de sa retraite au tremblement essentiel. Il fait partie aujourd’hui du Conseil d’Administration de l’association Aptes basée à Lyon qui assure un accès à l’information sur cette maladie, aide les personnes concernées dans leur parcours de santé, et mobilise pour la recherche. Il la représente au sein du Conseil d’administration de notre coalition.

L’association Aptes

Aptes (Association des Personnes concernées par le Tremblement ESsentiel) est une association de personnes malades et en situation de handicap touchées par le tremblement essentiel, maladie neurologique et génétique qui s’aggrave avec le temps. Elle a été créée en 2004 pour répondre à un besoin d’information, d’écoute et d’accompagnement. En effet, elle permet aux personnes malades de se rencontrer, d’être informées et aidées. Elle a aussi un objectif de sensibilisation des professionnels de santé et du grand public à cette maladie bien souvent mal connue et a aujourd’hui déjà organisé deux colloques scientifiques d’envergure avec des neurologues, des professionnels de la santé et des personnes malades. Aptes se développe et finance une grande partie des projets sur le tremblement essentiel en France grâce aux dons de ses 2000 adhérents et de ses partenaires.

Délégué departemental de l’essonne

Jean-Pierre découvre l’association en assistant au premier colloque scientifique de cette dernière à Paris. Il y constate alors « le sérieux des bénévoles et des activités de recherche». C’est à ce moment là que son épouse adhère pour qu’ils puissent suivre l’évolution des projets sans, toutefois, au départ, y participer activement. Le deuxième colloque auquel Jean-Pierre assiste en 2015 sera le véritable déclencheur. « Toujours plus convaincu de l’utilité de Aptes et disposant d’un peu de temps libre », il propose son aide et se voit confier le poste de délégué départemental [...]