Presse médicale
Il y a 18 jours
Dalerba P, Sahoo D, Paik S, et al (2016) N Engl J Med 374:211–22 CDX2 as a prognostic biomarker in stage II and stage III colon cancer

Résumé

Introduction

L’identification de cancers colorectaux de stade II à haut risque est essentielle pour sélectionner les patients qui pourraient bénéficier d’une chimiothérapie adjuvante après chirurgie. Dans ce cadre, les signatures d’expression multigéniques en rapport avec des cellules souches ou progénitrices sont prometteuses, mais difficiles à intégrer en pratique clinique.

Méthodes

Nous avons utilisé une nouvelle approche bioinformatique à la recherche de biomarqueurs de différenciation épithéliale issus d’études d’expression génique, et nous avons classé les gènes candidats selon leur capacité à intégrer des tests diagnostiques en pratique clinique. En utilisant des analyses de sous-groupes avec des cohortes indépendantes et rétrospectives de cancer du côlon de stades II et III, le gène candidat le mieux placé a été sélectionné et a fait l’objet d’une analyse concernant son association avec la survie sans récidive et le bénéfice d’une chimiothérapie adjuvante.

Résultats

Le facteur de transcription CDX2 a été classé en tête après les tests de criblage. Sur 2 115 échantillons tumoraux, un groupe de 87 tumeurs (4,1 %) se caractérisait par une perte d’expression de CDX2. Au sein du groupe de découverte, qui comportait 466 patients, le taux de survie sans récidive à cinq ans était plus bas chez les 32 patients (6,9 %) présentant des cancers coliques CDX2-négatifs, que chez les 434 patients (93,1 %), avec des cancers coliques CDX2-positifs (hasard ratio pour la récidive de maladie: 3,44; intervalle de confiance [IC] à 95 %: 1,60 à 7,38; p = 0,002). Dans le groupe de validation, qui comportait 314 patients, le taux de survie sans récidive à cinq ans était plus bas chez les 38 patients (12,1 %) présentant des cancers coliques CDX2-négatifs par immunohistochimie que chez les 276 patients (87,9 %), avec des cancers coliques CDX2-positifs (hasard ratio: 2,42; IC à 95 %: 1,36 à 4,29; p = 0,003). Dans les deux groupes, ces données étaient indépendantes de l’âge du patient, du sexe, du st[...]

Springer Link
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 25 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Aux caisses des supermarchés, il devient de plus en plus courant de se passer d'une caissière. Cela peut permettre d'aller plus vite, mais cela ne signe-t-il pas la fin d'une profession ?


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Une étude sur la dangerosité potentielle des baumes à lèvres a été publiée mardi par l'UFC-Que Choisir, qui épingle plusieurs grandes marques.


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Certains tremblent. D’autres semblent hésiter avant chaque geste. Pour la plupart, ils n’ont pas pris rendez-vous.Dans la salle d’attente du Docteur Villafane à l’hôpital Henri Mondor de Créteil,...


Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

Résumé : Aménagé dans le bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines (URM) du site de Purpan, l'Espace ressourcement est né d'une volonté du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse de créer un lieu d'apaisement unissant le design et la santé. Ce projet vient d'être lauréat dans la catégorie « aménagement intérieur » du palmarès Construction Bois Occitanie 2017 dont les trophées ont été remis le 12 septembre 2017, à l'Hôtel de Région à Toulouse par Madame Carole Delga, présidente de Région Occitanie.

Espace ressourcement : un lieu d'apaisement hors du temps [231.8 ko]

Actualité
Il y a 1 heures
SNPI

Le FIPHFP doit baisser son budget de 25% suite aux ponctions de l'Etat !

Le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), géré par la Caisse des Dépôts, est entièrement financé par les contributions des employeurs publics n'atteignant pas le chiffre de 6% d'agents en situation de handicap dans leurs établissements, leurs administrations, leurs ministères.

Ce fonds sert à favoriser le maintien dans l'emploi, la compensation du handicap, le recrutement et l'emploi des personnes handicapées en adaptant leurs postes de travail et en leur proposant des formations. En 2016, leur taux d'emploi dans la fonction publique a atteint un niveau "historiquement élevé" de 5,32% représentant 232.206 personnes. Pour ce faire, le FIPHFP a investi un montant de 157 millions d'euros mais pour la même période les contributions n'ont représenté que 132 millions d'euros soit, un déficit de 25 millions d'euros dont la CFE-CGC s'inquiète.

Afin de maintenir le fonds pour les trois prochaines années, le budget sera abaissé à 120 millions d'euros, ce ne sera donc plus suffisant.

Cette décision n'a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail, pire le débat à la Convention d'Objectifs et de Gestion (COG) entre les représentants des différents ministères, les tutelles de l'[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Quotidien du médecin

Devant une large banderole rouge, une cinquantaine de personnels hospitaliers et de représentants syndicaux de la CGT se sont rassemblés ce mardi après-midi, devant le hall d'entrée de l'hôpital Bichat Claude-Bernard de l'Assistance publique ...