Presse médicale
Il y a 10 mois
Effets d’un entraînement à la marche avec robot d’assistance à la marche Lokomat® chez des sujets porteurs d’une prothèse totale de genou : étude préliminaire

Publication date: Available online 24 October 2016
Source:Journal de Réadaptation Médicale : Pratique et Formation en Médecine Physique et de Réadaptation
Author(s): C. Coffineau, N. Lampire, J. Chapus
ObjectifsL’objectif de ce travail préliminaire était d’évaluer l’efficacité d’une séance de rééducation avec robot d’assistance à la marche (Lokomat®) sur la qualité de marche de sujets opérés d’une prothèse totale de genou.Matériel et méthodeCette étude croisée randomisée comparait l’effet d’une séance de Lokomat® et d’une séance rééducation classique sur la marche après prothèse totale de genou. Les paramètres évalués étaient : la douleur par échelle visuelle analogique (EVA), les paramètres spatiotemporels et les amplitudes du genou lors de la marche à l’aide d’une analyse quantifiée de la marche, avant et après chacune des deux séances.RésultatsDix sujets ont été inclus. La douleur après la séance de Lokomat® était significativement augmentée de 0,86 point EVA (p 0,04). Concernant la marche, après la séance de Lokomat® la longueur de l’enjambée était significativement augmentée (p 0,04), le pic d’extension de genou était amélioré de 1,04° (p 0,04) mais la flexion du genou n’était pas modifiée.ConclusionDans cette étude préliminaire, le Lokomat® apporte un bénéfice sur l’extension du genou et la longueur de l’enjambée lors de la marche. Une évolution des critères d’inclusion et du protocole expérimental pourrait permettre de contrôler la douleur. Enfin, la mise en place d’un protocole avec de multiples séances semble nécessaire pour mieux appréhender une éventuelle modification des paramètres de marche.ObjectivesThe aim of this preliminary study was to evaluate the efficiency of a rehabilitation session with walking-aid robot (Lokomat®) on quality of gait for patients operated for a total knee arthroplasty.Materials and methodsThis crossover randomized study compared the effect of a session of Lokomat® and the effect of a conventional rehabilitation session after total knee arthroplasty. The evaluated parameters were: pain with Visual Analogic Scale (VAS), spatiotemporal parameters and knee ranges of motion during gait with a quantified gait analysis, before and after the two sessions.ResultsTen subjects were included. Pain after Lokomat® session was significantly increased by 0.86 points at the VAS (P 0.04). Regarding gait, after Lokomat® session stride length was significantly improved (P 0.04), peak knee extension was improved of 1.04° (P 0.04) but peak knee flexion was not modified.ConclusionIn this preliminary study, the Lokomat® seems to improve knee extension and stride length during gait. An evolution of inclusion criteria of this experimental protocol could allow a better control of pain. Finally, the planification of a protocol with multiple sessions seems necessary to better observe som[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
Quotidien du médecin

Un anticorps dirigé contre le virus de la dengue s'est révélé également efficace pour protéger adultes et fœtus contre l'infection par le virus Zika, selon les résultats de travaux menés chez la souris, publiés dans

Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Lutter contre les déserts médicaux ou encore l’absentéisme font partie des objectifs principaux de la e-cabine ou cabine de télémédecine. En France, la première a vu le jour, il y a 3 ans dans une résidence de séniors en Bourgogne. Depuis, les commandes et [...]

Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Lutter contre les déserts médicaux ou encore l’absentéisme font partie des objectifs principaux de la e-cabine ou cabine de télémédecine. En France, la première a vu le jour, il y a 3 ans dans une résidence de séniors en Bourgogne. Depuis, les commandes et [...]

Actualité
Il y a 4 heures
PACA CRIPS
Atelier : 13 octobre 2017 - 2 sessions Marseille et Nice - Nos formations et ateliers
Actualité
Il y a 4 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

SCIENCES - Des chercheurs français ont testé une technique prometteuse de stimulation nerveuse...


Actualité
Il y a 5 heures
SNPI

Avec la réforme du code du travail, votre rémunération pourrait baisser car les primes de nuit, d'ancienneté ou le 13e mois seront désormais du ressort des directions.

Les ordonnances définissent trois blocs de négociation collective.

Le premier concerne les thèmes que les branches conservent. On y trouve notamment les salaires minima, les classifications, la mutuelle/prévoyance, l'égalité hommes-femmes, la période d'essai. Ainsi que les conditions de renouvellement des CDD et leur durée globale, et les conditions de recours au contrat de chantier dans leur secteur.

Cela ne veut pas dire qu'il ne peut y avoir d'accord d'entreprise sur le sujet. Mais, pour pouvoir s'appliquer, il faut qu'il offre des garanties "au moins équivalentes" (terme peu clair aux yeux des juristes, qui redoutent déjà des contentieux).

Deuxième bloc, celui qui concerne les sujets qui reviennent à l'entreprise sauf si les branches décident expressément de garder la main dessus. C'est le cas de la prévention de la pénibilité, de l'emploi des travailleurs handicapés, des primes pour travaux dangereux ou insalubres. Si la branche verrouille ces sujets, un accord d'entreprise ne peut se déployer que s'il prévoit des "garanties au moins équivalent[...]